PERLE, premier bilan

Le préfet de Région et du Rhône, a présenté la semaine dernière, un bilan du dispositif PERLE (Parcours Expérimental de Retour vers le Logement par l’Emploi).

Le préfet de Région et du Rhône, a présenté la semaine dernière, un bilan du dispositif PERLE (Parcours Expérimental de Retour vers le Logement par l’Emploi). Imaginé en mai 2011 par Jean François Carenco, ce projet inter-associatif vise à favoriser dans le Rhône la mise à l’emploi des résidents de centres d’hébergement, en leur permettant de retrouver leur autonomie via un accès facilité au logement. Avec en ligne de mire, sur le long terme, la libération de places d’hébergement.

Ce dispositif s’est notamment appuyé par le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri, sollicité pour coordonner ce projet. Le Foyer possède en effet une expérience de l’insertion professionnelle par son Atelier Chantier d’Insertion, et dispose d’un réseau d’entreprises partenaires le soutenant.

Ont été associés à cette expérimentation les principaux acteurs de l’emploi et de la formation, comme la DIRECCTE, la DDCS, le Pôle Emploi, le Conseil général du Rhône, le Conseil régional Rhône-Alpes, la Fondation SEB, la Maison de l’Emploi et de la Formation de Lyon, les PLIE, ALYNEA, le CEFR et la Fondation Armée du Salut... L’ensemble est entièrement financé par le Fonds Social Européen dans sa phase expérimentale.

Jean-François Carenco, Préfet de Région et Préfet du Rhône, rappelle que dans le département du Rhône, « l’État gère 1 500 places dans des Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), destinés à prendre en charge des populations précaires sans solution de logement » Pour lui, ces centres « ont pour vocation d’aider un individu, une famille, un couple, ‘à se remettre debout dans la dignité’. Et la dignité, in fine, c’est d’être autonome en ayant une activité professionnelle permettant de subvenir à ses besoins, et un logement pour vivre. L’objectif annuel que nous poursuivons est d’insérer un millier de ces résidents. Pour atteindre durablement cet objectif, il nous fallait imaginer un dispositif complémentaire, à expérimenter rapidement...»

Sélection des bénéficiaires

La méthode repose sur une sélection des bénéficiaires parmi les personnes orientées par les référents sociaux des structures d’hébergement, puis sur un accompagnement vers et dans l’emploi. Les candidats ont ainsi suivi des ateliers de préparation à l’emploi, défini un projet professionnel et bénéficié d’un soutien dans les démarches de recherche d’emploi. Enfin, les candidats ont été mis en relation avec des entreprises disposant d’un poste correspondant au projet professionnel des candidats. L’accompagnement se poursuit également dans l’emploi, avec dès la signature d’un contrat de travail, un suivi évaluatif dans l’emploi d’une durée de 6 mois.

Au sein des entreprises, un soutien aux ressources humaines peut également être mis en place en amont, pour définir les besoins, rédiger des fiches de postes, désigner des tuteurs ou mettre en place des modalités d’aide à l’embauche.

Au final, on compte ainsi 331 bénéficiaires, sur 532 personnes orientées, avec le concours de 134 entreprises partenaires. En deux ans, 199 personnes ont été placées dans l'emploi, dont 65 en CDI et 134 en CDD.

Les entreprises n’étaient pas sans crainte au moment de se lancer dans cette aventure. 50% des entreprises disent avoir éprouvé des craintes à l’embauche des personnes résidant en centre d’hébergement. Mais la mise en place du dispositif était rassurant : 92% d’entre elles ont considéré comme un facteur de confiance le fait que P.E.R.L.E. se porte garant des candidats. Et au final, 69% estiment que les candidats présentés étaient pertinents, au regard des compétences, du savoir-être et de la connaissance des conditions de travail. 96% recommanderaient même le dispositif à une autre entreprise.

Le dispositif est également bien vu du côté des bénéficiaires. 77% des bénéficiaires se sont sentis préparés à l’entretien d’embauche. Du côté des centres d’hébergement, 94% estiment le dispositif utile, et 66% le jugent efficace.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Allex, un projet pour rénover le siège d’Alliade Habitat

JLL et Tétris interviennent dans le cadre d’une mission de rénovation et d’extension du siège de la filiale d’Action Logement.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


Des remous suite à l’augmentation de l’offre d’hébergement d’urgence

La Ville de Lyon a mis à disposition deux lieux permettant d’augmenter de 250 lits l’offre d’hébergement d’urgence. Pour sa part, l’hôpital Charial des HCL, situé sur Francheville et Craponne, va être confié à l’Etat pour transformer les locaux en centre d’hébergement d’urgence. Un choix discuté par les élus.


Aide au logement prolongée pour les saisonniers agricoles


C’est ce qu’ont indiqué dans un communiqué commun le ministère de l’Agriculture et Action Logement.


Accord entre LCL et Action Logement Services


La banque et l’une des six entités d’Action Logement ont signé une convention sur l’accès au logement et l’amélioration de l’habitat.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Villeurbanne adopte la Déclaration des droits des personnes sans-abri

La ville est la première de France à adopter cette déclaration proposée en 2016 par la Fondation Abbé Pierre et la Feantsa.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


Liergues : lancement d’une résidence en accession sociale par l’OPAC du Rhône

L’office public de l’habitat du département du Rhône organise le lancement commercial, ce week-end, d’une résidence en accession sociale à la propriété.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


Cédric Van Styvendael devient président d’Est Métropole Habitat

Le maire de Villeurbanne a été désigné président de l’Office public de l’habitat métropolitain par le nouveau conseil d’administration. Il avait été directeur général de cet office pendant plus de 10 ans.