PERLE, premier bilan

Le préfet de Région et du Rhône, a présenté la semaine dernière, un bilan du dispositif PERLE (Parcours Expérimental de Retour vers le Logement par l’Emploi).

Le préfet de Région et du Rhône, a présenté la semaine dernière, un bilan du dispositif PERLE (Parcours Expérimental de Retour vers le Logement par l’Emploi). Imaginé en mai 2011 par Jean François Carenco, ce projet inter-associatif vise à favoriser dans le Rhône la mise à l’emploi des résidents de centres d’hébergement, en leur permettant de retrouver leur autonomie via un accès facilité au logement. Avec en ligne de mire, sur le long terme, la libération de places d’hébergement.

Ce dispositif s’est notamment appuyé par le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri, sollicité pour coordonner ce projet. Le Foyer possède en effet une expérience de l’insertion professionnelle par son Atelier Chantier d’Insertion, et dispose d’un réseau d’entreprises partenaires le soutenant.

Ont été associés à cette expérimentation les principaux acteurs de l’emploi et de la formation, comme la DIRECCTE, la DDCS, le Pôle Emploi, le Conseil général du Rhône, le Conseil régional Rhône-Alpes, la Fondation SEB, la Maison de l’Emploi et de la Formation de Lyon, les PLIE, ALYNEA, le CEFR et la Fondation Armée du Salut... L’ensemble est entièrement financé par le Fonds Social Européen dans sa phase expérimentale.

Jean-François Carenco, Préfet de Région et Préfet du Rhône, rappelle que dans le département du Rhône, « l’État gère 1 500 places dans des Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), destinés à prendre en charge des populations précaires sans solution de logement » Pour lui, ces centres « ont pour vocation d’aider un individu, une famille, un couple, ‘à se remettre debout dans la dignité’. Et la dignité, in fine, c’est d’être autonome en ayant une activité professionnelle permettant de subvenir à ses besoins, et un logement pour vivre. L’objectif annuel que nous poursuivons est d’insérer un millier de ces résidents. Pour atteindre durablement cet objectif, il nous fallait imaginer un dispositif complémentaire, à expérimenter rapidement...»

Sélection des bénéficiaires

La méthode repose sur une sélection des bénéficiaires parmi les personnes orientées par les référents sociaux des structures d’hébergement, puis sur un accompagnement vers et dans l’emploi. Les candidats ont ainsi suivi des ateliers de préparation à l’emploi, défini un projet professionnel et bénéficié d’un soutien dans les démarches de recherche d’emploi. Enfin, les candidats ont été mis en relation avec des entreprises disposant d’un poste correspondant au projet professionnel des candidats. L’accompagnement se poursuit également dans l’emploi, avec dès la signature d’un contrat de travail, un suivi évaluatif dans l’emploi d’une durée de 6 mois.

Au sein des entreprises, un soutien aux ressources humaines peut également être mis en place en amont, pour définir les besoins, rédiger des fiches de postes, désigner des tuteurs ou mettre en place des modalités d’aide à l’embauche.

Au final, on compte ainsi 331 bénéficiaires, sur 532 personnes orientées, avec le concours de 134 entreprises partenaires. En deux ans, 199 personnes ont été placées dans l'emploi, dont 65 en CDI et 134 en CDD.

Les entreprises n’étaient pas sans crainte au moment de se lancer dans cette aventure. 50% des entreprises disent avoir éprouvé des craintes à l’embauche des personnes résidant en centre d’hébergement. Mais la mise en place du dispositif était rassurant : 92% d’entre elles ont considéré comme un facteur de confiance le fait que P.E.R.L.E. se porte garant des candidats. Et au final, 69% estiment que les candidats présentés étaient pertinents, au regard des compétences, du savoir-être et de la connaissance des conditions de travail. 96% recommanderaient même le dispositif à une autre entreprise.

Le dispositif est également bien vu du côté des bénéficiaires. 77% des bénéficiaires se sont sentis préparés à l’entretien d’embauche. Du côté des centres d’hébergement, 94% estiment le dispositif utile, et 66% le jugent efficace.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Partenariat entre Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels et CRESERFI

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels et CRESERFI nouent un partenariat pour faciliter l’accession à la propriété des foyers à revenus modestes.


Jean Castex était en visite vendredi dans la Métropole de Lyon

Le Premier ministre était en déplacement ce vendredi dans la Métropole de Lyon sur le thème de la politique de la Ville. Le chef du gouvernement s’est successivement rendu à La Duchère, Vénissieux, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


Seyssuel : pose de la première pierre d’ «Esprit Village»

Au sein de ce programme développé par le promoteur viennois Biens Surs, Advivo a acheté en VEFA 25 logements collectifs


Vers la création d’une SAC entre les OPH de la Métropole de Lyon

nullLes trois offices publics de l’habitat pourraient s’associer au sein d’une société de coopération, pour s’unir notamment en matière d’aménagement. L’idée a été évoquée par Renaud Payre lors des rencontres « En aparté » organisées par l’AURA HLM.


Lyon 3 : fin des travaux de réhabilitation de la résidence Dauphiné

GrandLyon Habitat a achevé les travaux de cet ensemble datant des années 30, composé de 218 logements et 2 locaux commerciaux.


Charbonnières-les-Bains : pose de la première pierre de « L’Éloge »

nullLe groupe Alila a posé mardi la première pierre d’une future résidence en présence d’élus et partenaires.


Projet de loi de finances 2022 : hausse du budget dédié au logement

Le ministère chargé du Logement voit son budget rehaussé de 1 milliard d’euros, pour atteindre 17,15 milliards d’euros.


Jean Castex valide les propositions de la commission Rebsamen

nullEn ouverture du congrès de l’USH, le Premier ministre a annoncé la compensation de l’exonération de TFPB, mais aussi une réforme du dispositif Cosse, un recensement des ressources foncières publiques, et la mise en place de contrats de relance du logement.


Après le 1er rendu de la commission Rebsamen, Jean Castex attendu

nullQuelques jours après avoir reçu le document de travail de la commission, le Premier ministre interviendra lors du congrès de l’USH qui se déroulera cette année du 28 au 30 septembre à Bordeaux.


Claveisolles : première pierre d’une maison d’accueil spécialisée

L’Opac du Rhône en assure la construction.


Villefranche-sur-Saône: inauguration de la résidence « Évolution »

nullConstruite par le groupe Alila, celle-ci compte 66 appartements neufs et un local commercial.


Lyon Métropole Habitat : Vincent Cristia succède à Bertrand Prade

null
Le conseil d’administration de Lyon Métropole Habitat a nommé lundi matin son nouveau directeur général.


GrandLyon Habitat obtient la certification ISO 50001

L’office public de l’habitat affiche ainsi des objectifs ambitieux en matière de politique énergétique responsable.


Accord sur les propositions de réforme d’Action Logement

Le ministère du logement et Action Logement se sont accordés sur les propositions de réforme du groupe Action Logement.