Le plan de Manuel Valls pour relancer le logement

Parmi les mesures annoncées, un encadrement des loyers limité à Paris, et un abattement sur le foncier.

C’est à Matignon que le premier ministre, Manuel Valls, a annoncé, avec la ministre du logement, Sylvia Pinel, et la ministre du développement durable, Ségolène Royal, son plan de relance pour le secteur. Première mesure symbolique : le premier ministre a confirmé une limitation à Paris de la mesure d’encadrement des loyers. «Les conditions techniques ne seront pas réunies avant des mois, voire des années» pour une généralisation à l’ensemble du territoire. La mesure ne sera donc appliquée qu’à Paris, à titre expérimental, mais elle ne sera pas étendue à d’autres zones.

Un dispositif Pinel

L’autre annonce forte concerne la fin du Duflot, qui sera bientôt remplacé par un dispositif Pinel. Le dispositif actuel sera adapté pour donner le choix aux investisseurs de s’engager à louer pour six, neuf ou douze ans (au lieu de neuf ans uniquement aujourd’hui) en contrepartie d’avantages fiscaux proportionnels, à compter du 1er septembre 2014. Comme cela était anticipé, il sera désormais permis de louer, dans ce cadre, à un ascendant ou à un descendant sous certaines conditions. L’avantage fiscal du dispositif pour les SCPI qui réalisent des investissements locatifs sera aligné, à compter du 1er septembre, sur celui des particuliers.

30 000 logements intermédiaires sur 5 ans

Manuel Valls a indiqué que 30 000 logements intermédiaires seraient construits en zones tendues dans les 5 prochaines années par une intervention exceptionnelle de l’Etat et du groupe Caisse des dépôts.

Parmi les autres mesures annoncées, Manuel Valls a indiqué que dès le 1er janvier 2015 des pénalités renforcées prévues par la loi SRU pour les villes qui ne remplissent pas leurs obligations de construction de logements sociaux, et mais surtout la possibilité pour les Préfets de délivrer des permis de construire dans les communes ne remplissant pas leurs obligations en la matière.

L’acquisition de logements neufs favorisée

Le gouvernement entend par son plan donner un coup de fouet à la construction de logement. Le taux de TVA à 5,5 % sera également appliqué pour l’accession à la propriété d’un logement neuf pour les ménages modestes dans les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville. Il a en outre indiqué allonger la période pendant laquelle le remboursement du prêt à taux zéro (PTZ) est différé. Enfin, « un abattement exceptionnel de 100 000 euros sera créé pour les donations aux enfants et petits-enfants réalisées jusqu’à fin 2016 de nouveaux logements neufs » indique le ministère.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

De manière générale, ce plan de relance du logement s’avère intéressant du point de vue économique, puisqu’il touche le secteur de l’immobilier dans son ensemble. En espérant que toutes ces reformes arriveront à corriger les anciennes erreurs des anciennes lois.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


L’encadrement des loyers entre en vigueur ce 1er novembre

L’expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers démarre ce lundi à Lyon et Villeurbanne.


La Métropole de Lyon présente le dispositif d’encadrement des loyers

Bruno Bernard, accompagné de Renaud Payre, vice-président au logement et des adjoints aux maires de Lyon et Villeurbanne, a présenté le dispositif qui entrera en vigueur dès le 1er novembre sur les deux villes.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


L’encadrement des loyers validé sur Lyon et Villeurbanne

La mise en place de l’encadrement des loyers sur Lyon et Villeurbanne, qui avait demandée par la Métropole de Lyon, a été validée par un décret du 2 septembre.


La justice suspend les arrêtés interdisant les expulsions locatives à Vénissieux

nullMichèle Picard a défendu le 17 août dernier ces arrêtés, à l’occasion d’une seconde audience en référé devant le Tribunal Administratif de Lyon.


Le poste « loyer » nourrit la hausse du coût de la vie étudiante

La FAGE a fait part, comme avant chaque rentrée, de son indicateur du coût de la rentrée et du coût de la vie pour les étudiantes et étudiants.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


La contemporanéité des APL, une réforme bénéfique pour les caisses de l’État

nullLa réforme des allocations personnalisées au logement, désormais calculées sur les revenus des 12 derniers mois avec une révision trimestrielle, ont permis à l’État d’économiser 1,1 milliard d’euros.


Une possible hausse des loyers de 0,42%

L’indice de référence des loyers a été dévoilé mardi dernier par l’INSEE. Celui-ci permet de réviser les loyers en cours de bail, mais aussi lors d’une relocation.


Pas d’augmentation des impayés de loyer

C’est ce que rapporte l’observatoire des impayés de loyer`. S’ils n’augmentent pas, la vigilance et la prévention restent nécessaires, selon le ministère.


Un guide pour aider les locataires en situation d’impayés de loyer

Le ministère du logement et l’ANIL, ont publié ce document dans une optique de prévention des expulsions locatives.


Les loyers globalement stables à Lyon

La FNAIM a, lors de son point semestriel, fait un point sur le marché locatif, qui est en phase de rattrapage.


Loyers stables au premier trimestre 2021

L’INSEE a fait part de ses indices des loyers d’habitation (ILH) au titre du premier trimestre 2021, mais aussi de l’ILAT et de l’indice des loyers commerciaux.


Hausse mesurée des loyers selon Clameur

nullLors de la présentation de son nouvel outil à Lyon, l’observatoire a fait part de ses derniers chiffres d’évolution de loyers.