« Le pôle métropolitain est une démarche à laquelle j’adhère »

Thomas Chadoeuf-Hoebeke, Maire de Tarare explique la stratégie géographique de la cité de l’Ouest lyonnais. Avec  13 000 habitants à l’horizon 2030, un tissu urbain en cours de rénovation, des transports ferroviaires améliorés, et l’A 89, Tarare entend  être un pôle de développement à l’Ouest de l’agglomération de Lyon.  

Comment voyez-vous arriver le pôle métropolitain ? Une intégration de la communauté de communes du pays de Tarare  est-elle envisageable à terme?

L’erreur de Tarare a été de vouloir se construire elle-même. Or la ville ne doit pas se construire toute seule, mais avec des territoires partenaires. Le Pôle métropolitain est une démarche à laquelle j’adhère. J’ai participé à mon niveau à cette réflexion. Tarare est signataire de la convention territoires partenaires entre Lyon et Roanne, à laquelle adhère la ville de Tarare et celle de l’Arbresle. La Communauté de communes n’a pas souhaité participer pleinement à la démarche et je  le regrette. Soit on essaie de travailler avec Lyon, soit Lyon décidera tout seul. Si nous ne sommes pas pro-actifs, si nous ne prenons pas en compte ces données importantes en termes d’influence, la métropole lyonnaise qui se suffit à elle-même décidera toute seule.

Je préfère être dans un dialogue avec le Grand Lyon et le Pôle métropolitain. Il faut réfléchir à la façon dont on peut jouer un rôle important en termes de structuration et d’aménagement de ce territoire, pour éviter  de devenir une ville dortoir. Un tiers de la population  active travaille sur Tarare et son pays, un tiers travaille sur la communauté de communes de l’Arbresle, et un tiers travaille sur le Grand Lyon.

Un des problèmes de Lyon est sa propre dynamique, qui est positive. Si tout le monde vient travailler à Lyon, cela pose d’énormes problèmes. L’idée du pôle métropolitain, c’est de trouver des synergies entre les villes de différents échelons. Chacune a une pièce dans le jeu et peut jouer avec, dans un intérêt défini en commun. Tarare a une vraie carte à jouer. Nous avons l’A89, une population qui peut travailler sur place.

Pour lire la totalité de l'article (819 mots), abonnez-vous ou identifiez-vous

» NOTRE DOSSIER A89






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.