Le jardin Vaclav Havel de Villeurbanne bientôt livré

Le tout nouveau parc public situé au croisement de la rue Florian et du cours Tolstoï va ouvrir prochainement.

Les derniers préparatifs autour du jardin Vaclav Havel, qui devrait être livré dans les deux prochains mois, se font jour. Le terrain de 2856 m2 de cette ancienne bâtisse, rasée pour devenir un parc public, a en effet subi une importante transformation pour devenir un des parcs publics de Villeurbanne, aux côtés du Parc Nathalie Gautier, du parc Florian, et du jardin Jean Rictus.

En visite de chantier hier, le maire de Villeurbanne, Jean Paul Bret a donc rejoint Vincent Moineau, le maitre d’œuvre de ce chantier choisi en septembre 2011. Acquis pour 1.2 millions d’euros, le terrain a connu un aménagement dont le cout atteint 600.000 euros TTC. La maison a notamment été écroulée en mars-avril 2011.

Des espaces qui se répondent

« Nous avons vraiment voulu conserver cette ambiance de jardin, avec des espaces qui se répondent » explique Vincent Moineau : une prairie accessible, de 350 m2, où l’on trouve des arbres, et qui permettra la récupération des eaux de pluie, répond ainsi à la prairie inaccessible, une zone de 280 m2 fermée au public mais ouverte visuellement. Des gites favoriseront l’installation de la petite faune. Une partie de l’ancien terrain de tennis a, quant à elle, été conservée. Deux pontons en caillebotis permettront de s’approcher des espèces rares, ainsi que de petits coquelicots métalliques, une œuvre réalisée par Philippe Morvan réalisée avec l’atelier métallurgique du Lycée Faÿs.

Une rocaille mise en valeur

Une zone de rencontre de 150 m2 a également été aménagée à l’intérieur du jardin et mis en valeur par une rocaille. « Cette rocaille était inaccessible, elle était envahie par la végétation. Nous l’avons remis sur un parvis. Nous avons vraiment voulu en faire l’élément central de l’acceuil de ce jardin. Sur cette partie, on trouve également un banc multi-générationnel avec une assise de différentes hauteurs.

Une île des enfants s’étend également sur 200m2 de mulch. Une maison et des pontons en bois permettent d’utiliser des jeux de hauteur. Enfin, on trouvera un espace pédagogique potager de 300 m2. Une orangerie, dont le maintien au sein du site avait fait débat, se souvient Jean-Paul Bret, servira de gite pour petits animaux, et de local permettant de stock des outils de jardin pour les écoles.

jardin_vaclav_havel






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


«La Saulaie peut être la 1ère étape de la reconquête des berges du Rhône»

Béatrice Vessiller est vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains de La Saulaie et du Vallon des hôpitaux.


«À Grandclément, un quartier avec des îlots sans voiture»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains Grandclément et Gratte-Ciel.


Les EPF formulent 12 propositions pour la relance

Les établissements publics fonciers ont fait part en fin de semaine dernière de leurs propositions pour accélérer la sortie de crise et construire les modèles d’aménagement de demain.


Jacqueline Osty, Grand Prix de l’urbanisme 2020

La paysagiste avait à deux reprises été lauréate du Grand prix national du paysage. Elle est l’auteur de nombreux parcs qui sont l’occasion de penser la relation entre ville et territoire.


Bruno Bernard annonce ses 10 premiers chantiers pour l’été

null
Les premiers chantiers vont notamment porter sur l’encadrement des loyers, la poursuite des aménagements d’urbanisme tactique, mais aussi l’optimisation des procédures d’urbanisme.