Municipales à Lyon : le Medef fait des propositions aux candidats

L’organisation patronale a publié jeudi un livre blanc des entrepreneurs lyonnais.

Le Medef a publié ce jeudi un livre blanc des entrepreneurs lyonnais, pour tenter de peser dans le débat des municipales. Il fait par ce biais une série de 10 propositions, visant à la fois à créer les conditions de la croissance, et à générer 100.000 emplois à Lyon en 5 ans.

Parmi les propositions du Medef, on trouve en premier lieu la réduction des dépenses publique, associée à une stabilisation de la fiscalité locale. « Les taxes payées par les entreprises ne sauraient servir de variable d’ajustement aux budgets des collectivités : CFE, taxe enseigne lumineuse, taxe enlèvement ordures ménagères, versement transport… car les entreprises ont besoin de visibilité et de stabilité fiscale » note le Medef.

L’organisation préconise de la même façon un développement rapide des infrastructures. Elle souhaite que puissent se développer les infrastructures routières (en priorité l’Anneau des Sciences), l’aéroport Saint-Exupéry, tout en « désaturant » la gare de la Part-Dieu.

Poursuivre la densification

Parmi les propositions le Medef propose de poursuivre une politique de densification, une nécessité pour éviter le coûteux étalement urbain. L’organisation patronale propose d’augmenter les taux des COS, « pour construire moins cher et densifier la métropole ». Elle souhaite également un développement de l’habitat mixte. Une mixité des usages entre logements, bureaux et commerces doit selon elle être privilégiée.

Au-delà, le Medef souhaite également libérer du foncier pour l’industrie. « Les friches industrielles ne peuvent pas être systématiquement transformées en zone d’habitat. Il faut maintenir de la petite industrie en ville et favoriser son développement sur ces espaces en friche » note le Medef.

Lyon, le « Manchester français » ?

Le Medef souhaite également que Lyon devienne un peu le « Manchester français ». Il faut selon l’organisation favoriser l’implantation à Lyon de services et d’activités tertiaires en provenance de Paris, « sur le modèle de Manchester, devenu le « back office » de Londres » note le Medef.

« Lyon dispose déjà d’un existant de centres de services partagés ainsi que des providers actifs sur le marché qui démontre que l’attractivité de la ville est réelle. Les atouts à développer pour accroître cette attractivité sont une stratégie bien calibrée, pas seulement orientée Lyon back office de Paris, mais ratissant plus large » explique le Medef.

L’organisation souhaite également que les politiques « travaillent à la création d’une zone franche du digital. Elle pense notamment à ce que pourrait générer cette initiative en termes d’emplois. « Aujourd’hui, on dénombre 22 000 emplois dans le digital sur le périmètre du Grand Lyon. D’ici 2018, en offrant des conditions favorables, on pourrait compter jusqu’à 32 000 emplois. » note le Medef.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


21,4 millions d’euros pour le recyclage des friches en AURA

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’enveloppe dédiée au fonds de recyclage foncier des friches s’élève à 21,4 millions d’euros sur deux ans.


Télécabines, lignes de tram : le plan de mandat du Sytral dévoilé

null
Le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise a présenté ce jeudi son plan de mandat 2021/2026. Si aucune ligne de métro ne sera initiée dans le mandat, une première ligne par câble sera mise en place entre Francheville et Gerland. 4 nouvelles lignes de tram vont voir le jour.


Alliade développe une ferme urbaine dans la ZAC des Girondins

null
Le bailleur social réalise une exploitation maraîchère avec ses serres au sein d’un projet de 120 logements en accession et locatif social.


Vallée de la chimie : la Métropole de Lyon satisfaite du rétablissement du PPRT

null

La cour administrative d’appel du tribunal administratif de Lyon a rétabli le plan de prévention des risques technologiques qui avait annulé en 2019.


La Métropole veut racheter le foncier du site de Gifrer à Décines

Ce rachat par la Métropole de Lyon vise à permettre le maintien des activités productives du site et tenter de sauver les 125 postes menacés de suppression.


Demandes d’autorisation d’urbanisme : nouvelle démarche en ligne

Celle-ci vise à accompagner et simplifier la procédure.


Concertation sur la piétonisation d’une partie du Cours Charlemagne


La Métropole et la Ville de Lyon vont expérimenter pendant 3 mois cette piétonisation entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud à compter de la mise en service du T2. Et ce pour permettre de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire.


La Ville de Lyon veut un éclairage urbain plus économe

Deux délibérations ont été présentées au conseil municipal de la ville de Lyon jeudi pour la rénovation de l’éclairage urbain.


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.