Les relations propriétaires / locataires plutôt bonnes

Selon un sondage réalisé pour le réseau Orpi, 92 % des locataires font état de bonnes relations avec leurs propriétaires.

Les locataires et propriétaires ne sont pas en guerre. Orpi a en effet fait réaliser, du 14 au 19 novembre, un sondage par Ipsos auprès d’un échantillon 606 personnes sur la loi Alur et sur ses conséquences sur la relation locataire / propriétaire, dans un contexte d’examen par le parlement de la loi Alur, porté par Cécile Duflot. Et le constat est plutôt positif sur celle-ci, avec 92 % des locataires qui font état de bonnes relations avec leurs propriétaires, voire très bonnes pour 28 % d’entre eux. Côté propriétaires, les relations avec leurs locataires sont également jugées bonnes, voire très bonnes. Lorsqu’il y a désaccord, celui-ci porte essentiellement sur « l’état, l’entretien et les travaux dans le logement » pour 36 % des locataires et 14 % des propriétaires

Ce point arrive selon ce sondage loin devant le niveau du loyer. Sur ce point, le réseau note que « le marché s’autorégule fort bien seul ». Selon ce sondage, seul un tiers des personnes interrogées pensent que l’encadrement leur offrira « l’assurance de payer leur logement au juste prix » et seulement 13 % que cette mesure pourra « potentiellement baisser le montant du loyer du type de bien qui les intéresse ». En revanche, 11 % des propriétaires envisageraient un « retrait de leur bien du marché locatif », ce qui selon l’estimation d’Orpi, se traduirait par un retrait de 715.000 logements du parc. « Le parc locatif français est composé de 6,5 millions de logements privés contre seulement 5 millions de logements sociaux. La France a donc absolument besoin d’eux » note le réseau

La Gul, « usine à gaz » pour le réseau

« Nous alertons sur le fait que le prochain dispositif fondé sur un principe de loyer médian de référence, pourrait bien amener à un abaissement des loyers des plus riches et à une progression les loyers des classes moyennes ou modestes. Est-ce vraiment le but poursuivi par les rédacteurs de la loi ? » questionne Bernard Cadeau.

Sur la Gul, le constat n’est guère plus tendre. Pour 36 % des locataires et 33 % des propriétaires, elle représentera un coût supplémentaire non négligeable dans leur budget logement. « Cela fait des mois que nous sommes vent debout pour demander la suppression de la GUL dans sa version initiale. Le gouvernement, propose de créer une véritable usine à gaz alors que l’Etat n’a pas vocation à se transformer en compagnie d’assurance. Pour garantir les loyers impayés, bête noire des propriétaires bailleurs, nous militons pour la création d’un système assurantiel, calqué sur le modèle de l’assurance automobile » note Bernard Cadeau, le président d’Orpi.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour,

Voici des annonces dans le secteur de l’immobilier: comme quoi malgré la crise, ce secteur continue d’embaucher!

Bien cordialement.

1) consultant immobilier IDF
http://www.myjobcompany.com/offre-emploi/consultant-immobilier-idf-h-f-1165-pi38vomh

2) consultant immobilier RA
http://www.myjobcompany.com/offre-emploi/consultant-immobilier-rhone-alpes-h-f-1164-pi38vomh

3) responsable immobilier adjoint
http://www.myjobcompany.com/offre-emploi/responsable-immobilier-adjoint-h-f-1213-pi38vomh

Signaler un abus

Je trouve que la loi ALUR se base avant tout sur une idéologie qui veut que les locataires sont forcément contre les propriétaires. Cela fait du bien de voir que ce type de sondage remet en question ce type d’idées préconçues !

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le marché locatif se rééquilibre


La crise du coronavirus a eu pour effet de rééquilibrer le marché locatif, auparavant perturbé par les locations de courte durée de type Aibnb. C’est ce que montre une récente étude du groupe Seloger.


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.


Les loyers ont continué de grimper à Paris, en dépit de l’encadrement

L’observatoire des loyers de l’agglomération parisienne a publié en fin de semaine dernière les résultats définitifs de son enquête annuelle.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


Michèle Picard ne prendra pas d’arrêtés contre les expulsions locatives

Pour la première fois depuis 10 ans, l’édile vénissiane ne prendra pas d’arrêté en ce sens, les procédures d’expulsions locatives devant être adossées à des possibilités de relogement.


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Encadrement des loyers : l’un des sujets phare du mandat en matière de logement

La mesure figurait en bonne place dans le programme des écologistes, mais aussi de la « Gauche unie ».


Trêve hivernale : l’UNPI prend acte de l’interdiction des expulsions

Christophe Demerson, le président de l’UNPI, a indiqué prendre acte du choix du ministre du Logement, Julien Denormandie, d’interdire les expulsions jusqu’à fin de la prochaine trêve hivernale.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.


Cécile Mazaud, présidente de l’Association Foncière Logement

Les membres du conseil d’administration ont élu jeudi, à l’unanimité, la présidente de l’entreprise générale de bâtiment Mazaud, à la présidence de la structure.


Vacances : un guide pour les professionnels de la location

La FNAIM a édité un guide de préconisations sanitaires pour tous les professionnels réglementés.


Le report de la trêve hivernale adopté par l’Assemblée nationale

Ce report a été adopté par les députés ce vendredi.