Première grand-messe pour les adhérents de l’AMEPI Grand Lyon

Hier à Saint Maurice de Beynost, avait lieu la première réunion des adhérents du fichier AMEPI du Grand Lyon. 200 personnes issues du monde de la transaction avaient répondu à l’invitation.

Le centre de réunion de l’hôtel Logis de Saint-Maurice de Beynost était comble hier, à l’occasion du premier rassemblement des adhérents de l’AMEPI du Grand Lyon. Objet de la réunion du jour : la fusion des fichiers locaux de l’AMEPI en un seul fichier, regroupant l’ensemble des offres immobilières des adhérents situés sur le territoire du Grand Lyon. Un peu moins d’une centaine d’agences et près de 200 collaborateurs et responsables d’agence avaient donc fait le déplacement.

L’AMEPI, qui compte à ce jour 80 adhérents parmi les agents immobiliers grand lyonnais, était jusqu’ici groupée localement en bassins (Lyon Rive gauche, Grand Lyon Est, Lyon Rive Droite…) ne couvrant qu’une partie du territoire du Grand Lyon. Dès le 19 février, les différents fichiers locaux ont été groupés en un seul fichier. Une association loi 1901, l’AMEPI Grand Lyon fédère les bassins. « On est vraiment dans une dimension d’interprofession, où l’on va mettre en place un outil qui va réunir toutes les enseignes, franchisées comme non franchisées » explique son président, Christian Luminet.

Christian Luminet et Pierre-Arnaud Mazzanti

Christian Luminet et Pierre-Arnaud Mazzanti

Une fusion de fichiers locaux

Le fichier de l’AMEPI, qui fut initialement une initiative nationale, recense ainsi l’ensemble des mandats exclusifs des agents immobiliers adhérant à l’association. Les agents adhérents peuvent donc proposer à de potentiels acquéreurs des biens immobiliers émanant de mandats exclusifs de leurs confrères. Si la vente d’un bien est réalisée par le biais d’un adhérent de l’AMEPI autre que l’agent mandataire, le détenteur du mandat exclusif et l’agent par qui la vente a pu être réalisée se partagent pour moitié la commission. Intérêt pour le vendeur : son bien, proposé jusqu’ici par le biais d’une seule agence ou d’un seul réseau, est proposé via d’autres canaux, maximisant ainsi ses chances de vente.

amepi_grandlyon4

Après Bordeaux et Paris, c’était donc au tour de Lyon de réaliser la fusion de ses différents fichiers locaux. L’idée, par cette fusion, était également de « rendre plus logique l’idée de l’intégration par des agents immobiliers qui ne maitrisaient pas encore l’outil » indique Pierre-Arnaud Mazzanti, le directeur du développement et de l’animation du Fichier Amepi au niveau national. « Nous avions une multitude de fichiers au niveau d’une même ville. Beaucoup de prospects nous disaient que cela n’avait pas de sens» a souligné le responsable. En pratique, le nouveau fichier devrait ainsi permettre d’améliorer l’usage de cet outil par les agents travaillant sur plusieurs bassins, ou sur tout le territoire du Grand Lyon. Elle devrait en outre permettre une meilleure interaction entre les membres.

3000 adhérents au niveau national

« C’est un grand jour » n’hésite donc pas à lancer Pierre-Arnaud Mazzanti. « Vous devenez une des plus grosses associations au niveau national. Vous êtes plus de 80 agences et représentez près de 900 mandats exclusifs. On sait que la solution de demain pour faire face à tous les nouveaux moyens économiques de transactions, que ce soit les réseaux de mandataires, les agences low-cost, c’est de s’unir et de travailler en mandat exclusif » a-t-il affirmé.

herve-blery2

« L’AMEPI c’est 218 associations locales » rappelle de son côté Hervé Blery, vice-président du fichier AMEPI, structure qui fédère au niveau national les AMEPI locales. « Le fichier AMEPI, c’est 3000 adhérents, 45000 mandats exclusifs en stock permanent dans les bases de données. Sur l’année 2011, le fichier représentait 104.000 mandats exclusifs rentrés et plus de 96.000 mandats exclusifs sortis » indique le responsable. « Les principaux enseignements qui nous tirons sur l’utilité des fichiers AMEPI, c’est que, sur une première année d’adhésion, les membres d’un fichier local voient leur nombre de mandats exclusifs rentrés doubler, et au bout de la deuxième année, le nombre de ventes croisées représente 20% des ventes réalisées par chacune des agences, ce qui commence à être un volume assez considérable» se félicite Hervé Blery.

La constitution de ce fichier a en outre permis de changer peu à peu les rapports entre agents immobiliers du même bassin. « Ça a changé beaucoup de choses. Nous sommes passés de concurrents à confrères » glisse ainsi Denis Eyraud, l’un des membres du bureau de l’AMEPI du Grand Lyon. Par cette organisation, qui vise à promouvoir le mandat exclusif et la coopération entre agents immobiliers, la profession espère ainsi gagner des parts de marché, tant par rapport aux ventes de particulier à particulier que par rapport aux réseaux de mandataires.

» Le bureau de l’AMEPI Grand Lyon
» « Donner une nouvelle dimension à l’Amepi sur le Grand Lyon »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Reconfinement : les visites restent autorisées pour les résidences principales

null
Si les agences restent fermées dans les 16 départements concernés par le reconfinement, les pouvoirs publics ont décidé d’autoriser plus largement les visites que lors des premiers confinements.


L’État investit pour des habitations plus adaptées aux risques naturels

Dans le cadre du projet de loi Climat et Résilience, le ministère de la Transition écologique augmente les financements pour aider les territoires à s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique.


La FNAIM juge le nouveau DPE « plus fiable et plus lisible »

La fédération de l’immobilier s’est félicitée du nouveau diagnostic de performance énergétique annoncé par les ministres de l’Ecologie et du Logement.


Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon présentent le nouveau DPE

Ce nouveau diagnostic de performance énergétique des logements a pour but de lutter contre les passoires énergétiques.


La FNAIM alerte sur les agences immobilières de montagne

La fédération a sensibilisé le gouvernement sur la situation des agences immobilières de montagne.


Accord Century 21 / Action Logement pour le logement des jeunes

Les deux acteurs ont renouvelé leur partenariat visant à accompagner les jeunes actifs.


Square Habitat rejoint la FNAIM

null
Le réseau compte 510 agences et 3.200 collaborateurs.


Immobilier : vers une nouvelle baisse des ventes en 2021

C’est ce que prévoit la FNAIM, qui organisait ce mardi à Paris sa traditionnelle conférence de presse de début d’année.


2020, un tournant dans l’immobilier selon PAP

L’année a été marquée par la survenue de la crise sanitaire, impliquant de nouvelles pratiques comme le télétravail, qui ont eu des implications structurantes sur les recherches immobilières des français.


Le retour en force de la maison

Selon Orpi, ce type de logement n’a jamais autant fait rêver les Français.


Soulagement des professionnels après les inflexions du HCSF

La FNAIM, la FFB, et les courtiers en crédits immobiliers ont salué les inflexions dans les recommandations adressées aux banques.


Front uni des acteurs de l’immobilier avant la réunion du HCSF

En amont de la réunion du Haut Conseil de stabilité financière, les principales fédération ont écrit une lette ouverte aux cabinets de Bruno Le Maire et d’Emmanuelle Wargon, de la DGT, de l’ACPR et du HCSF.


Le marché immobilier lyonnais freiné par la crise et les refus de prêt


La FNAIM du Rhône a évoqué, à l’occasion d’une conférence de presse, l’activité du marché immobilier dans la Métropole de Lyon. Si il reste solide, le marché est affecté par la crise sanitaire, les conséquences du confinement et les difficultés de financement.


La reprise des visites de biens immobiliers confirmée par Jean Castex


Le Premier ministre dévoilait ce jeudi, au cours d’une conférence de presse, les détails de la réouverture progressive des commerces dès le samedi 28 novembre.


Les professionnels de l’immobilier poussent pour une autorisation des visites

Les principales fédérations ont, en amont de l’intervention de Jean Castex, communiqué sur la nécessité de « déverrouiller la chaine du logement », via des visites soumises à un strict protocole sanitaire.