La Dombes, une densité plus forte que dans les autres PNR

Le périmètre du projet de parc naturel régional (PNR) de la Dombes est un territoire où la densité de population est 2 fois plus forte que celle de la zone de référence, composée des PNR de Rhône-Alpes.

L’INSEE a publié jeudi une analyse sur le périmètre du projet de parc naturel régional de la Dombes, actuellement à l’étude. Le territoire en question regroupe 162 communes du département de l’Ain qui totalisent 168 000 habitants. L’INSEE relève que la densité de population y est ainsi deux fois plus forte que celle de la zone de référence, composée des PNR de Rhône-Alpes.

Cet espace est proche de plusieurs zones urbaines : Lyon, Villefranche-sur-Saône, Bourg-en-Bresse et Mâcon. « Si cet espace renvoie une image plutôt rurale, la population qui y réside est majoritairement urbaine. Contrairement aux autres PNR de Rhône-Alpes, situés principalement en zone de montagne, la Dombes se développe comme un territoire périurbain. Depuis 1975, la population a doublé, favorisée par un excédent naturel élevé et stable, et de forts excédents migratoires « qui tendent toutefois à se réduire sur la période récente », tempère toutefois l’institut statistique.

Plus de maisons

Sur le front de la production du territoire, l’INSEE note que malgré la présence de grandes cultures, « l’activité agricole pèse de moins en moins sur la structure économique », avec 3,5 % des emplois contre 6 % dans la zone de référence. L’industrie reste en revanche un socle solide de l’appareil productif local, avec 23 % des emplois contre 19 % pour la zone de référence. Les 4.000 emplois supplémentaires dans le secteur des services ont en outre largement compensé la perte d’un millier d’emploi dans le secteur industriel.

Sur le front du logement, l’institut statistique note que l’occupation des sols évolue avec une urbanisation croissante. La population de la Dombes est en outre plus jeune que la moyenne régionale. La part des des familles avec enfants est surreprésentée. Un habitant sur deux a moins de 38 ans, avec une population de 39 ans pour Rhône-Alpes, et de 41 ans pour la zone de référence. « Près des trois quarts des logements sont des maisons, soit 4 points de plus que dans la zone de référence » note l’INSEE, qui relève que les trois quarts de la superficie du territoire dombiste sont concernés par un dispositif de protection au titre de l'intérêt écologique.

La progression de la population est sensible sur Montluel (+ 1,9 % par an), Beynost (+ 1,4 %) et Dagneux (+ 1,4 %) avec des croissances démographiques soutenues, mais encore plus sur les communes situées plus au nord du territoire, le long de la vallée de la Saône (Peyzieux-sur-Saône) ou au cœur du territoire (Saint-Jean-de-Thurigneux, La Chapelle-du-Châtelard, Marlieux). Chalamont, Fareins ou Villieu-Loyes-Mollon. La croissance démographique y est ainsi de 3 % par an.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une stabilité démographique en France à l’horizon 2070

L’INSEE a fait part de ses projections à l’horizon 2070. La France devrait compter à cette date 68,1 millions d’habitants, soit une population un peu plus nombreuse qu’en 2021. Celle-ci sera toutefois plus âgée.


Télécabines : le non l’emporte aux referendums locaux

Les votes consultatifs de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière organisés ce week-end se sont soldés par une très large majorité de votes défavorables au projet.


Cubiik, un immeuble de 2.800 m² près de la ZAC des Girondins

GERLAND, LA MUTATION – L’immeuble promu par Vinci Immobilier a été inauguré en octobre. Une grande partie l’immeuble a été pris à bail par Eduservices pour y implanter l’école MBWay.


« Grande Porte des Alpes » : une consultation internationale d’urbanisme lancée

La Métropole de Lyon veut retenir 3 équipes pluridisciplinaires qui devront concevoir chacune, pour ce territoire, un projet intégrant les enjeux urbains, environnementaux, économiques, d’habitat, et de mobilités.


Stabilité à la gouvernance de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Philippe Valentin reste le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Myriam Bencharaa a, elle, été réélue présidente de la délégation CCI à Lyon.


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.