Métropole : Collomb et Mercier plutôt satisfaits

Le président du Grand Lyon, et l’ex-numéro un du département du Rhône se sont félicités vendredi du projet de loi présenté mercredi en conseil des ministres.

Exercice d’autosatisfaction vendredi pour Gérard Collomb et Michel Mercier. Les deux hommes politiques, qui portent ensemble depuis début décembre le projet de métropole, avaient réuni vendredi la presse pour faire part des avancées en ce domaine, et évoquer notamment le projet de loi présenté devant le conseil des ministres mercredi.

Le premier ministre avait en effet évoqué mercredi dans divers titres de presse quotidienne régionales cette réforme institutionnelle, qui n’est pas, selon lui, un acte fort de décentralisation, mais plutôt une avancée dans ce domaine, avec la création de métropoles pour les villes de Paris, Marseille et Lyon, et toutes les agglomérations de plus de 400 000 habitants. Soit 12 nouvelles métropoles. A ce titre, Rhône-Alpes pourrait bien être, avec PACA, l’une des deux régions avec PACA où deux métropoles cohabiteront (Lyon et Grenoble). Et selon Michel Mercier, le projet serait même, de l’avis du gouvernement, le seul novateur en matière d'organisation locale.

« Vous comprenez mieux notre méthode !»

Dans ces territoires, la communauté urbaine reprendrait les compétences du département. Et selon les dires des promoteurs du projet, ceci ne devrait pas poser de problème. « Le cas lyonnais de cette loi est celui qui ne soulève pas de problèmes particuliers » a ainsi indiqué le sénateur maire de Thizy-les-Bourgs lors de la conférence de presse. Selon ce dernier, la métropole viendra ainsi en discussion au Sénat le 27 mai « Après, tout sera sur les rails, et on n'aura plus qu'à participer, à pousser, et à veiller à ce que tout se passe bien » a-t-il indiqué, notant que leurs plans n’étaient pour l’heure qu’officieux tant que le débat au parlement n’ait pas abouti.

Si tout se passe bien, le conseil de la Métropole serait ainsi élu au suffrage universel direct par fléchage en mars de l’an prochain, avant qu’intervienne la création officielle de la métropole en avril 2015. Sur la méthode, jugée brutale par l'UMP lyonnaise et par certains groupes de gauche comme EELV et le GRAM, les deux hommes ne semblent rien regretter, mettant en avant le cas alsacien, dont le référendum local sur la fusion des départements et de la région s’est révélé être un échec. « Vous comprenez mieux notre méthode» a ainsi lancé Michel Mercier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le groupe de travail « logement » pour la sobriété énergétique a été lancé

Ce groupe a été lancé ce mercredi par les ministres Agnès Pannier-Runacher et Olivier Klein.


Fonds friches : les lauréats de la 3ème édition dévoilés


Cette troisième édition se traduit par 100 millions d’euros supplémentaires pour le recyclage de 675 hectares de friches.


La Ville de Lyon investit 7 millions d’euros pour améliorer les équipements publics

Cet été, la Ville de Lyon réalise près de 240 opérations.


Le premier tronçon de la Voie Lyonnaise 1 a été inauguré

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et par Grégory Doucet, le maire de Lyon ont inauguré le premier kilomètre aménagé de la Voie Lyonnaise 1 le long du Rhône.


Le CIEL 2022 a rassemblé 1.300 participants

La CCI a fait ce jeudi un point sur son offre événementielle au premier semestre 2022.


Malgré la hausse des taux, la production de crédit à l’habitat reste solide

La Banque de France a fait part ce mercredi de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers. Les intermédiaires


Le réseau des villes d’Auvergne-Rhône-Alpes interpelle le gouvernement

Le réseau des villes de la Région s’est réuni à Lyon le 1er juillet et a interpellé dans un communiqué le gouvernement sur les annonces de futures ponctions fiscales.


Olivier Klein devient ministre délégué au logement

nullLa composition du deuxième gouvernement Borne a été dévoilé ce jour. Un ministre délégué au logement a été nommé.


Pierre Bonnet prend la présidence de SLCI

Il succède à Bernard Deschaux Baume en tant que président de SLCI, mais aussi de Procivis Rhône. Pierre-Marie Le Gloanec devient, pour sa part, directeur général des deux entités.


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.