40.000 emplois menacés dans l’artisanat du bâtiment

Selon la CAPEB, les besoins des entreprises de bâtiment sont de plus en plus criants.

La CAPEB a publié hier sa note de conjoncture pour l’artisanat du bâtiment au premier trimestre. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas des plus folichonnes. Ce point d’activité montre en effet une baisse activité de 3% au titre du premier trimestre 2013, avec un repli de -6% dans le neuf et de -1.5% dans l'entretien-amélioration. Même la croissance les travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements (APEL) se tasse. La progression atteint ainsi 0,5%, contre +3% au même trimestre de l’année précédente.

« La dégradation du volume d’activité se situe entre -2% et -4% pour les différents métiers, la maçonnerie restant une fois encore la profession la plus impactée » note ainsi la CAPEB, qui relève toutefois que le repli est moindre dans le Sud-Est et le Sud-Ouest.

La situation de l’emploi, du coup, est préoccupante selon la confédération. 10 000 emplois ont ainsi été perdus dans l’artisanat du bâtiment, soit plus de 800 emplois par mois, et à plus grande échelle, 25 288 emplois ont été détruits dans le secteur du bâtiment, soit 2000 par mois, note la CAPEB, qui estime à 40 000 le nombre d'emplois menacés d’ici fin 2014.

Hausse des retards de paiement

Son président, Patrick Liébus, est du coup alarmiste: "nos craintes émises en 2012 se sont malheureusement confirmées : 14 323 défaillances d’entreprises et 35 391 cessations d’activité soit + 3,7 %. Il y a tous les risques pour que celles de 2013 se confirment également : nous ne cessons de perdre de l’activité" indique-t-il.

Les besoins en trésorerie sont importants: 38% des professionnels font ainsi état d’une détérioration de leur trésorerie au 1er trimestre 2013, contre 26% au trimestre précédent. L'indicateur a du coup atteint son niveau le plus bas depuis le début de la crise : ce solde d’opinion a été multiplié par 3 depuis le 1er trimestre 2012. Pour les entreprises, 47% d'entre elles font état de besoins de trésorerie, et 60% d’entre elles évoquent un besoin supérieur à 10 000 euros. Le montant moyen des besoins de trésorerie est ainsi passé à 22 000 euros. Les entreprises sont en outre handicapées par les retards de paiements, avec dans 60% des cas, des entreprises faisant des relances auprès de leurs clients. 15% des entreprises déclarent une hausse des délais de paiements, 69% des entreprises déclarent un retard de paiements et ils sont 44% à indiquer une hausse de ces retards.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La CAPEB reçue par la Métropole le 14 janvier sur la ZFE

La CAPEB Rhône et Grand Lyon sera reçue par la Métropole concernant la zone de faibles émissions, qui a été durcie au 1er janvier.


La CAPEB satisfaite de la qualification RGE «chantier par chantier»

Depuis l’entrée en vigueur au 1er janvier de l’arrêté du 24 décembre 2020, une expérimentation est lancée pour deux ans afin de mettre en œuvre la qualification RGE « chantier par chantier ».


Ingénierie : le ralentissement impacte le secteur

Les sociétés d’ingénierie sont toujours impactées par le ralentissement économique, selon la dernière édition du baromètre économique de Syntec-Ingénierie.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Écoles, collèges : performance énergétique et piétonisation, priorités de la Métropole

La piétonisation aux abords des établissements scolaires a été lancée dès cet été de manière prioritaire. La Métropole va également lancer un audit en matière de performance énergétique des collèges.


Les chantiers reprennent dans la Métropole de Lyon


BTP Rhône et le président de la collectivité organisaient ce mardi une visite presse sur deux chantiers à savoir la promenade Moncey et la construction du nouveau bâtiment du CIRC, pour faire un point sur l’impact de la crise du Covid-19.


Covid-19 : le secteur de la construction demande un arrêt temporaire des chantiers

Le secteur a alerté le gouvernement et demande un arrêt temporaire des chantiers afin de s’organiser.


L’indice IPEA en hausse de 0,2% au 4ème trimestre

Les prix des travaux d’entretien-amélioration des bâtiments augmentent dans la même mesure qu’au trimestre précédent. Cette parution intervient quelques jours après celle du climat des affaires dans le bâtiment, ressorti stable à un haut niveau.


Fin d’année en demi-teinte pour l’artisanat du bâtiment dans la région

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part ce mardi de son point de conjoncture trimestriel.


Rénovation énergétique: les fédérations prônent l’interdiction de la prospection téléphonique

La FFB et la CAPEB ont, dans un communiqué commun, déclaré vouloir des mesures d’interdiction de la prospection par voie téléphonique réalisée par des centres d’appels.


Worldskills 2023 : le comité de coordination est créé


La création de ce comité nommé « Génération Lyon 2023 » a été réalisée mercredi à l’occasion du lancement du compte à rebours de ces olympiades des métiers. Les sélections régionales se dérouleront ce trimestre.


Ecoreno’v : nouvel effort de la Métropole pour le dispositif


Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a annoncé ce jeudi une rallonge de 10 millions d’euros pour le dispositif d’écorénovation.


Inscriptions record aux sélections régionales Worldskills

Le bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes totalise 343 inscrits des 1088 candidats.


Rénovation énergétique : l’État veut rétablir la confiance

Trois ministres ont présenté mardi les actions pour renforcer la lutte contre la fraude, améliorer l’information des consommateurs et rétablir la confiance en matière de rénovation énergétique.