La mise en garde des communautés urbaines sur la baisse de leurs moyens

Les 42èmes journées des communautés urbaines de France se sont closes vendredi. Dans leur déclaration finale, les présidents des communautés urbaines ont insisté sur plusieurs points touchant notamment à l'organisation territoriale.

L’ACUF, l’association des communautés urbaines de France, tenait à Lyon, jeudi et vendredi, ses 42èmes journées. Le président de cette association n’est autre que Gérard Collomb. Après avoir officié à ce poste de 2009 à 2012, il a été réélu président de l’association à l’issue du conseil d’administration du 20 mai dernier. Étaient également présents à ces journées le président de la communauté urbaine de Bordeaux, Alain Juppé, de celle de Toulouse, Jean Luc Moudenc ou encore de celle de Nice, Christian Estrosi.

L’ACUF rassemble bien sûr des communautés urbaines, comme celles de Lyon ou de Bordeaux, mais aussi des métropoles à statut particulier (Le Grand Paris et Marseille-Aix), ainsi que des EPCI éligibles au statut de communautés urbaines, comme Saint-Etienne ou Clermont.

Mise en garde sur les moyens d’action

Dans la déclaration finale, les présidents de communautés urbaines et métropoles ont adressé une mise en garde sur leurs moyens d’action. « Si l’affirmation des métropoles, entérinées par la loi du 27 janvier 2014 va dans le bon sens, les présidents des communautés urbaines et métropoles mettent en garde contre le danger pour la croissance, l’innovation, et donc la capacité de redistribution au niveau national que constituerait une baisse substantielle de leurs moyens d’action » indique la déclaration finale.

Gérard Collomb et Alain Juppé (SDH/LPI)

Gérard Collomb et Alain Juppé (SDH/LPI)

Les présidents des communautés urbaines se sont montrés positifs sur la nouvelle organisation territoriale de la République, la loi NOTRe, tout en plaidant pour une certaine rationalisation. « La rationalisation de la carte intercommunale prévue par le projet de loi NOTRe va dans le bon sens. Elle permettre de renforcer les territoires urbains. Elle favorisera aussi les solidarités entre les pôles urbains et les espaces périurbains et ruraux les entourant. Elle doit obligatoirement s’accompagner d’une rationalisation des syndicats intercommunaux par réintégration dans les EPCI dans une optique de transparence et d’efficacité des fonds publics ». L’ACUF plaide également pour l’ouverture « du chantier de la définition des modes de désignation des élus communautaires ».

 Baisse des investissements

Les élus ont également insisté sur la prochaine baisse des investissements des communautés urbaines impliquée par l’ajustement budgétaire en cours. « A l’heure où sont connus les arbitrages pour l’élaboration des budgets, on évalue à 25% la baisse des investissements des métropoles et communautés urbaines, qui devrait avoir lieu dans les 6 années à venir » indiquent les élus. Le manque à gagner serait ainsi de 4 milliards d’euros pour les entreprises et les infrastructures qui dont la compétitivité de la France (outre les communautés urbaines, ce point a récemment fait l’objet de cris d’alarme chez les professionnels des travaux publics, avec une baisse des carnets de commande).

D’un point de vue des finances des collectivités, ils expriment également des craintes quant à la réforme de la DGF et l’encadrement des dépenses des collectivités locales, qui, selon les communautés urbaines, « semble contredire l’idée même de décentralisation. Les communautés urbaines soulignent également que le couple régions/territoires urbains doit se mettre au service de la croissance. « Le redécoupage régional doit prendre en compte les bassins métropolitains, et ne pas séparer les grandes agglomérations de leurs hinterlands économiques » a indiqué l’ACUF.

Sur les métropoles, l’ACUF plaide pour un modèle adapté à chaque territoire urbain. « Nous soutenons (…) la possibilité de transferts de compétences départementales « à la carte » pour celles qui sont prêtes à avancer, à condition qu’ils s’accompagnent de transferts de fiscalité et non pas de simples dotations. « L’avenir de la France passe par celui de ses villes » a conclu l’ACUF.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Télécabines : le non l’emporte aux referendums locaux

Les votes consultatifs de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière organisés ce week-end se sont soldés par une très large majorité de votes défavorables au projet.


Cubiik, un immeuble de 2.800 m² près de la ZAC des Girondins

GERLAND, LA MUTATION – L’immeuble promu par Vinci Immobilier a été inauguré en octobre. Une grande partie l’immeuble a été pris à bail par Eduservices pour y implanter l’école MBWay.


« Grande Porte des Alpes » : une consultation internationale d’urbanisme lancée

La Métropole de Lyon veut retenir 3 équipes pluridisciplinaires qui devront concevoir chacune, pour ce territoire, un projet intégrant les enjeux urbains, environnementaux, économiques, d’habitat, et de mobilités.


Stabilité à la gouvernance de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Philippe Valentin reste le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Myriam Bencharaa a, elle, été réélue présidente de la délégation CCI à Lyon.


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.


La ligne C16 va accueillir les premiers bus électriques sur batterie

Le président du Sytral, Bruno Bernard, a présenté ce lundi à Lyon les premiers bus électriques dont la mise en service est prévue le 22 novembre sur cette ligne forte de transport en commun reliant Vénissieux à Villeurbanne. Ceux-ci fonctionnent exclusivement sur batterie.