Taxe d’habitation du Grand Lyon: vers un taux inchangé en 2013

Le produit de la taxe d’habitation devrait être de 132.9 millions d’euros en 2013.

Le taux de la taxe d’habitation du Grand Lyon ne devrait pas changer en 2013. C’est ce qu’ont indiqué Gérard Collomb, le sénateur maire de Lyon, et le vice-président du Grand Lyon, Jacky Darne, lors d’une conférence de presse préalable au conseil communautaire. « Malgré un certain nombre de changement intervenus au niveau de l’Etat, où nous avons subi la suppression de la taxe professionnelle, puis des changements sur la dotation globale de fonctionnement – des changements plutôt à la baisse – puis le fait qu’était créé le fonds de compensation, le PIC, nous n’augmentons pas les taux » a déclaré Gérard Collomb en préambule.

Ainsi, ni le taux de la taxe d’habitation, ni celui de la cotisation foncière des entreprises, ni même celui de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Sur ce dernier, Jacky Darne a relevé la faiblesse de ce dernier. « Lorsque l’on compare par rapport aux autres communautés urbaines, nous sommes parfois à moins de la moitié de la communauté urbaine » s’est-il félicité. « Vous avez de la chance d’habiter à Lyon » lance alors Gérard Collomb.

"Confirmation de bonne nouvelle"

Le vice-président a, sur la taxe d’habitation, précisé qu’aucun changement n’était à craindre concernant les taux. « Une confirmation de bonne nouvelle » indique Jacky Darne, qui rappelle que cette stabilité avait été annoncée en janvier lors du vote du budget. « On ne vit pas sur l’or, mais, avec la rigueur de la gestion, on peut à la fois maintenir les investissements et ne pas augmenter la pression fiscale pour les habitants, comme pour les entreprises » explique Jacky Darne.

A un tel niveau, le taux appliqué par la collectivité sur la taxe d’habitation reste le moins élevé des 10 agglomérations françaises comparables. Ce niveau de taux devrait permettre de lever près de 132.9 millions d’euros en 2013 par la seule taxe d’habitation. De son côté, le taux de la taxe foncière sur les propriétés non baties (FNB) reste le même, avec un produit attendu en 2013 de 98.000 euros.

Côté entreprises, le taux de la cotisation foncière des entreprises, remplaçante de la taxe professionnelle, devrait également rester stable, à 27.26%, avec un produit attendu de 193.7  millions d’euros. Au Grand Lyon, on souligne également que le taux 2011 de la CFE était également inférieur de 3.3 points à la moyenne des communautés urbaines en fiscalité professionnelle unique. « L’écart est moins fort : on n’a pas des écarts du simple au double » souligne, sur ce point, le vice-président du Grand Lyon.

Pas de baisse en vue

Jacky Darne ne voit pas en outre d’un mauvais œil la création de la métropole. « Ce rapprochement va nous permettre de faire des économies, d’organisation, de moyen, d’efficacité dans les politiques publiques» veut-il croire. Pour autant, pas question de parler de baisse d’impôt. « Si vous êtes un UMP de mauvaise foi, vous dites que vous pouvez baisser les impôts. Or tout être normalement constitué en responsabilité dit que ce n’est pas l’heure » note Jacky Darne.

« Si vous réduisez les impôts, vous réduisez votre capacité d’autofinancement » explique l’élu, Gérard Collomb relevant pour sa part que l’intégration du Conseil Général allait être difficile. « La pente d’augmentation des dépenses du conseil général est extraordinairement élevée », renchérit l’édile. « Tous les conseils généraux ont des augmentations énormes sur le RSA, sur l’allocation adultes, et l’allocation pour les personnes âgées ». Pour le sénateur maire, la mutualisation va permettre de maitriser quelque peu l’augmentation de ces dépenses, mais pas de les faire régresser. « Dire qu’on diminue les impôts, ce serait démagogique, et pas réaliste » a –t-il noté.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Jean-Paul Bret sceptique sur les mesures gouvernementales

null
Le maire de Villeurbanne a, mardi, affiché son opposition à plusieurs projets gouvernementaux, dont la taxe d’habitation, ou encore la baisse des loyers dans les logements sociaux. Il a également évoqué le lycée Pierre Brossolette.


Recentrage du PTZ : les organisations professionnelles donnent de la voix

null
Les premières mesures ayant filtré du plan logement qui sera annoncé la semaine prochaine suscitent des craintes de la part des lotisseurs et des promoteurs.
» PEL : Familles de France fustige la hausse de la fiscalité
»Baisse des APL : l’inquiétude monte chez les bailleurs sociaux


PEL : Familles de France fustige la hausse de la fiscalité

Le gouvernement veut prélever un impôt forfaitaire sur les intérêts des plans d’épargne logements ouverts à partir du 1er janvier prochain, et ce dès la première année.


Taxe d’habitation : Jean-Paul Bret attaque la proposition de Macron

null
Lors du conseil de la Métropole, le vice-président de l’institution a profité d’une délibération sur la taxe d’habitation pour marquer son opposition à la proposition du candidat d’ « En Marche » d’exonérer 80% des contribuables de cet impôt.


Taxe d’habitation : l’AMF répond à la proposition d’Emmanuel Macron

Le président de l’association des maires de France, François Baroin, et le premier vice-président André Laignet, ont mis en garde contre une proposition qu’ils jugent démagogique.


Macron veut exonérer une large part des français de taxe d’habitation

L’ancien ministre a présenté hier son programme économique pour la présidentielle. Parmi les mesures phares qui seront présentées dans le détail en mars, il a évoqué les taxes locales.


Un « dispositif Cosse » d’aide à l’investissement locatif effectif fin janvier.

Ce dispositif, qui viendra en complément du Pinel dans l’immobilier neuf, est destiné à réactualiser les dispositifs Besson dans l’ancien ou le Borloo dans l’ancien. Le Pinel en zone C est par ailleurs, selon elle, une « expérimentation ».


Débat d’orientation budgétaire au conseil de la Métropole

Les élus du conseil de la Métropole de Lyon ont participé lundi au débat d’orientation budgétaire.


Lyon, 4ème ville où la taxe foncière a le plus augmenté entre 2010 et 2015

L’UNPI a publié en fin de semaine dernière son Observatoire des taxes foncières.


La part du locatif privé en hausse dans les constructions

Le locatif privé devrait représenter 15,4 % des logements construits cette année, contre 14,2% l’année dernière, selon une étude du Crédit Foncier.


L’explosion des impôts locaux, véritable enjeu fiscal pour le logement à l’approche des présidentielles

TRIBUNE de Jean-François BUET, Président de la FNAIM.


« La rationalisation a bien fonctionné »

Richard Brumm est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge des finances. L’élu évoque le compte administratif 2015 de l’institution.


Le compte administratif 2015 devant le conseil de la Métropole

null
Le conseil de la Métropole de Lyon examine ce lundi le compte administratif 2015. Ce dernier est plutôt bon.


L’inertie immobilière

EDITORIAL – Les chiffres de la construction dévoilés récemment sont plutôt prometteurs pour 2016, en France comme à Lyon. Ils découlent pourtant de mesures prises, pour la plupart d’entre elles, au milieu de l’année 2014.


La CANOL et l’UNPI veulent que la Métropole rembourse le trop-perçu de TEOM

L’association de défense des contribuables et l’Union des propriétaires exigent le remboursement du trop perçu de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.