PERLE, premier bilan

Le préfet de Région et du Rhône, a présenté la semaine dernière, un bilan du dispositif PERLE (Parcours Expérimental de Retour vers le Logement par l’Emploi).

Le préfet de Région et du Rhône, a présenté la semaine dernière, un bilan du dispositif PERLE (Parcours Expérimental de Retour vers le Logement par l’Emploi). Imaginé en mai 2011 par Jean François Carenco, ce projet inter-associatif vise à favoriser dans le Rhône la mise à l’emploi des résidents de centres d’hébergement, en leur permettant de retrouver leur autonomie via un accès facilité au logement. Avec en ligne de mire, sur le long terme, la libération de places d’hébergement.

Ce dispositif s’est notamment appuyé par le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri, sollicité pour coordonner ce projet. Le Foyer possède en effet une expérience de l’insertion professionnelle par son Atelier Chantier d’Insertion, et dispose d’un réseau d’entreprises partenaires le soutenant.

Ont été associés à cette expérimentation les principaux acteurs de l’emploi et de la formation, comme la DIRECCTE, la DDCS, le Pôle Emploi, le Conseil général du Rhône, le Conseil régional Rhône-Alpes, la Fondation SEB, la Maison de l’Emploi et de la Formation de Lyon, les PLIE, ALYNEA, le CEFR et la Fondation Armée du Salut... L’ensemble est entièrement financé par le Fonds Social Européen dans sa phase expérimentale.

Jean-François Carenco, Préfet de Région et Préfet du Rhône, rappelle que dans le département du Rhône, « l’État gère 1 500 places dans des Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), destinés à prendre en charge des populations précaires sans solution de logement » Pour lui, ces centres « ont pour vocation d’aider un individu, une famille, un couple, ‘à se remettre debout dans la dignité’. Et la dignité, in fine, c’est d’être autonome en ayant une activité professionnelle permettant de subvenir à ses besoins, et un logement pour vivre. L’objectif annuel que nous poursuivons est d’insérer un millier de ces résidents. Pour atteindre durablement cet objectif, il nous fallait imaginer un dispositif complémentaire, à expérimenter rapidement...»

Sélection des bénéficiaires

La méthode repose sur une sélection des bénéficiaires parmi les personnes orientées par les référents sociaux des structures d’hébergement, puis sur un accompagnement vers et dans l’emploi. Les candidats ont ainsi suivi des ateliers de préparation à l’emploi, défini un projet professionnel et bénéficié d’un soutien dans les démarches de recherche d’emploi. Enfin, les candidats ont été mis en relation avec des entreprises disposant d’un poste correspondant au projet professionnel des candidats. L’accompagnement se poursuit également dans l’emploi, avec dès la signature d’un contrat de travail, un suivi évaluatif dans l’emploi d’une durée de 6 mois.

Au sein des entreprises, un soutien aux ressources humaines peut également être mis en place en amont, pour définir les besoins, rédiger des fiches de postes, désigner des tuteurs ou mettre en place des modalités d’aide à l’embauche.

Au final, on compte ainsi 331 bénéficiaires, sur 532 personnes orientées, avec le concours de 134 entreprises partenaires. En deux ans, 199 personnes ont été placées dans l'emploi, dont 65 en CDI et 134 en CDD.

Les entreprises n’étaient pas sans crainte au moment de se lancer dans cette aventure. 50% des entreprises disent avoir éprouvé des craintes à l’embauche des personnes résidant en centre d’hébergement. Mais la mise en place du dispositif était rassurant : 92% d’entre elles ont considéré comme un facteur de confiance le fait que P.E.R.L.E. se porte garant des candidats. Et au final, 69% estiment que les candidats présentés étaient pertinents, au regard des compétences, du savoir-être et de la connaissance des conditions de travail. 96% recommanderaient même le dispositif à une autre entreprise.

Le dispositif est également bien vu du côté des bénéficiaires. 77% des bénéficiaires se sont sentis préparés à l’entretien d’embauche. Du côté des centres d’hébergement, 94% estiment le dispositif utile, et 66% le jugent efficace.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Olivier Klein, un ministre du logement bien connu des territoires urbains

null
Le nouveau ministre délégué chargé de la Ville et du Logement était jusqu’ici le président du conseil d’administration de l’ANRU. Il connait ainsi les territoires en renouvellement urbain dans la Métropole.
» Olivier Klein devient ministre délégué au logement


La garantie Visale a sécurisé 700.000 ménages depuis son lancement

Début juin, Action Logement a accordé son dispositif de cautionnement gratuit, simple et rapide à obtenir.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Lancement du 4ème AMI de l’ONV d’Action Logement

L’opérateur national de vente du groupe Action Logement dédié à l’achat en bloc de logements sociaux et à la revente à l’unité au profit, prioritairement, des locataires du parc social, a lancé son 4ème appel à manifestation d’intérêt.


Première pierre de « Ginkgo » dans le 7e arrondissement de Lyon

nullGrandLyon Habitat a posé il y a une dizaine de jours la première pierre de ce programme résidentiel de 83 logements.


Le « Domaine de Thémis », Pyramide d’Argent 2022 en Auvergne


La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) d’Auvergne organisait jeudi sa cérémonie des « Pyramides d’Argent » à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand.


Yssingeaux : première pierre de la résidence « Taillevent »

Alliade Habitat et Atrium se sont associés pour compléter l’offre de logements des étudiants de l’École Nationale de Pâtisserie.


La résidence « Eko » inaugurée à Villeurbanne


Cette inauguration avait lieu jeudi dernier, en présence de de la première adjointe au maire de Villeurbanne.


Chaponnay : pose de la première pierre de la résidence « Giroudon »

nullCette résidence est construite par Alliade Habitat en plein centre-ville, après la démolition d’un ancien garage.


Convention entre Action Logement et la Cité du Design

Ce document a été signé à l’occasion de la 12ème Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne.


Les bailleurs sociaux en soutien à l’accueil de familles ukrainiennes

L’association Habitat & Humanisme Rhône et des bailleurs sociaux de la Métropole ont favorisé l’accueil de 80 familles ukrainiennes.


Pont-de-Claix : le programme « Impulsion » a été inauguré

Ce programme de 118 logements a été inauguré début mai, après 24 mois de travaux.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Ecully : Alliade Habitat agit pour la végétalisation du quartier des Sources

nullAlliade Habitat agit pour la qualité de vie de ses locataires à travers cette végétalisation, que le bailleur entend opérer sur plusieurs de ses sites au sein de la Métropole.