L’agglomération lyonnaise a accru de 2% sa consommation électrique en 2012

L'agglomération lyonnaise a consommé en 2012  7, 750 Gigawatt/heure, selon les statistiques du bilan 2012 établi par ERDF, gestionnaire du réseau de distribution d'électricité pour le compte des collectivités. Cette consommation a augmenté de 2% par rapport à 2011, à un rythme supérieur au rythme d'accroissement de la consommation électrique en Rhône-Alpes, plus 1%.

Cette augmentation reflète l'accroissement de la population dans la métropole et l'accroissement de l'activité économique. Cet accroissement est confirmé par le nombre des raccordements pour des consommateurs d'électricité. ERDF a réalisé 14 800 raccordements, dont 14 300  pour des clients demandant une puissance de moins de 36 KWA, c'est à dire des clients particuliers ou petit tertiaire. Seuls 500 clients ont demandé une puissance de plus de 36 KWA.

125 producteurs photovoltaïques seulement en 2012

Du côté de la production,  ERDF gère l'injection sur le réseau de 2 766 producteurs.  Vingt cinq producteurs sont des producteurs importants: la centrale EDF hydraulique au fil de l'eau de CUSSET sur le canal de Jonage, les deux usines de cogénération incinérant des déchets ménagers de Gerland et de Rillieux la Pape, la centrale Dalkia du cours Lafayette à Lyon.

Plus de 2700 producteurs sont des producteurs photovoltaïques, injectant dans la très grande majorité des cas une puissance inférieure à 3 KW. En 2012, ERDF a raccordé 125 producteurs, un niveau en net retrait par rapport au nombre des raccordements réalisés en 2010 et 2011.

Quel équilibre pour le territoire?

Alors que le débat sur la transition énergétique va bientôt s'achever il est intéressant de faire le point sur le bilan électrique de l'agglomération lyonnaise, pour situer l'agglomération dans le contexte global. Il est intéressant de comparer les besoins en électricité d'une métropole, alors que des démarches tendent à faire émerger des territoires à énergie positive ( TEPOS)

La consommation de 7,750 Gigawatt/heure de l'agglomération en 2012, représente en gros la production de source d'énergie fournissant une puissance de 1000 W pendant 322 jours.

C'est davantage que la production d'une réacteur de 900 MW pendant une année ( six jours par semaine). C'est plus que la production d'un réacteur de Bugey ( 900 MW). Un réacteur nucléaire n'est disponible qu'environ à hauteur de 85% à 90% de sa puissance nominale. Il doit être arrêté en cas d'incident, pour rechargement de combustible, etc.

Un territoire largement négatif

Néanmoins, il présente une disponibilité largement supérieure à celle des installations éoliennes ou photovoltaïques intermittentes. La disponibilité de ces installations ne dépasse pas 20% sur l'année.

Le territoire de l'agglomération lyonnaise est un territoire largement négatif pour l'électricité. Le développement futur devra insister sur les économies d'électricité, alors que certains usages sont envisagés , par exemple pour la mobilité.

L'alimentation en énergies renouvelables n'est envisagée par personne dans le court terme. En effet dans l'absolu, il faudrait disposer ( d'une manière  grossière) d'une puissance installée de 5 000 MW pour envisager d'alimenter l'agglomération. Ce qui est impossible avec l'éolien et le photovoltaïque seuls. P

our une alimentation renouvelable de l'agglomération lyonnaise, il faudrait d'abord réduire fortement la consommation. Or, le développement de modes de transport électriques, comme le développement des technologies de l'information vont accroitre la consommation d'électricité. La production d'énergie renouvelable ne pourrait venir que de la combustion du bois, ou de la combustion de gaz méthane ou de bois gazéifié. Des travaux sont menés dans ce sens. Mais il faudra encore du temps. Le Grand Lyon sera durablement un territoire à énergie négative.

michel.deprost@enviscope.com

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


M Plus M vend un immeuble mixte de 6.500 m² à Lyon-Vénissieux

Cette vente à MIDI 2i a été réalisée en VEFA.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


La Ville de Lyon veut un éclairage urbain plus économe

Deux délibérations ont été présentées au conseil municipal de la ville de Lyon jeudi pour la rénovation de l’éclairage urbain.


La ville de Lyon va adhérer à la SPL OSER

Une délibération a été adoptée en conseil municipal ce jeudi.


Les dernières transactions industrielles et logistiques de JLL en AURA

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part de ses dernières transactions en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Sofidy Pierre Europe acquiert les murs de « Triptyk »

Cet immeuble emblématique développe 3.830 m² dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Covid-19 : Bruno Bernard dévoile des mesures d’urgence


Le président de la Métropole de Lyon a tenu une visioconférence de presse ce jeudi pour présenter une quinzaine de mesures visant à accompagner le territoire.


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Lyon 2 : 6e Sens Retail acquiert 1.100 m²

La filiale de 6ème Sens Immobilier a annoncé avoir acquis cette surface commerciale située place Bellecour.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.