De la commission à l’honoraire: pour la réhabilitation des agents immobiliers

TRIBUNE - Jean-François Buet, Président de la FNAIM, souhaite que la profession applique les bons mots pour décrire le service rendu. 

Les mots ont du sens et leur choix n'est pas indifférent. Pourtant, dans la vie courante, nous manquons d'attention aux mots et nous les employons sans discernement.

Je dénoncerai ici une idéologie des mots qui concerne l'honneur des professionnels du logement, agents immobiliers et administrateurs de biens. Dans le langage courant, les clients disent leur verser des commissions, et il faut avoir l'honnêteté de reconnaître que les professionnels eux mêmes emploient ce terme.

Ce n'est pas le bon. Il faut parler d'honoraire là où on parle de commission. La différence ? La considération du service, réelle dans le premier cas, faible dans le second.

La commission est une somme calculée en pourcentage d'un acte commercial, une vente ou une location par exemple. Elle vient donc le grever, l'alourdir. Tout se passe comme si la rémunération était perçue comme une charge augmentative du prix du logement. Quelque chose comme un parasite.

L'honoraire en revanche est le nom donné à ce qui est demandé par le membre d'une profession libérale en contrepartie de ses diligences. Derrière le terme d'honoraire, il y a la valeur ajoutée, ni plus ni moins, et l'estime du service rendu. La commission fleure son pourboire, l'honoraire renvoie à l'autorité d'une profession.

Les agents immobiliers doivent être attentifs à réhabiliter leur métier en appelant un chat un chat. Nul doute qu'on les regardera différemment.

Par Jean François Buet, Président de la FNAIM.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Et que dire des mots « maison », « propriété » … VS « produit » !

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


En marche… pour une société plus juste

TRIBUNE de Bernard Devert, président fondateur d’Habitat et Humanisme, mouvement de lutte contre le mal logement.


Immobilier : la nouvelle donne

EDITORIAL – Avec la remontée probable des taux de crédit immobilier, le marché du logement pourrait entrer dans un nouveau cycle.


L’explosion des impôts locaux, véritable enjeu fiscal pour le logement à l’approche des présidentielles

TRIBUNE de Jean-François BUET, Président de la FNAIM.


« Observer n’est pas encadrer »

TRIBUNE par Jean-François Buet, Président de la FNAIM.


Réflexion publique sur le logement : un heureux remue-méninges

TRIBUNE de Jean-François Buet, Président de la FNAIM.


« Un pompiste ne fait pas un bon maçon »

TRIBUNE de Jean-François Buet, Président de la FNAIM.


Révision des bases cadastrales : malgré le discours officiel, toujours plus d’impôts

TRIBUNE de Thibault de Saint-Vincent, Président de Barnes.


Réforme des aides personnelles à l’accession : une mesure à contresens

TRIBUNE de Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi, sur cette réforme prévue dans le projet de loi de finances pour 2015.


Crise immobilière et crise du logement

TRIBUNE – Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi propose des remèdes à l’asthénie du marché du logement.


La relance du logement par Francois Hollande : après le train de mesures … Cherchez l’action !

null
TRIBUNE
de François Gagnon, Président ERA Europe et ERA France.


« L’appel des architectes » pour les municipales 2014

TRIBUNE – L’ordre des architectes a ce mardi lancé un appel aux électeurs pour faire du logement pour tous une priorité nationale.


Loi ALUR : l’enjeu majeur de la formation

TRIBUNE de Jean-François Buet, Président de la FNAIM – Il faut reconnaître que les discours sur le projet de loi ALUR, très critiques sur plusieurs dispositions,  ont fini par faire oublier que le texte comportait des avancées de premier plan.


Encadrement des loyers : et une élucubration de plus !

TRIBUNE de Jean-François Buet, Président de la FNAIM. « L’encadrement des loyers tel qu’il est conçu dans le projet de loi sur le logement et l’urbanisme (ALUR)  est inopérant et peu efficace »


Le courage de la paix

TRIBUNE – par Jean-François Buet, Président de la FNAIM.


De la commission à l’honoraire: pour la réhabilitation des agents immobiliers

TRIBUNE – Jean-François Buet, Président de la FNAIM, souhaite que la profession applique les bons mots pour décrire le service rendu.