La concertation lancée pour le Pôle d’Echanges de la Part Dieu

La concertation avec le public autour du projet de requalification du quartier de la Part-Dieu sera lancée le 17 juin. Objectif pour le Grand Lyon, Réseau Ferré de France et la SNCF, préparer un projet qui vise à améliorer le fonctionnement d'un noeud de communication dans et autour de la gare.Construit autour de la gare mise en service avec le TGV en 1980, le quartier de Lyon Part‐Dieu  imaginé dans les années soixante, est un noeud métropolitain où sont comptabilisés 500 000 déplacements chaque jour. Le noeud ferroviaire est un point sensible du réseau ferroviaire français, où chaque grain de sable a des répercussions sur près de la moitié du réseau national.

La gare, dimensionnée à l’origine pour 35 000 voyageurs/jour , est  traversée par 120 000 voyageurs/jour, selon la SNCF. Les flux en gare et  dans les abords de cette dernière devraient augmenter très fortement d’ici 2030.

 

Il s’agit de désaturer tant la gare que les quais. Un  quai K a été créé pour accueillir les trains venant et allant à Saint-Etienne. Une voie L est envisagée.   Pour desserrer le noeud ferroviaire lyonnais, il est nécessaire de renforcer le rôle de gare périphériques ( Saint-Exupéry, Perrache, Vaise, Vénissieux) tout en accroissant la capacité de la gare de la Part-Dieu, avec la création d'une gare souterraine accessible par un tunnel nord-sud. La gare de Lyon Part‐Dieu, partie intégrante du projet urbain, est aujourd’hui saturée et doit être repensée et réaménagée. La gare  accueille les trafics internationaux, nationaux et régionaux. C'est la première gare européenne de correspondance.

Faire évoluer le quartier

Il faut aussi renforcer le pôle d’échanges, pour fluidifier et faciliter les déplacements locaux, nationaux ou européens (requalification de voiries, réaménagement des espaces, création d’accès aux quais etc…). Le projet urbain Lyon Part‐Dieu vise à transformer profondément le quartier afin qu'il réponde aux enjeux d'une métropole européenne. Le but est de renforcer la vocation de deuxième quartier d'affaires français après la Défense avec 1 600 000 m² de surface tertiaire et 40 000 emplois selon les données communiquées par les maitres d'ouvrage.

Après une première série d'opérations engagées depuis quinze ans  ( suppression des trémies,  élargissement, puis modification de la rue Garibaldi)  le but est de redonner au quartier " un visage humain et accessible avec de nouveaux logements et activités commerciales, une mobilité repensée, mais aussi des lignes contemporaines, des services innovants..."

Les maîtres d’ouvrage (Grand Lyon, SNCF‐Gares & Connexions et Réseau Ferré de France) ont  décidé d’organiser une concertation préalable commune à leurs opérations. Ils ont décidé de confier le pilotage de la procédure au Grand Lyon. Le 27 mai 2013 ce dernier  a approuvé l’ouverture et les modalités de la concertation préalable pour les projets relatifs au pôle d’échanges multimodal de la Part‐Dieu et à la création d’une nouvelle voie.
Pour le projet de la voie L et sur un périmètre élargi à Rhône‐Alpes et au‐delà, des outils spécifiques d'information seront
développés par RFF. La concertation se déroulera à partir du lundi 17 juin jusqu’en octobre 2013.

- Un dossier de concertation et un registre seront mis à disposition du public dans toutes les mairies du
Grand Lyon (communes et arrondissements de Lyon), et à l’accueil de la gare de Lyon Part‐Dieu. Ils seront consultables sur les sites internet des maîtres d’ouvrage.

- Des pages dédiées sur les sites internet du Grand Lyon, Réseau Ferré de France et SNCF Gares&Connexions seront mises en ligne pour présenter le projet intégrant les différentes parties de chaque maîtrise d'ouvrage.
- Une adresse postale (Mission Lyon Part‐Dieu ‐ Communauté Urbaine de Lyon ‐ 20, rue du Lac ‐ BP3103 ‐ 69399 LYON) et une adresse mail (concertation‐garepartdieu@grandlyon.org) sont mises à disposition pour recueillir l’avis du public.
La clôture de la concertation sera annoncée selon la même procédure. A l’issue de la concertation, chaque partenaire arrêtera le bilan sur l’opération le concernant, et le Grand Lyon, en tant que maître d’ouvrage et coordonnateur de la concertation, délibèrera sur un bilan global et synthétique.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

La concertation arrive après les choix technocrates et
correspond plus à une présentation du projet avec ces divers impactes sur son périmètre. A noter, qu’il propose deux phases de travaux, avec notamment reconfiguration de la place Béraudier (destruction immeuble B10 face à la gare et complexe hôtelier Athéna/Mercure, déplacement du parking des autocars vers Villette nord et des loueurs au sud, création d’espace commercial souterrain…etc

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Mobilités: Bruno Bernard dévoile ses ambitions pour la Métropole de Lyon

Le président de la Métropole de Lyon a, dans son premier discours, évoqué les questions de mobilité, en évoquant notamment les projets en matière de vélo, mais aussi de tramway, de télécabines et de métro.


Villeurbanne : fermeture du parking Chomel

Dans le cadre du projet urbain Gratte-Ciel centre-ville, une occupation temporaire de cet espace va être organisé.


La SACVL va planter une forêt de 1.000 m² à la Duchère

Cette opération va intervenir dans le cadre du réaménagement de ce quartier du 9ème arrondissement de Lyon.


« Territoires », lieu de convivialité aménagé à proximité de Jean Macé

null
Ce projet d’occupation temporaire d’un terrain mis à disposition par SNCF Immobilier a été inauguré ce vendredi 5 juin par le directeur général de le structure et le président de la Métropole.


Les chantiers reprennent dans la Métropole de Lyon


BTP Rhône et le président de la collectivité organisaient ce mardi une visite presse sur deux chantiers à savoir la promenade Moncey et la construction du nouveau bâtiment du CIRC, pour faire un point sur l’impact de la crise du Covid-19.


Reprise des travaux sur les grands chantiers des parcs LPA

Les chantiers Saint-Antoine, Antonin Poncet et Béraudier ont redémarré ou sont en phase de reprise.


Déconfinement à Lyon : les écologistes affirment leurs positions

Grégory Doucet et Bruno Bernard organisaient ce mercredi une conférence de presse pour exprimer leurs positions en matière de déconfinement et de reprise de l’activité à Lyon et dans la Métropole.


Villeurbanne : réaménagement de la rue du 8 mai 1945

La requalification de l’axe et les travaux réalisés sur les rues principales du quartier se poursuivent.


La Métropole de Lyon organise son déconfinement et la relance

David Kimelfeld, a présenté ce mardi la stratégie de déconfinement du territoire, et organisé mercredi une première réunion du comité métropolitain de relance.


La Métropole de Lyon détaille son plan d’urbanisme tactique


Dans l’optique du déconfinement, 77 kilomètres de nouvelles pistes cyclables vont être déployés d’ici septembre. Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a détaillé lundi le plan de la collectivité en la matière.


Plan vélos : la Ville de Lyon fait ses propositions

La Ville de Lyon a fait ses propositions pour la mise en place d’un plan vélos, répondant à la stratégie d’urbanisme tactique de la Métropole.


Le confinement réinterroge les schémas urbains

La période de confinement est bien vécue pour une part importante des français. Mais elle a toutefois fait évoluer les critères du logement idéal, selon une étude de BNP Paribas Real Estate.


Métropole de Lyon : l’instruction des demandes d’autorisations maintenues

C’est ce qu’a indiqué la collectivité ce samedi. Celle-ci veut éviter toute rupture d’activité.


Esplanade devant l’Hôtel-Dieu, Guillotière, piscine sur le Rhône : les projets de Kimelfeld


David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présence de la Métropole et à la mairie de Lyon, souhaitent développer un certain nombre de projets urbains sur divsers points de la Métropole, et notamment à Lyon.


« Le centre d’échanges de Perrache, une sorte de scarification urbaine »


Eric Lafond est le candidat 100 % Citoyens à la Métropole de Lyon. Il s’est uni avec Denis Broliquier, qui sera candidat lui à la mairie de Lyon.