Une majorité de français veut déménager pour être plus proche du travail

Le groupe PAP a publié la semaine dernière une étude sur les transports et le logement. Une majeure partie des français souhaiterait se rapprocher de son lieu de travail.

Durant la dernière décennie, les prix de l’immobilier ont flambé, obligeant souvent les classes moyennes à quitter les centres villes. Ce qui fut non sans conséquence en termes de transports. Le groupe d’annonces entre particuliers PAP a ainsi réalisé une étude sur l’impact de ces deux composantes essentielles de la qualité de vie.

Ce sondage montre ainsi qu’un sondé sur 2 estime passer trop de temps dans les transports. Un tiers des personnes ayant participé à cette étude (35.5%) y consacre entre 30 min et une heure chaque jour, 26% y passent entre 1 et 2 heures et 12% plus de deux heures quotidiennes. Si bien qu’un sondé sur deux (50.2%) considère rester trop de temps dans les transports.

Les locataires préfèrent les transports en commun

On notera que la voiture ou les deux roues sont utilisés par 33% des répondants. 45.5% prennent chaque jour les transports en commun, 8.5% combinant en outre transports en commun et véhicule personnel. Seuls 13% utilisent le vélo ou la marche à pied.

Chose intéressante, les locataires sont plus nombreux à préférer les transports en commun que les propriétaires (51.5%, contre 32%). Ceux-là utilisent de facto davantage un véhicule personnel (44% contre 28.5%).

Autre enseignement de ce travail : 58% des français songeraient à déménager pour se rapprocher de leur travail. Mais 21% n’ont pas les moyens de changer de logement, tandis que 15.4% ne trouvent pas d’offre sur le marché qui corresponde à leurs attentes. Les propriétaires sont en outre plus satisfaits de leur situation (61.1%), que les locataires (35.6%). A l’inverse, 63% des Français ne sont pas prêts à changer de travail pour se rapprocher de leur logement. 23% répondent en outre qu’ils pourraient l’envisager, mais pas dans l’état actuel du marché du travail.

Une volonté de faire baisser le budget transport

Sous cette volonté de déménager, se cache l’envie de réduire le budget transport : pour un internaute sur deux (47%), celui-ci est trop élevé, voire beaucoup trop élevé. 59% dépensent moins de 100€ pour le transport, un tiers consacrent entre 100 et 300 euros et 8% y consacrent plus de 300 euros.  Mais les sondés trouvent également le cout du logement trop élevé. Même si 65% dédient moins de 35% de leurs revenus au logement, les français trouvent à 49% leur budget trop important.

On observe également des interactions entre les deux postes. 59.5% de l’ensemble des sondés consacrent moins de 100 euros au transport chaque mois, le chiffre montant à 65.5% parmi les répondants qui déclarent consacrer plus de la moitié de leurs revenus à se loger. « Un budget logement élevé implique des frais de transport plus faibles » indique ainsi l’étude.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un effort de rénovation important à réaliser dans la Métropole et le Rhône

A Lyon et dans le Rhône, malgré les efforts déjà engagés, les chiffres de rénovation de copropriétés sont encore modestes au regard de l’importance du parc. Mais la loi «Climat et résilience» en cours d’examen met une certaine pression en la matière, notamment sur les biens destinés à la location.


Le pont de l’île Barbe restera fermé à la circulation automobile

Une réunion publique se tenait en visioconférence sur l’avenir de ce pont emblématique du 9ème arrondissement de Lyon.


La demande d’un débat public sur les projets du Sytral jugée irrecevable

null
La CNDP a déclare irrecevable la demande de saisine de 12 parlementaires du Rhône sur l’organisation d’une concertation sur un unique projet d’ensemble.


L’offre TCL accompagne le déconfinement progressif

Le SYTRAL adapte l’offre de ses réseaux à Lyon et dans le département du Rhône dès le 3 mai.


Lyon Rhône H2V candidat à « Ecosystèmes territoriaux hydrogène »

Le nouveau consortium public-privé, constitué d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie et de la Métropole de Lyon, est candidat à cet appel à projet de l’ADEME.


Mise en service des trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL a mis en service ce lundi ses premiers trolleybus nouvelle génération 100% électrique sur cette ligne reliant le 8ème arrondissement de Lyon à Caluire.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Deux nouvelles stations Vélo’v à Vaulx-en-Velin et Lyon 7e

Ces stations sont situées place Boissier à Vaulx-en-Velin et dans le secteur de Guillotière-Veyron à Lyon. Trois nouvelles stations sont prévues dans le 2e arrondissement de Lyon et à Villeurbanne.


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.