Debrousse : pose de la première pierre du « Bélvédère »

Le groupe Immobilière Rhône-Alpes a procédé jeudi à la pose de la première pierre du Belvédère, une résidence située sur les hauteurs du 5ème arrondissement de Lyon, sur le site de l’ancien hôpital Debrousse.

La résidence « Le Belvédère » sort peu à peu de terre. Les fondations ayant d’ores et déjà été réalisées, Immobilière Rhône-Alpes, filiale du groupe 3F, a posé jeudi la première pierre de l’édifice, qui s’insère dans l’opération de reconversion de l’ancien hôpital Debrousse.

Située sur les hauteurs du 5ème arrondissement, à la lisière avec Sainte Foy Les Lyon, le site offrira aux habitants une vue exceptionnelle sur Lyon et les Alpes. « Ça fait plaisir d’offrir du logement social sur un tel site » s’est exclamé Alexandrine Pesson, maire du cinquième arrondissement. Nous pouvons « C’est une nouvelle vie qui va commencer pour cette zone géographique car ce sont des logements qui vont être réalisés, pour les accédants, mais aussi pour des locataires qui ont de faibles revenus » a expliqué Martine Lesage, la présidente d’Immobilière Rhône-Alpes. Cette dernière a en outre rappelé qu’il s’agissait là d’une augmentation sensible du patrimoine du groupe dans cet arrondissement.

Collaboration avec Vinci

belvédere

Cette résidence de 38 logements sociaux comprendra 32 logements PLUS et 6 logements PLAI, répartis sur deux petits bâtiments. « Il y en tout 179 logements. Nous en faisons 38, et Vinci réalise le solde » précise Guillaume Hamelin, le directeur général d’Immobilière Rhône-Alpes, qui rappelle que les deux groupes avaient été retenus conjointement en 2007 lors de l’appel à projet.

Cette collaboration avec Vinci s’est poursuivie dans la conception du projet. D’un point de vue architectural, rien ne distinguera les deux bâtiments de la résidence, d’allure contemporaine, des immeubles d’accession à la propriété. Tous comprendront de grandes baies vitrées et d’une large terrasse (1,70 m de profondeur) ouverte sur le parc, afin de faire la part belle à la lumière naturelle à l’intérieur des appartements.

Côté énergétique, l’opération répond à plusieurs niveaux de certification, comme les référentiels HQE du Grand Lyon et Qualité Environnementale des Bâtiments (QEB) de la région, mais aussi aux exigences du label BBC Effinergie et de la certification Habitat & Environnement. Pour ce faire, l’immeuble sera pourvu de chaudières individuelles au gaz à condensation, d’eau chaude sanitaire chauffée par capteurs solaires.

Du T2 au T5

peysson_buna_brachet_leveque

Ces logements vont ainsi venir renforcer la production de logements sociaux de la ville et de Lyon et du Grand Lyon. Olivier Brachet a rappelé le niveau important de production de logements sociaux dans le Grand Lyon, se félicitant au passage de la récente analyse de la Fondation Abbé Pierre dans son rapport sur le mal logement sur la production de logement social en région lyonnaise. Dans ce dernier, la fondation notait que le haut niveau de production observé en Rhône-Alpes avait sans doute permis de désengorger la demande en comparaison à d’autres départements de la région.

Au final, le financement de l’opération, d’un coût de 7,11 millions d’euros, a été permis par subventions de l’État (218 165 €), de la communauté urbaine du Grand Lyon (455 210 €), de la ville de Lyon (151 833 €) et des collecteurs d’Action Logement (375 000 €) ; par des prêts de la Caisse des Dépôts et Consignations (4,39 M€) et d’Action Logement (100 000 €), ainsi que par des fonds propres d’Immobilière Rhône-Alpes (1,42 M€). Les logements, qui seront attribués aux collectivités et organismes réservataires, telles que la préfecture (12 logements), la ville et le Grand Lyon (11 logements) et les collecteurs d’Action Logement (15 logements), vont du T2 au T5. Une présence de grands logements saluée par Louis Lévêque, adjoint à la ville de Lyon en charge de l’habitat. « J’apprécie particulièrement qu’il y ait un certain nombre de grands logements, ce qui est tout à fait important dans un contexte où les familles cherchent à se loger » a-t-il indiqué.

» Un travail mené tambour battant, selon Gilles Buna






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Luc Pelen, nouveau président d’Alliade Habitat

Le conseil d’administration de l’ESH a nommé son nouveau président fin juin. La passation a été officiellement célébrée ce lundi 26 septembre.


4 déclarations d’engagement pour des quartiers de la Métropole

La Métropole de Lyon et l’agence nationale pour la rénovation urbaine ont signé jeudi des déclarations d’engagement pour 4 quartiers prioritaires de la politique de la ville.


Le 82e congrès HLM a ouvert à Lyon

nullLa présidente de l’Union sociale pour l’habitat, Emmanuelle Cosse, a ouvert ce mardi le 82e congrès HLM qui se tient cette année à Lyon Eurexpo, avant les interventions de Bruno Bernard et Raphaël Michaud. Les thèmes de l’inflation et de l’énergie y seront très présents.


PERL et 3F Résidences s’engagent à produire 1.000 logements en ULS pour les jeunes

Cette annonce a été réalisée à l’occasion du Congrès HLM qui se tient pendant trois jours à Lyon Eurexpo.


Logement : Gérard Collomb fustige la politique de la Métropole

Dans un tweet écrit avant l’ouverture du 82e congrès HLM à Lyon Eurexpo, Gérard Collomb a commenté sur twitter « la chute » en matière de production de logements.


Le 82e congrès HLM s’ouvre ce mardi à Lyon

Le congrès organisé par l’Union sociale pour l’habitat se tiendra sur trois jours à Eurexpo. Il accueillera ce mardi le ministre du logement, Olivier Klein.


Givors : convention de renouvellement urbain approuvée pour Les Vernes

La Métropole de Lyon a approuvé lors d’un conseil métropolitain la convention de renouvellement urbain pour le quartier « Les Vernes ».


Devant les promoteurs, la Métropole dit souhaiter une régulation des prix du foncier

Béatrice Vessiller et Renaud Payre ont, à l’occasion des pyramides d’argent de la fédération des promoteurs immobiliers, exprimé leurs ambitions en matière de production de logements.


Villeurbanne : inauguration des résidences « Cosmopolis » et « Arch »


Ces résidences développées par Rhône Saône Habitat et Cogedim ont été inaugurées le 14 septembre. La première comprend des logements en bail réel solidaire. Le maire et du vice-président de la Métropole de Lyon, ont, à cette occasion, appelé à une régulation du foncier.


Inauguration des résidences « Félicita » et « le Cosmos »


Ces résidences réhabilitées par Alliade sont toutes deux situées, aux 1 et 3, rue du Plâtre dans le premier arrondissement de Lyon. Elles s’adressent aux jeunes actifs et étudiants.


Des bailleurs intègrent l’objectif de désimperméabilisation dans leurs projets

La Métropole s’est engagée ce lundi avec l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse pour agir sur l’origine de la dégradation des milieux aquatiques.


Catherine Vautrin devient présidente de l’ANRU

L’ancienne ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité a été nommée a la présidence du conseil d’administration de l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Elle succède à Olivier Klein, désormais ministre délégué au logement


Un partenariat renouvelé entre Action Logement et la Métropole

Courant juillet, à quelques semaines du congrès HLM de l’Union sociale pour l’habitat qui se tiendra à Lyon fin septembre, l’organisme paritaire et la Métropole de Lyon organisaient une présentation de leur convention cadre de partenariat.


Hausse du coût de la vie étudiante, toujours portée par le logement

nullLa FAGE et l’UNEF ont fait part de leurs indicateurs portant sur le coût de la vie étudiante, et notamment le logement.


Collonges-au-Mont-d’Or : inauguration de la résidence «République 3 »

GrandLyon Habitat a inauguré début juillet cet immeuble rénové en plein centre-ville, en présence du maire de la commune.