La Halle Girard, futur épicentre de Lyon métropole French Tech

La halle de 3000 m2 sera ouverte dans les deux ans, dans le quartier de Confluence à l'écosystème numérique lyonnais .

9 villes françaises, dont Lyon et Grenoble ont été labellisées « French Tech ». Aux côtés des deux villes rhônalpines, Aix-Marseille, Bordeaux, Lille, Nantes, Montpellier, Rennes et Toulouse ont été labellisées.

« Cette labellisation permettra à l’avenir à l’agglomération lyonnaise d’affirmer sa position de territoire majeur en France sur le numérique, tout en gagnant en visibilité internationale », s’est félicitée Karine Dognin‐Sauze, la vice‐présidente du Grand Lyon en charge de l’innovation, de la métropole intelligente et du développement numérique.

La labellisation de territoires French Tech, dévoilée mercredi, entre dans une stratégie de promotion de la filière, aidée en cela par l’investissement de 200 millions d’euros pour aider les startups à se développer à l’international, et 15 millions d’euros pour le marketing et la promotion de la French Tech à l’international.

Le Ministère de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique a reconnu Lyon comme étant le centre d’un écosystème entrepreneurial numérique parmi les plus importants en France, dotée d’une stratégie de développement de cet écosystème. D’ici 3 ans, 100 nouvelles startups seront présentées chaque année dans un dispositif d’accélération, et d’ici 10 ans, 15 nouveaux tech champions verront le jour sur le territoire, a précisé le Grand Lyon.

La Halle Girard

Des espaces identifiés et des infrastructures favorables au développement de ces entreprises sont ou vont être mises en place. Parmi les actions menées, on notera l’ouverture sous 2 ans, c'est-à-dire avant la fin 2016 d’un futur lieu « totem » dans le quartier Confluence. Le Grand Lyon veut en effet faire de la Halle Girard un bâtiment représentatif de cet écosystème et une véritable vitrine du savoir-faire numérique.

Ce bâtiment de 3000 m2 situé quai Perrache a été construit en 1857, et abritait au départ une usine de chaudronnerie. Il avait été maintes fois changé de destination, notamment au début du 20ème siècle pour se transformer  en ateliers de fabrication. Lieu fréquemment utilisé pour les nuits sonores, cette nouvelle mue devrait permettre d’aboutir à un espace de coworking et de réunion des acteurs de la filière lyonnaise. L’obtention du label devrait en outre permettre d’accélérer la mise en réseau des pôles numériques existants de Villeurbanne ou de Lyon Vaise. Déjà identifiée comme le « Green District » de Lyon, Confluence pourrait sans doute également, peu à peu, revêtir des connotations technologiques.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : FGEN prend 1.730 m²

La société s’installe dans ce local d’activité situé sur un terrain de 3.600 m².


La Banque de France étudie la macroéconomie du télétravail

Dans sa dernière note publiée en cours de semaine dernière, la Banque de France a voulu se pencher sur les conséquences macro-économiques du développement du télétravail.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


Grégory Doucet et Bruno Bernard se sont rendus à l’OMS

Les deux élus étaient ce mercredi à Genève pour rencontrer les dirigeants de l’organisation mondiale de la santé et évoquer le projet d’académie de l’OMS à Lyon.


Le confinement a impacté la construction de locaux

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a dévoilé ce mercredi ses chiffres d’autorisations à la construction et de mises en chantier de locaux non résidentiels.


Inova Software prend à bail 1.105 m² dans Villa Crillon


Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions au cours du mois de juillet.


Valoris ajoute une nouvelle corde à son arc

Le cabinet créé par Juliette Caudard en 2015 poursuit son développement. Les recrutements se succèdent tandis qu’un nouveau service est apparu à la faveur du confinement : la visite virtuelle des locaux.


La Métropole de Lyon va exonérer de CFE les entreprises fragilisées

null
La collectivité a annoncé procéder à une exonération de la cotisation foncière des entreprises (CFE) pour les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire.