A89 : Highway to hell ?

EDITORIAL - L’autoroute A89 a été inaugurée. Elle devait constituer le dernier maillon d’un nouvel axe est-ouest, irriguant tout un territoire. Sauf que ce nouvel axe va buter sur une 2*1 voie avant Lyon, et constituer un nouveau point de congestion de l’agglomération.

Quoi de plus pertinent que ce titre mythique d’AC/DC pour illustrer ce que va constituer, pendant quelques années au moins, le débouché de l’autoroute A89 sur une départementale de l’ouest lyonnais en 2*1 voie. Sauf que pour les « pendulaires » de l’ouest lyonnais, venant de Tarare, ou du Forez, la situation sera tout sauf Rock’n roll !

Le problème est connu, et depuis longtemps. Avant même que les premiers coups de pioches de ce nouvel axe aient été réalisés, on savait que le problème de la jonction de l’A89 à l’A6, voire à l’A46 devait être réglé. Le raccordement à un éventuel contournement ouest se posait alors. Depuis, la perspective d’une telle infrastructure s’est éloignée : le COL continue à jouer à l’arlésienne, et semble plus que jamais en voie d’abandon.

Congestion

Aussi a-t-on laisser se réaliser l’A89 en feignant de se préoccuper de son débouché, et de l’intérêt même pour l’usager de la construction d’une autoroute dont le point d’arrivée constituera sans nul doute à plus ou moins brève échéance un point de congestion. On a fait miroiter, tant aux édiles locales du Pays de Tarare qu’à celles des Monts du Matin, que l’autoroute desservant les confins de l’ouest lyonnais serait une infrastructure à même de résoudre les carences économiques rencontrés par ces territoires. Sans se rendre compte qu’en l’état actuel des choses, les villes et villages en question n’en tirerons strictement aucun bénéfice. Tous les élus seront pourtant, ce samedi 19 janvier, sur la photo de famille, et, sur des tons laudatifs, s’extasieront sur les miracles du génie civil.

Mais dès les prochaines semaines, aux heures de pointe, apparaitront les premières difficultés. Car les usagers de l’A89 venant de Bordeaux et souhaitant aller sur Lyon seront désormais dirigés sur l’A89, et non plus sur Saint Etienne. Résultat des courses : pour un milliard et demi d’euros, un trafic local aura été agrégé à un trafic national et international, pour faire déboucher tout ce flux sur une départementale en 2*1 voie. 10 000 véhicules supplémentaires sont ainsi attendus par jour dans les deux sens de circulation, alors même que l'axe est déjà embouteillé aux heures de pointe. Une prouesse politique et administrative tout aussi remarquable que l’édification du Viaduc de Tarare ou le creusement du Tunnel de Violay, deux ouvrages majeurs de l’A89.

Illusions perdues

L’Etat, pris à la gorge par son inconséquence en la matière, a indiqué qu’il pallierait à la situation, tant bien que mal, en réduisant la vitesse de 110 à 90 km par heure sur le débouché de l’A89, avant l’échangeur de la Tour de Salvagny, et en réduisant les voies de circulation sur la RN6 avant l’échangeur avec la D489. Un cautère sur une jambe de bois.

Aussi, il serait illusoire de croire que l’inauguration demain de l’A89 constituera l’acte final de l’autoroute Bordeaux Genève. Seule la liaison de quelques kilomètres entre l’A89 et l’A6, voire l’A46 permettra de parachever à terme cette transversale ouest-est. Et l’usager devant se rendre à Genève n’aura, en attendant, qu’une solution aux heures de pointe pour rallier la deuxième ville de Suisse: délaisser l’A89 dès la sortie de Tarare est, et prendre la direction de Villefranche sur Saône via la D338 pour rejoindre par la suite l’A46 jusqu’à Montluel. On peut toujours se dire que Tarare sera à moins d’un quart d’heure de Balbigny, et qu'il sera désormais plus facile, pour quelques personnes, d'aller de Bordeaux à Lentilly. Mais pour les sommes engagées, on aurait pu en espérer davantage.

Lyon Pôle Immo vous propose un dossier spécial sur l’A89 : Interviews de professionnels, point sur les marchés de la location et de la transaction sur Balbigny, Roanne et Tarare, inauguration.

» NOTRE DOSSIER A89






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un soutien étatique aux projets de jardins partagés et collectifs

Cette mesure de soutien à ces projets en zone urbaine ou périurbaine se traduit par une enveloppe de 17 millions d’euros.


La Ville de Lyon veut renforcer le lien nature-enfant

42 projets de végétalisation sont lancés dans les crèches.


Philippe Cochet critique les «menaces» de la Métropole sur les communes

Le maire de Caluire-et-Cuire a, lors de la commission permanente de la Métropole de Lyon, fustigé la tendance à l’autoritarisme du président de la Métropole de Lyon et « la verticalité de l’exercice du pouvoir ».


Un premier trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL accélère la transition énergétique via une politique de renouvellement de l’ensemble des véhicules de son réseau bus.


Pascale Gibert nommée directrice générale de LPA

null
Avec cette nomination, c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste ce poste au sein de la société d’économie mixte.


Bientôt les premières pierres de «L’Autre Toit»

Le début de ce programme immobilier de 50 logements situé dans le quartier de « L’autre Soie » à proximité du Carré de Soie devrait intervenir au printemps.


Thizy-les-Bourgs est l’un des lauréats du programme POPSU Territoires

Jacqueline Gourault a annoncé lundi les lauréats de ce programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux.


L’installation en zone rurale, un choix pour les jeunes actifs et les familles

L’INSEE a publié une étude sur l’installation dans les communes rurales en Auvergne Rhône-Alpes. Selon cette étude, il s’agit là d’un choix de proximité, privilégié par ce type de populations.


T9, le projet de tram entre Vaulx-en-Velin La Soie et l’ouest de Villeurbanne est lancé

Le comité syndical du SYTRAL a voté lundi dernier l’engagement de l’opération de cette ligne qui reliera Vaulx-en-Velin/La Soie à Villeurbanne/La Doua et/ou Charpennes.


Jean-Jacques Boyer, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

nullAuparavant sous-préfet de Chalon-sur-Saône, il succédera à Pierre Castoldi le 1er mars.


Neige et froid à Lyon : de nouvelles places d’hébergement

Au regard des conditions climatiques à venir, le dispositif de veille saisonnière est renforcé.


Permis de construire : la Métropole de Lyon veut accompagner les promoteurs

A l’occasion de la présentation des chiffres du CECIM, Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’habitat, a voulu rassurer le secteur.


Ludovic Jourdain, nouveau directeur de Transdev Auvergne-Rhône-Alpes

Il prend la suite de Sylvie Baqué. Le nouveau dirigeant occupe désormais également le poste de PDG de la STAS Saint-Étienne.


Tram T10 entre Vénissieux, Saint-Fons et Lyon 7ème : le projet est lancé

null
Les élus du SYTRAL ont voté ce lundi en comité syndical l’engagement du projet visant à la réalisation d’une ligne de tramway entre la gare de Vénissieux et le secteur de Gerland.


Meublés de tourisme : accord sur une feuille de route avec l’État

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, 7 associations de collectivités territoriales et 30 villes, agglomérations et Métropoles se sont accordées sur une feuille de route commune.