« Les PPRT ont libéré la ville de certaines contraintes »

Mireille Domenech Diana est maire de Pierre Bénite. Alors que se tient aujourd’hui dans la ville le 2ème forum sur les risques industriels, les entretiens Serge Tarassioux, elle évoque les plans de prévention des risques, et l’impact de ces derniers sur l’urbanisation de cette commune du sud de Lyon.

Pierre Bénite est très marquée par l’industrie. Comment vivez-vous avec cela, et notamment en matière de contraintes liées l’urbanisation ?

Les contraintes liées à la présence de l’usine existent depuis des années, puisque celle-ci est implantée sur les bords du Rhone depuis 1902. Les contraintes successives – c’est aujourd’hui le Seveso, autrefois elles avaient un autre nom – ont fait que, pendant 30 ans, la ville n’a pas bougé. Nous avons en effet été contraints, pendant de nombreuses années, au niveau des permis de construire sur l’ensemble du territoire de la ville. Paradoxalement, les PPRT ont libéré la ville de certaines contraintes, ce qui fait qu’aujourd’hui, nous pouvons, sur le territoire de Pierre Bénite, construire. On est passé d’une évaluation déterministe des risques à une évaluation de probabilité. Les discussions et les négociations que nous avons eu dans le cadre de la préparation du Plan de prévention des Risques Technologiques ont en effet permis de faire évoluer  la situation.

Les engagements d’investissements de l’entreprise ont permis de réduire les zones exposées aux risques toxiques et au risque de surpression. La zone la plus sensible est aujourd’hui réduite au secteur du centre ville et du quartier de Haute-Roche. Tout un secteur le long du boulevard de l’Europe s’est trouvé libéré.

L’usine reste une contrainte importante. Nous sommes en train de travailler sur la façon de développer la ville avec son entreprise : c’est là un grand objectif, et c’est notamment tout l’enjeu de la réflexion des entretiens Tarassioux, qui sont nés il y a deux ans de la rencontre entre la CCI de Lyon et l’ancien maire, Serge Tarassioux. Pour voir la totalité de l'article (727 mots), abonnez-vous ou identifiez-vous


» « Il faut une vraie perspective de développement urbain »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


«La Saulaie peut être la 1ère étape de la reconquête des berges du Rhône»

Béatrice Vessiller est vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains de La Saulaie et du Vallon des hôpitaux.


«À Grandclément, un quartier avec des îlots sans voiture»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains Grandclément et Gratte-Ciel.