Baisse des taux de crédit immobilier pour Empruntis et Emprunt Direct

Les taux de crédit immobilier poursuivent leur recul en août pour les deux courtiers.

Les taux de crédit immobiliers poursuivent leur baisse. Après Cafpi et Meilleurtaux, Empruntis et Emprunt Direct ont également fait état ces derniers jours de baisse des grilles de la part des principaux établissements bancaires. L'Observatoire CSA Crédit Logement avait constaté une nouvelle baisse des taux en juillet, avec un taux moyen de 2.70%, contre 2.80% un mois plus tôt. «Depuis le début de l’année 2014, les taux ont perdu 38 points de base. Jamais, depuis la fin des années 40, les taux de crédit n’étaient descendus aussi bas, pendant aussi longtemps» note l'Observatoire.

Empruntis a lui aussi constaté cette baisse des taux en juillet, avec des replis compris entre 0.05 % et 0.10%. « Résultat, les durées de référence 15 ans et 20 ans s’établissent respectivement à 2.70 % et 2.95 % en moyenne. Les niveaux planchers continuent donc d’être battus. Autre fait marquant : une baisse de 0.10 % sur un mois est observée sur la période 25 ans. Or, il s’agit d’une durée généralement souscrite par les primo-accédants. C’est donc le signe que les banques essaient de nouveau d’attirer cette catégorie d’acheteur ».

Le courtier pense que les banques pourraient chercher à attirer de nouveaux clients. « Les établissements de prêt sont loin d’avoir rempli leurs objectifs commerciaux, ils vont donc chercher à attirer de nouveaux clients. Et pour cela, ils proposent des réductions de taux supplémentaires de l’ordre de 0.20 %», justifie Thierry Bernard, président d’Empruntis.

Baisse des taux sur les emprunts longs

Pour sa part, Emprunt Direct constate également une baisse des taux en août. Mais cette baisse concerne selon lui « des types de clientèle très précis ». Il note ainsi « une importante baisse des taux sur les prêts à 15 ans de l’ordre de 15 à 20 points de base selon la qualité du dossier de l’emprunteur. Même sur les prêts à 10 ans, les taux atteignent des nadirs : 1.85% pour les meilleurs dossiers ».

La baisse constatée ce mois s’inscrit dans le sillage du reste des marchés de taux, à l’image de l’OAT 10 ans, qui a encore reculé dernièrement. Ceci a incité certaines banques à devenir plus agressives commercialement. Mais les récentes mises en garde du gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, sur la question des taux, a incité les banques à ne pas répliquer trop mécaniquement cette baisse de taux sur l’ensemble des barèmes, et à préserver leurs marges » indique le courtier, qui relève également le mouvement de certaines grandes banques sur les durées longues, lesquelles n’attiraient plus jusqu’ici que quelques établissements. « On peut relever, sur des profils d’emprunteurs très sécurisés, un retour de celles-ci sur ce types de prêts» indique Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Les taux de crédit immobilier ne cessent effectivement de chuter ces derniers mois. Parallèlement, on observe une baisse des prix de l’immobilier, surtout en province. Mais malgré ces conditions idéales, le nombre de ménages accédants à la propriété est loin d’augmenter… Autrement dit, la baisse des taux et des prix ne favorisent donc pas l’investissement immobilier. L’un des facteurs explicatifs réside, à mon sens, dans les conditions actuelles d’octroi des prêts qui se durcissent.

Signaler un abus

Aucune raison de se précipiter en effet : les prix et les taux baissant, les conditions seront meilleures demain pour passer à l’achat.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.


L’évolution des marchés de taux, un« nuage noir » à surveiller

nullEmprunt Direct a fait état de son baromètre mensuel sur Auvergne-Rhône-Alpes. S’il observe une stabilisation des taux de crédit immobilier, les contraintes prudentielles et l’évolution des marchés de taux sont, pour lui, deux éléments à scruter.


Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.