Métropole : Collomb et Mercier plutôt satisfaits

Le président du Grand Lyon, et l’ex-numéro un du département du Rhône se sont félicités vendredi du projet de loi présenté mercredi en conseil des ministres.

Exercice d’autosatisfaction vendredi pour Gérard Collomb et Michel Mercier. Les deux hommes politiques, qui portent ensemble depuis début décembre le projet de métropole, avaient réuni vendredi la presse pour faire part des avancées en ce domaine, et évoquer notamment le projet de loi présenté devant le conseil des ministres mercredi.

Le premier ministre avait en effet évoqué mercredi dans divers titres de presse quotidienne régionales cette réforme institutionnelle, qui n’est pas, selon lui, un acte fort de décentralisation, mais plutôt une avancée dans ce domaine, avec la création de métropoles pour les villes de Paris, Marseille et Lyon, et toutes les agglomérations de plus de 400 000 habitants. Soit 12 nouvelles métropoles. A ce titre, Rhône-Alpes pourrait bien être, avec PACA, l’une des deux régions avec PACA où deux métropoles cohabiteront (Lyon et Grenoble). Et selon Michel Mercier, le projet serait même, de l’avis du gouvernement, le seul novateur en matière d'organisation locale.

« Vous comprenez mieux notre méthode !»

Dans ces territoires, la communauté urbaine reprendrait les compétences du département. Et selon les dires des promoteurs du projet, ceci ne devrait pas poser de problème. « Le cas lyonnais de cette loi est celui qui ne soulève pas de problèmes particuliers » a ainsi indiqué le sénateur maire de Thizy-les-Bourgs lors de la conférence de presse. Selon ce dernier, la métropole viendra ainsi en discussion au Sénat le 27 mai « Après, tout sera sur les rails, et on n'aura plus qu'à participer, à pousser, et à veiller à ce que tout se passe bien » a-t-il indiqué, notant que leurs plans n’étaient pour l’heure qu’officieux tant que le débat au parlement n’ait pas abouti.

Si tout se passe bien, le conseil de la Métropole serait ainsi élu au suffrage universel direct par fléchage en mars de l’an prochain, avant qu’intervienne la création officielle de la métropole en avril 2015. Sur la méthode, jugée brutale par l'UMP lyonnaise et par certains groupes de gauche comme EELV et le GRAM, les deux hommes ne semblent rien regretter, mettant en avant le cas alsacien, dont le référendum local sur la fusion des départements et de la région s’est révélé être un échec. « Vous comprenez mieux notre méthode» a ainsi lancé Michel Mercier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : réunion publique sur la 3ème tranche du cours Emile-Zola le 30 mars

Cette réunion sur le réaménagement de la troisième tranche du cours Émile-Zola, mais aussi sur le projet Liberté-Faÿs, se tiendra en visioconférence.


Pierre Taillardat, président du directoire du fonds souverain Auvergne-Rhône-Alpes

Le dirigeant, qui possède a été recruté par Siparex, qui assure la gestion du nouveau fonds présenté lundi par le président de la collectivité, Laurent Wauquiez.