Les détecteurs de fumée sont désormais obligatoires

Dès ce dimanche, tous les logements doivent être équipés d'un détecteur de fumée.

Ce 8 mars, tous les logements doivent être équipées d’un détecteur de fumée. L’objectif étant de lutter contre les incendies domestiques, qui en France, se déclarent toutes les deux minutes. 800 décès par an sont dus à ces derniers, dont 80 % dus à l’intoxication par la fumée.

Le ministère du logement et la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) avaient lancé en janvier dernier une campagne nationale de sensibilisation aux risques incendie « Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité ». Sylvia Pinel, la ministre du Logement, Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur et Éric Faure, le président de la FNSPF, voulaient notamment sensibiliser sur l’importance de s’équiper d’un détecteur de fumée d’ici le 8 mars, lequel permet avant tout de sauver des vies, par l’émission d’un signal sonore en cas d’incendie, qui peut réveiller les habitants en cas d’incendie si les occupants du logement sont endormis.

Le ministère du logement rappelle que les détecteurs de fumée, en vente dans les grandes surfaces et magasins de bricolage, coûtent une vingtaine d’euros et sont à la charge du propriétaire du logement. Le locataire étant en charge de l’entretien et du changement des piles du détecteur. « Lors de son achat, il faut veiller à ce que le détecteur comporte le marquage CE et, dans cette catégorie, préférer ceux comportant le logo NF, qui assure un meilleur suivi de la qualité » rappelle le ministère, qui indique que le détecteur doit être placé « en hauteur, en priorité dans ou près des chambres et à distance des éléments de cuisson, des sources d’humidité et des gaz d’échappement ».

Les deux ministères et la Fédération nationale des Sapeurs-pompiers de France ont également rappelé à cette occasion les conseils de prévention en matière d’incendie, comme veiller à une installation électrique saine, et à l’entretien des installations électriques, de gaz, de chauffage ainsi que les conduits de cheminée.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

La loi Alur rend obligatoire l’installation de détecteurs de fumée au sein de chaque logement; et clarifie les obligations de chacun des intervenants.
En résumé, le détecteur de fumée doit être acheté et installé par le propriétaire du logement, que celui-ci occupe son logement ou le loue.
Les arnaques sont nombreuses sur le marché, le mieux est de choisir son DAAF avec les mentions CE et NF pour réduire au maximum le risque d’acheter un produit défectueux…
La loi repousse l’obligation au 1er janvier 2016.
Il faut également rappeler qu’avec la mise en place de cette procédure au Royaume-Uni, le nombre d’incendies mortels a diminué de moitié à la suite de l’équipement de chaque foyer, un nombre non négligeable !

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.