Rhône-Alpes : baisse des taux de crédit

Les taux ont encore reculé en mai dans la région, selon Empruntis.

Les taux de crédit immobilier ont continué leur baisse en région Rhône-Alpes Auvergne, selon Empruntis, qui publiait hier son dernier baromètre régional. Les taux les plus bas affichés sont ainsi de 2.05% sur 10 ans, de 2.40% sur 15 ans, de 2.75% sur 20 ans, de 3.05% sur 25 ans et de 3.80% sur 30 ans.

Pour Barbara Coumaros, directrice de la communication d’Empruntis, « cette nouvelle baisse s’inscrit dans un marché immobilier toujours difficile ; en Ile de France, les prix ne baissent pas assez pour pousser les particuliers à acheter ».

Le courtier souligne que ces taux bas incitent surtout à renégocier son crédit, un constat également tiré par d’autres courtiers en crédit, comme AB Courtage. Du point de vue des autres régions, « les baisses les plus significatives concernent les taux de crédit sur 25 ans en Méditerranée (3,20%) avec une baisse de 0,30%; dans les autres régions, les taux baissent de 0,15% sur la même durée. Aucune hausse des taux n’est attendue dans les prochaines semaines » indique Empruntis

Le taux moyen dans la plupart des régions est sur 15 ans de 2,9%. « Sur 20 ans, des taux compris entre 3,15% dans l’Ouest et 3,25% dans le Nord pour une moyenne nationale de 3,21% sur 20 ans » note le courtier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

c’est le moment de vous lancer dans l’achat dans le neuf: on annonce la fin du PTZ plus et une forte remontée des taux. les prix du neuf ne baisseront pas, car les promoteurs réduisent l’offre!

il faut vite vous lancer et profiter de ce dernier ptz!

pensez aussi , quand vous achetez dans le neuf, a vous faire parrainé au préalable, par un client du même promoteur: plusieurs centaines voire milliers d’euros a gagner en ticket cadeau!!

Signaler un abus

Acheter dans du neuf c’est la « double peine », car vous achetez plus cher pour compenser le % obligatoire de social et ensuite vous constatez que les habitants « sociaux » dégradent votre immeuble.
Personnellement, comme tous ceux qui savent, je n’achèterai jamais dans du neuf.

Signaler un abus

« Acheter dans du neuf c’est la « double peine », car vous achetez plus cher pour compenser le % obligatoire de social et ensuite vous constatez que les habitants « sociaux » dégradent votre immeuble.
Personnellement, comme tous ceux qui savent, je n’achèterai jamais dans du neuf. »

d’une, il y a rarement mélanges de sociaux et de privé au sein du meme batiment.

de deux, en zone ultra tendue, les vieux schnocs vendeurs vendent souvent bien plus cher leur appart pourri des années 70 que du flambant neuf RT2012.

Et je ne parle pas du PTZ (pret à taux zéro), de l’exonération de la taxe foncière et des frais de notaire réduits (voire offerts)..
Bref cest moins cher que le vieux si vous n’êtes pas un manche!

Et je préfère payer pour faire travailler les gens (ouviers), et qu’une partie de l’argent aille pour loger des gens, que pour engraisser un vieux c.. de vendeur, lequel ira se dorer au soleil en Talasso avce votre blé, ou se refaire les dents avec des couronnes en or!

Signaler un abus

oups seriez vous cher M. Fournel un de ces vieux vendeurs 68ards, qui veut revendre à prix d’or sa bicoque pourri, et qui essaie de convaincre les jeunes d’acheter dans le vieux, ou alors un agent immobilier aigri ? je ne l’espere pas quand même hein?

Signaler un abus

Les taux d’intérêt historiquement bas en Rhône-Alpes (de 2,05% à 2,75% pour des crédits immobiliers de 10 à 20 ans) sont effectivement une occasion à saisir pour acheter un bien immobilier alors que les prix des biens sont orientés à la basse. Il convient néanmoins d’être très attentif aux prix et ne pas hésiter à mener des négociations serrées afin d’obtenir un prix vraiment intéressant qui permettra dans le cadre du dispositif de défiscalisation Duflot d’effectuer un investissement ayant un niveau de rentabilité intéressant. Il faudra également imputer à son revenu global le déficit foncier issu des charges (intérêts de l’emprunt, assurance, frais de copropriété, frais de gestion locative, frais d’entretien ou de rénovation…) qui sont défalquées des loyers perçus.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.


L’évolution des marchés de taux, un« nuage noir » à surveiller

nullEmprunt Direct a fait état de son baromètre mensuel sur Auvergne-Rhône-Alpes. S’il observe une stabilisation des taux de crédit immobilier, les contraintes prudentielles et l’évolution des marchés de taux sont, pour lui, deux éléments à scruter.


Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.