Congrès de l’USH : Collomb donne Lyon en exemple

Le président du Grand Lyon, Gérard Collomb a fait dans son discours d’accueil du congrès 2014 de l’Union Sociale pour l’Habitat, l'apologie de la politique lyonnaise en matière de logement.

La 75ème édition du congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat s’est ouverte ce matin, avec les discours introductifs de Jean Louis Dumont, le président de l’USH, et de Sylvia Pinel. D’emblée il a estimé que l’habitat et le logement doivent forcement être au cœur même de toute politique « qu’elle soit locale ou qu’elle soit nationale ». Il a rappelé l’action de la communauté urbaine dans ces domaines. « Aujourd’hui, dans notre société, les fractures sociales sont d’abord des fractures spatiales. C’est parce que nous avons cette pensée-là à Lyon, que nous avons beaucoup investi dans le logement, dans l’habitat pour construire un cadre de vie et remodeler la ville».

Le président du Grand Lyon a ainsi rappelé que la communauté urbaine avait investi pour réduire ces fractures, en multipliant par 7 le budget du logement social, lequel s’élevait à 92 millions en 2013, alors que celui-ci n’était que de 15 millions d’euros en 2001. Le nombre de logement sociaux créé dans le Grand Lyon s’est ainsi élevé sur à 41000 logements sociaux sur la période, sur un total de 105.000 logements.

Il a souligné que l’effort a été autant qualitatif que quantitatif, avec un rythme de production de 9000 logements et un effort de mixité sociale dans le développement des nouveaux quartiers. Il a notamment cité les efforts réalisés dans des quartiers comme la Duchère. « Détruisant barres et tours devenues obsolètes, ramenant dans les quartiers populaires des couches moyennes par des programme d’accession à la propriété ».

Il a en outre cité la Confluence, « vitrine de la ville où nous avons réalisé 25% de logements sociaux d’une qualité telle que personne ne peut dire en voyant le quartier quel programme est de logement social ou lequel ne l’est pas » Pour le maire de Lyon, il est ainsi important de travailler sur le bâti ancien pour rénover les logements et les conventionner. « C’est évidemment là que se trouve la ressource la plus importante », indiquant qu’il est « aussi important de travailler sur le stock que sur le flux ».

Le maire de Lyon s’est par la suite félicité du travail partenarial entre organismes sociaux et promoteurs, qui a notamment abouti à ce qu’une part importante de logement sociaux (50%) soient produits en VEFA.

"Parce qu’ils ont brisé la confiance, beaucoup des décrets et lois ont été inefficaces"

Gérard Collomb s’est ensuite félicité du changement de cap opéré depuis quelques mois. « On voit bien a contrario, au niveau national, ce que les crispations peuvent provoquer. Car chers amis, si on peut être d’accord ou non avec telle ou telle mesure, il faut regarder la réalité en face : parce qu’ils ont brisé la confiance, beaucoup des décrets et lois pris ces deux dernières années en matière de logement ont été inefficaces, voire contre-productifs. On a vu combien les rigidités pouvaient conduire à des rigidités grandissantes. De 421 000 logements produits en 2011, on est ainsi passé à moins de 310 000 ces douze derniers mois, alors même qu’il faudrait en construire 500 000 par an. Et, parce que la production privée décroît, celle de logements sociaux est également en grande difficulté sur le début de l’année 2014» a noté le maire.

Gérard Collomb souhaite une simplification des normes, qui alourdissent le cout de construction, Il a ainsi rappelé qu’avec la multiplication des recours, le service juridique du Grand Lyon avait été doublé en quelques années.

Dans le domaine du logement et de l’habitat en particulier, qui est, je l’ai dit au début de mon discours, le ba-a-ba de toute action politique, il ne peut être au travers des politiques de la ville, une nouvelle fois la variable d’ajustement des politiques gouvernementales. Parce que derrière ces politiques là ce qui est en cause, c’est des centaines de milliers de mal logés, parce que derrière ces politiques là ; c’est l’avenir de territoire qui continuent à se précariser et parfois à se ghettoïser, parce que derrières ces politiques là c’est le risque de dislocation de la France qui grandit » a conclu Gérard Collomb.

Jean Louis Dumont a ensuite pris le relais de Gérard Collomb, félicitant le maire de Lyon pour son plaidoyer : « Qu’un maire élu, réélu, à nouveau réélu, soit un maire bâtisseur, c’est une grande leçon, merci à toi». « Ici on construit, ici on réhabilite, ici on a des projets… Ici pour le Mouvement Hlm, c’est un territoire exemplaire » a indiqué Jean Louis Dumont.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Allex, un projet pour rénover le siège d’Alliade Habitat

JLL et Tétris interviennent dans le cadre d’une mission de rénovation et d’extension du siège de la filiale d’Action Logement.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


Des remous suite à l’augmentation de l’offre d’hébergement d’urgence

La Ville de Lyon a mis à disposition deux lieux permettant d’augmenter de 250 lits l’offre d’hébergement d’urgence. Pour sa part, l’hôpital Charial des HCL, situé sur Francheville et Craponne, va être confié à l’Etat pour transformer les locaux en centre d’hébergement d’urgence. Un choix discuté par les élus.


Aide au logement prolongée pour les saisonniers agricoles


C’est ce qu’ont indiqué dans un communiqué commun le ministère de l’Agriculture et Action Logement.


Accord entre LCL et Action Logement Services


La banque et l’une des six entités d’Action Logement ont signé une convention sur l’accès au logement et l’amélioration de l’habitat.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Villeurbanne adopte la Déclaration des droits des personnes sans-abri

La ville est la première de France à adopter cette déclaration proposée en 2016 par la Fondation Abbé Pierre et la Feantsa.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


Liergues : lancement d’une résidence en accession sociale par l’OPAC du Rhône

L’office public de l’habitat du département du Rhône organise le lancement commercial, ce week-end, d’une résidence en accession sociale à la propriété.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


Cédric Van Styvendael devient président d’Est Métropole Habitat

Le maire de Villeurbanne a été désigné président de l’Office public de l’habitat métropolitain par le nouveau conseil d’administration. Il avait été directeur général de cet office pendant plus de 10 ans.