Prisons Saint Joseph : dernière visite avant travaux

En novembre dernier, Ogic avait organisé, au sein de la prison Saint-Joseph, une visite de presse au sein de l’ancienne prison désaffectée, avant de procéder à la démolition de certains pans de murs.

A l’intérieur de la prison Saint-Joseph, tout est désormais calme, depuis le départ des prisonniers pour Corbas en 2009. Pourtant, il semble que le tumulte de la vie carcérale ait déserté les lieux en précipitation. A l’extérieur, comme à l’intérieur, les stigmates de la souffrance carcérales sont, pour peu de temps encore, visibles, palpables même. Comme cette fresque en trois séquences, accueillant le visiteur, représentent un assassinat et un juge sentencieux. Commentaires: "refus de vivre", "Paul Suicidé".fresque_prison

Les inscriptions sur les murs sont omniprésentes dans la prison : « gardez la pêche et rendez le noyau », « Liberté c’est urgent». Aux sculptures dans les murs succèdent les graffitis, voire des messages plus bruts, marquant la souffrance de l’isolement.

liberte_prisons

En haut des murs, les barbelés sont toujours là, eux aussi. Ils suivent le prisonnier jusque dans le jardin, où ces mêmes barbelés longent le bas des enceintes intérieures. L’architecture conçue par Baltard reposait sur la séparation des publics. Les six bâtiments de la prison accueillaient chacun un public différent, afin que la prisonnier pour dette ne côtoie pas le prisonnier pour meurtre.

prisons1

Tous n’avaient pas, de fait, la même longueur, du fait des états de population des différentes classes de détenus. Contrairement à l’architecture de la prison Saint Paul, conçue 30 ans plus tard sur une architecture beaucoup plus dure, d’expiation, l’architecture en peigne de Pierre Louis Baltard vise à reconstruire l’individu, vision qu'il expose dans son traité sur les prisons, d'inspiration. Au départ d’ailleurs, d'intenses débats ont lieu, certains décideurs lyonnais de l’époque militant pour un plan panoptique… lequel se concrétisera 30 ans plus tard, avec la construction de la prison Saint Paul.

prisons4

L’architecture de la rédemption conçue par Baltard dans les années 1830 va en outre se heurter assez vite aux évolutions de la vie carcérale. Le bâtiment initial est adapté à ces dernières, avec l’ajout d’enceintes, de galeries, voire d’extensions. Lesquelles trahissent ainsi les ambitions initiales de Baltard. Les quatre bâtiments nord-ouest, nord-est, sud-ouest, sud-est ont ainsi été étendus par l'architecte du département Antonin Louvier, de 1853 à 1857, pour accueillir plus de prisonniers.

prisons9

Adjonctions

De la même façon, le bâtiment situé à l’ouest de la prison, et caché par les enceintes de la rue Delandine, connait lui aussi à l’époque des extensions, avec une adjonction qui lui permettra de rallier les bâtiments nord-ouest et sud-ouest. D’ailleurs dans le projet de reconversion actuel des prisons, ces adjonctions réalisées dans les années 1850 seront supprimées pour redonner au bâtiment d’administration sa forme initiale, plus resserrée.

prisons5

« Au départ la prison n’était pas très dense, mais comme il y a eu très vite des problèmes de surpopulation carcérale, elle a très vite été densifiée » explique Frédéric Didier, l’architecte en charge du projet de reconversion des prisons. La prison est ainsi surélevée dans la deuxième partie du 19ème siècle, en commençant par le bâtiment des dettiers. On en distingue d’ailleurs, au sein des murs des prisons, la pierre de taille de Villebois et la pierre de taille de Tournus ayant servi à ces transformations.

prisons2

Une galerie sera en outre creusée, suite à la construction de Saint Paul pour rejoindre les deux prisons. C’est à l’intérieur de ce tunnel que l’artiste Didier Chamizo, qui fut emprisonné à Saint-Joseph dans les années 80, va réaliser de fresques avec d’autres détenus. Ce tunnel sera conservé, et devrait être ouvert lors des journées du patrimoine.

prisons6

En montant dans les bâtiments, le quotidien amer de la prison refait surface : chambres et douches vétustes, coursives... L'état délabré de la prison apparait sous sa réalité froide... Sous les faux plafonds enlevés, on découvre la partie haute d’une colonne en pierre soutenant la dalle de la partie haute de la chapelle, qui sera bientôt dévoilée, dans le bâtiment central du nouvel ilot.

prisons10

Pour la fin de la déambulation dans ce lieu chargé d’histoire, Frédéric Didier a souhaité montrer le magnifique dôme de la chapelle centrale, seul élément qui semble, dans la prison avoir semblé échapper à la déchéance progressive du lieu.

didier






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Ile Ô » a pris place sur les berges du Rhône, à Lyon

null
Le théâtre flottant a été convoyé aujourd’hui jusqu’à son quai d’amarrage, à savoir la berge Bertha Von Suttner, dans le 7ème arrondissement de Lyon.


La voie L inaugurée à Lyon Part-Dieu

La voie, qui avait été mise en service en juin dernier, a été officiellement inaugurée ce mardi, en présence du préfet et du vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Passerelle Gerland / La Mulatière : réunion publique le 5 octobre à Oullins

nullLa concertation préalable s’ouvre sur la création de la passerelle entre La Mulatière et le quartier de Gerland. Une réunion publique se déroule ce jeudi avec Jean-Charles Kohlhaas, vice-président de la Métropole et des élus lyonnais, oullinois et mulatins.


La Région investit 1,2 M€ pour la création de nouvelles maisons de santé

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a voté ce vendredi en commission permanente le soutien à 5 projets de maisons de santé sur le territoire régional pour un montant total de 1,2 million euros.


4 jours intenses pour le ministre du logement en visite à Lyon

nullLe ministre délégué à la Ville et au Logement a, à l’occasion du 82e congrès HLM, parcouru les allées de l’évènement, mais aussi le territoire métropolitain, où il a multiplié les rencontres avec les acteurs locaux et nationaux.


Gerland : une centrale de production de froid bas carbone inaugurée

Les élus de la Ville et de la Métropole ont inauguré ce réseau qui alimente le réseau de climatisation, en présence de la directrice de la Banque des territoires en AURA et du directeur de Dalkia en région Centre-Est.


Le projet de loi de finances 2023 dévoilé

Le gouvernement a fait part lundi de son projet de budget 2023, et notamment pour les ministères de la Transition écologique, de la Cohésion des territoires et de la Transition énergétique


Dardilly va accueillir la convention régionale des gens du voyage

Celle-ci se tiendra du 28 septembre au 9 octobre sur un terrain dont l’État est propriétaire à Dardilly.


Saint-Étienne : Gaël Perdriau se met en retrait à la mairie et la Métropole

Suite à l’affaire de chantage à la vidéo intime dévoilée il y a quelques jours par Mediapart, le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, se met en retrait, sans démissionner.


Saint-Etienne Métropole a inauguré son Arena à Saint-Chamond

Cette nouvelle salle omnisports est le plus grand projet sportif indoor porté par Saint-Etienne Métropole, pour un budget de 31.5 millions d’euros.


Patriarca Développement et Opus DB se rapprochent

Ce partenariat vise à renforcer l’expertise du groupe lyonnais sur le marché de l’immobilier d’entreprise.


Travaux quai Sarrail / pont Lafayette : réouverture ce lundi à la circulation

La circulation des voitures et des bus pourra reprendre ce lundi suite aux travaux à l’angle du quai Sarrail et du pont Lafayette.


Le SYTRAL a élu une nouvelle commission d’indemnisation amiable

Le conseil d’administration de SYTRAL Mobilités a approuvé l’objet de cette CIA, mais aussi sa composition et ses modalités de fonctionnement. L’établissement public local a également fait un point sur les projets structurants.


La CCI réaffirme son soutien au Lyon-Turin

La Chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne voit en la liaison transalpine « une infrastructure indispensable pour le territoire et les échanges commerciaux européens ».


Retrait de la Métropole de Lyon du Comité pour la Transalpine

La collectivité a annoncé ce jour signifier son retrait de l’association, du fait « de divergences de vue radicales sur la manière d’améliorer les liaisons transalpines ».