Debrousse : pose de la première pierre du « Bélvédère »

Le groupe Immobilière Rhône-Alpes a procédé jeudi à la pose de la première pierre du Belvédère, une résidence située sur les hauteurs du 5ème arrondissement de Lyon, sur le site de l’ancien hôpital Debrousse.

La résidence « Le Belvédère » sort peu à peu de terre. Les fondations ayant d’ores et déjà été réalisées, Immobilière Rhône-Alpes, filiale du groupe 3F, a posé jeudi la première pierre de l’édifice, qui s’insère dans l’opération de reconversion de l’ancien hôpital Debrousse.

Située sur les hauteurs du 5ème arrondissement, à la lisière avec Sainte Foy Les Lyon, le site offrira aux habitants une vue exceptionnelle sur Lyon et les Alpes. « Ça fait plaisir d’offrir du logement social sur un tel site » s’est exclamé Alexandrine Pesson, maire du cinquième arrondissement. Nous pouvons « C’est une nouvelle vie qui va commencer pour cette zone géographique car ce sont des logements qui vont être réalisés, pour les accédants, mais aussi pour des locataires qui ont de faibles revenus » a expliqué Martine Lesage, la présidente d’Immobilière Rhône-Alpes. Cette dernière a en outre rappelé qu’il s’agissait là d’une augmentation sensible du patrimoine du groupe dans cet arrondissement.

Collaboration avec Vinci

belvédere

Cette résidence de 38 logements sociaux comprendra 32 logements PLUS et 6 logements PLAI, répartis sur deux petits bâtiments. « Il y en tout 179 logements. Nous en faisons 38, et Vinci réalise le solde » précise Guillaume Hamelin, le directeur général d’Immobilière Rhône-Alpes, qui rappelle que les deux groupes avaient été retenus conjointement en 2007 lors de l’appel à projet.

Cette collaboration avec Vinci s’est poursuivie dans la conception du projet. D’un point de vue architectural, rien ne distinguera les deux bâtiments de la résidence, d’allure contemporaine, des immeubles d’accession à la propriété. Tous comprendront de grandes baies vitrées et d’une large terrasse (1,70 m de profondeur) ouverte sur le parc, afin de faire la part belle à la lumière naturelle à l’intérieur des appartements.

Côté énergétique, l’opération répond à plusieurs niveaux de certification, comme les référentiels HQE du Grand Lyon et Qualité Environnementale des Bâtiments (QEB) de la région, mais aussi aux exigences du label BBC Effinergie et de la certification Habitat & Environnement. Pour ce faire, l’immeuble sera pourvu de chaudières individuelles au gaz à condensation, d’eau chaude sanitaire chauffée par capteurs solaires.

Du T2 au T5

peysson_buna_brachet_leveque

Ces logements vont ainsi venir renforcer la production de logements sociaux de la ville et de Lyon et du Grand Lyon. Olivier Brachet a rappelé le niveau important de production de logements sociaux dans le Grand Lyon, se félicitant au passage de la récente analyse de la Fondation Abbé Pierre dans son rapport sur le mal logement sur la production de logement social en région lyonnaise. Dans ce dernier, la fondation notait que le haut niveau de production observé en Rhône-Alpes avait sans doute permis de désengorger la demande en comparaison à d’autres départements de la région.

Au final, le financement de l’opération, d’un coût de 7,11 millions d’euros, a été permis par subventions de l’État (218 165 €), de la communauté urbaine du Grand Lyon (455 210 €), de la ville de Lyon (151 833 €) et des collecteurs d’Action Logement (375 000 €) ; par des prêts de la Caisse des Dépôts et Consignations (4,39 M€) et d’Action Logement (100 000 €), ainsi que par des fonds propres d’Immobilière Rhône-Alpes (1,42 M€). Les logements, qui seront attribués aux collectivités et organismes réservataires, telles que la préfecture (12 logements), la ville et le Grand Lyon (11 logements) et les collecteurs d’Action Logement (15 logements), vont du T2 au T5. Une présence de grands logements saluée par Louis Lévêque, adjoint à la ville de Lyon en charge de l’habitat. « J’apprécie particulièrement qu’il y ait un certain nombre de grands logements, ce qui est tout à fait important dans un contexte où les familles cherchent à se loger » a-t-il indiqué.

» Un travail mené tambour battant, selon Gilles Buna






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nicolas Bonnet, nouveau directeur général de la CCI

L’ancien dirigeant d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a rejoint début mai la chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint- Etienne Roanne.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


La crise sanitaire n’a pas enrayé la dynamique d’ «Action Coeur de Ville»

Action Logement a fait un point en fin de semaine dernière sur son implication dans le dispositif Action Coeur de Ville. Celui-ci monte clairement en puissance dans les villes moyennes.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


La Métropole de Lyon met en place une aide exceptionnelle aux dépenses de logement

Il s’agit là d’une évolution du fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges de copropriété vers une aide totalisant un million d’euros pour l’année 2021.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


Des objectifs connus pour les OPH métropolitains et du Rhône

Les cibles de production ont récemment été chiffrées pour les offices publics de l’habitat de la Métropole et du Rhône au sein des conventions d’utilité sociale.


Le parc social a progressé de 1,1% dans la région sur un an

nullLa DREAL a fait part il y a quelques jours de ses statistiques sur le parc social en Auvergne-Rhône-Alpes.


Pont-de-Claix : inauguration de la résidence D’Clic

La résidence, qui compte 43 logements, a été inaugurée en présence du préfet de l’Isère et du président de Grenoble-Alpes Métropole.


GrandLyon Habitat a été agréé en tant qu’OFS

L’office public de l’habitat métropolitain a obtenu en février les agréments préfectoraux en tant qu’organisme foncier solidaire.


La Fondation Abbé Pierre soutient des collectifs citoyens

nullA l’occasion de son éclairage régional 2021, l’agence Auvergne Rhône-Alpes de la Fondation Abbé Pierre a souhaité rendre visible l’action locale de collectifs citoyens qui apportent des solutions concrètes en matière de logement.


Est Métropole Habitat distribue des paniers repas aux étudiants

Cette opération a lieu ce samedi auprès des étudiants de 16 résidences étudiantes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


Action Logement a lancé le 3ème AMI de l’opérateur national de vente

Les deux premiers appels à manifestation d’intérêt, lancés en juillet 2018 et septembre 2019 avaient permis l’acquisition de 3.433 logements répartis en 94 biens.