Les maisons en Rhône-Alpes sont-elles épargnées par les fissures?

Avoir des fissures dans sa maison est une crainte partagée par beaucoup de Français. Les fissures sont sources d’inquiétude pour les propriétaires, car elles sont le signe de tension sur la structure du bâtiment et représentent une menace pour l’intégrité structurelle du bien, comme pour la sécurité de ses occupants. Cela représente aussi des travaux de réparations lourds et coûteux, au niveau des fondations, comme de la superstructure, et un parcours du combattant pour être indemnisé, le cas échéant. De toutes les régions de France, certaines sont plus sujettes, au phénomène de fissuration, que d’autres. Qu’en est-il en Rhône Alpes ? Le point avec Philippe LAMY, Président de LAMY Expertise.

Expliquez-nous les causes possibles des fissures ?

Il y a plusieurs causes susceptibles d’expliquer les fissures sur les constructions. On peut les classer en deux catégories principales : celles en provenance du haut de la maison et celles liées au sol. Pour les premières, il s’agit de l’eau s’infiltrant par le toit ou la façade, et qui conduisent, après des épisodes successifs de gel / dégel, à l’apparition
de fissures. Pour les secondes, les fissures  s’expliquent parce que le sol est instable et que la maison « bouge ». Ce qui
se traduit par des tassements différentiels et des déchirures en façade.

En quoi la nature du sol conduit-elle à des fissures sur les maisons ?

Comme souvent en période estivale, des milliers de maison se fissurent. Et cela partout en France, mais plus spécifiquement dans les régions où le sol contient des argiles gonflantes. Par exemple en Seine et Marne ou en région de Toulouse. Les médias s’emparent régulièrement du phénomène, depuis la canicule de 2009 : on voit, par exemple, témoigner des propriétaires, qui sous l’effet de la déformation des sols, ont des fissures sur leur maison et se battent pour être indemnisés. La nature du sol, dans leur cas, est un facteur à risque. Mais c’est surtout, l’absence d’étude de sol et/ou la mauvaise prise en compte de ce facteur, tant au niveau conception, qu’au niveau exécution (profondeur et dimensionnement des fondations) qui est à l’origine des fissures.

Les malfaçons amènent-elles des fissures ?
Les malfaçons sur la maçonnerie, et de façon générale sur les éléments structurelles d’une maison, sont souvent un facteur aggravant d’apparition de fissures. Rhône Alpes est peu touché par l'aléa d’argile gonflante. En revanche, il y a une légère activité sismique. Et l’oubli de chaînages et raidisseurs, qui donnent à la maison sa cohésion et sa rigidité, peut avoir de grave conséquence. Il n’est pas rare de voir apparaître des fissures aux angles des fenêtres sur des maisons situées en Rhône Alpes. Cela n’est qu’un exemple.

Les risques de fissures à Lyon, Saint Etienne ou Grenoble sont-ils réels ?
L’instabilité du sol provoque des tassements différentiels et des fissures sur les maisons. Il suffit donc que la maison soit construite sur un sol instable et que ses fondations ne soient pas adaptées pour qu’elle se fissure. Ce peut être le cas, si la maison est construite sur un remblai ou sur un terrain inondable.

Peu importe finalement ici que le sol soit argileux ou non. A proximité des grandes villes, la pression foncière et immobilière, fait que l’on voit, de plus en plus souvent, des constructions sortir de terre sur une ancienne décharge (les terrains sont vendus moins chers). Finalement qu’on soit à Lyon, à Bordeaux, à Strasbourg ou à Paris, si l’on ne prend pas certaines précautions, les maisons peuvent aussi se fissurer.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Les fissures nous concernent tous, et c’est une raison pour laquelle il faut faire régulièrement appel à des professionnels comme http://www.sorreba69.fr/ pour surveiller une structure, quelle qu’elle soit (maison, piscine…)

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un nouvelle ordonnance pour le BTP et de l’immobilier

L’ordonnance du 22 avril vient en continuité de l’ordonnance du 15 avril. Elle concerne les copropriétés et l’élargissement des dispositions concernant les délais d’instruction.


Reprise des chantiers : les maitres d’ouvrage vigilants

Un certain nombre d’organisations ont fait part leur vigilance sur les modalités de la reprise des chantiers, tout en soutenant l’objectif de reprise d’activité.


L’acte notarié par comparution à distance désormais autorisé


Un décret publié ce samedi autorise l’acte notarié par comparution à distance.


Location : la CGL veut une clarification législative face au Covid-19

La confédération a alerté sur la nécessité urgente de légiférer face à des problèmes liés par exemple aux états des lieux d’entrée.


Les notaires ont fermé leurs études

Le Conseil supérieur du notariat (CSN) a en effet demandé mardi aux études de France de fermer leur accueil au public. Ceci ne signifie pas cependant l’arrêt total des activités des offices notariaux.


L’UNPI a présenté vendredi ses vœux pour 2020


L’Union des propriétaires immobiliers du Rhône organisait en fin de semaine dernière sa traditionnelle cérémonie de vœux.


Grant Thornton nomme 12 nouveaux associés, dont 2 à Lyon

Katia Fleche et Alain-Régis Grail sont les deux nouveaux associés cooptés dans la métropole lyonnaise.


Barbara Breuil élue présidente du Conseil régional des notaires

La nouvelle présidente du Conseil régional des notaires de la Cour d’Appel de Lyon exerce dans l’Ain, à Ceyzériat. Elle représente désormais 720 notaires.


Un nouveau président pour l’UNPI 69

Maître Sylvain Grataloup a été élu comme nouveau président de l’UNPI Lyon Métropole & Rhône par le Conseil d’administration extraordinaire du 22 mai.


Isère : nouvelle composition de la Chambre des notaires

Les notaires du territoire ont élu présidents et membres des instances locales.


Le Cantal accueillera l’assemblée générale des notaires d’Auvergne

Celle-ci se tiendra vendredi 24 mai prochain à Chaudes-Aigues.


Un « village de l’accès au droit » ce vendredi à Lyon

Cet événement grand public se tiendra dans le cadre de la « Journée nationale de l’accès au droit », portée par le ministère de la Justice.


Journées « portes ouvertes » à l’UNPI

L’association souhaite ouvrir ses portes au grand public afin que « les propriétaires parlent aux propriétaires » les 17 et 18 mai prochain.


Jean-François Humbert devient président du Conseil supérieur du notariat

Ce notaire parisien de 61 ans a été élu au cours de l’Assemblée générale qui s’est déroulée ce mardi 23 octobre. Deux notaires d’Auvergne-Rhône-Alpes font partie du bureau.


La FFB se félicite d’une «continuité bienvenue» dans le gouvernement

La fédération s’est dans un communiqué félicité « du double message que porte la nomination du nouveau gouvernement Philippe pour le secteur du bâtiment ».