Le plan de Manuel Valls pour relancer le logement

Parmi les mesures annoncées, un encadrement des loyers limité à Paris, et un abattement sur le foncier.

C’est à Matignon que le premier ministre, Manuel Valls, a annoncé, avec la ministre du logement, Sylvia Pinel, et la ministre du développement durable, Ségolène Royal, son plan de relance pour le secteur. Première mesure symbolique : le premier ministre a confirmé une limitation à Paris de la mesure d’encadrement des loyers. «Les conditions techniques ne seront pas réunies avant des mois, voire des années» pour une généralisation à l’ensemble du territoire. La mesure ne sera donc appliquée qu’à Paris, à titre expérimental, mais elle ne sera pas étendue à d’autres zones.

Un dispositif Pinel

L’autre annonce forte concerne la fin du Duflot, qui sera bientôt remplacé par un dispositif Pinel. Le dispositif actuel sera adapté pour donner le choix aux investisseurs de s’engager à louer pour six, neuf ou douze ans (au lieu de neuf ans uniquement aujourd’hui) en contrepartie d’avantages fiscaux proportionnels, à compter du 1er septembre 2014. Comme cela était anticipé, il sera désormais permis de louer, dans ce cadre, à un ascendant ou à un descendant sous certaines conditions. L’avantage fiscal du dispositif pour les SCPI qui réalisent des investissements locatifs sera aligné, à compter du 1er septembre, sur celui des particuliers.

30 000 logements intermédiaires sur 5 ans

Manuel Valls a indiqué que 30 000 logements intermédiaires seraient construits en zones tendues dans les 5 prochaines années par une intervention exceptionnelle de l’Etat et du groupe Caisse des dépôts.

Parmi les autres mesures annoncées, Manuel Valls a indiqué que dès le 1er janvier 2015 des pénalités renforcées prévues par la loi SRU pour les villes qui ne remplissent pas leurs obligations de construction de logements sociaux, et mais surtout la possibilité pour les Préfets de délivrer des permis de construire dans les communes ne remplissant pas leurs obligations en la matière.

L’acquisition de logements neufs favorisée

Le gouvernement entend par son plan donner un coup de fouet à la construction de logement. Le taux de TVA à 5,5 % sera également appliqué pour l’accession à la propriété d’un logement neuf pour les ménages modestes dans les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville. Il a en outre indiqué allonger la période pendant laquelle le remboursement du prêt à taux zéro (PTZ) est différé. Enfin, « un abattement exceptionnel de 100 000 euros sera créé pour les donations aux enfants et petits-enfants réalisées jusqu’à fin 2016 de nouveaux logements neufs » indique le ministère.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

De manière générale, ce plan de relance du logement s’avère intéressant du point de vue économique, puisqu’il touche le secteur de l’immobilier dans son ensemble. En espérant que toutes ces reformes arriveront à corriger les anciennes erreurs des anciennes lois.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« La demande est bien trop importante par rapport à l’offre »

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’année 2019 en matière d’immobilier résidentiel à Lyon.


Réévaluation à la hausse de la note d’in’li

Elle devient, par cette note, la foncière européenne la mieux notée par S&P Global Ratings.


L’UNPI a présenté vendredi ses vœux pour 2020


L’Union des propriétaires immobiliers du Rhône organisait en fin de semaine dernière sa traditionnelle cérémonie de vœux.


La proposition de loi Nogal fait déjà débat

Le député a présenté sa proposition de loi visant à apaiser les relations entre locataires et propriétaires. Si la FNAIM semble plutôt favorable au texte, l’UNPI s’y montre très hostile.


Immobilier : la sensibilité aux prix va s’accroitre en 2020

EDITO – Les récentes évolutions en matière de politique monétaire auront un impact sur le marché immobilier. En France, et notamment à Lyon.


Délai technique pour les « APL en temps réel »

La CNAF a informé le ministre du Logement d’un besoin d’un délai technique pour appliquer la réforme. Initialement prévue au 1er janvier, le Gouvernement a décidé de décaler sa mise en œuvre d’un trimestre.


Nicolas Bouscasse, nouveau président de la FNAIM du Rhône

null
Le Conseil d’administration a élu ce lundi son nouveau président, qui dirigera la Chambre pendant trois ans.


La FNAIM du Rhône met en garde contre l’encadrement des loyers

Cédric Van Styvendael, candidat à l’élection municipale avec le mouvement « Villeurbanne à voix haute », a proposé l’instauration de l’encadrement des loyers, ce qui a fait réagir les professionnels.


Bron : une résidence dédiée aux seniors mise en location

null
Lyon Métropole Habitat a mis en location mardi cette nouvelle résidence, dénommée « les Confidences ».


Déjà 2.000 appels pour la plateforme «Info Logement Indigne»

Le ministère du logement a fait un point sur la plateforme lancée le mois dernier.


Les loyers pourront progresser de 1,20%


Comme chaque trimestre, l’indice de référence des loyers a été publié ce mardi par l’INSEE. Ce dernier sert de référence maximale pour la révision des baux en cours.
» L’indice de référence des loyers


Bron : inauguration de la résidence « Caravelle »


Étaient présents pour cette inauguration le vice-président de la Métropole de Lyon et le maire de Bron.


Un livre blanc présenté aux candidats avant les élections de 2020

En amont des élections métropolitaines et municipales, les fédérations professionnelles de l’immobilier, des TP, et de la construction ont présenté jeudi dernier leur livre blanc.


La colocation et le coliving en net essor à Lyon

Selon les professionnels de la FNAIM, la forte demande locative a peu à peu incité certains étudiants et autres personnes seules à la colocation. Mais celle-ci fait de plus en plus l’objet d’une démarche volontaire, et se structure.


La FNAIM du Rhône craint une multiplication des permis de louer

Le système a été mis en place dans certaines communes du département et de la Métropole de Lyon. L’absence d’uniformisation des procédures est toutefois pointée par la Chambre locale de la FNAIM.