« On oublie un peu les PME-TPE »

Thierry Malartre est le gérant d’Aires d’Entreprises. Il évoque la difficulté pour les PME de trouver des surfaces en accession sur Lyon intramuros.

Quelle est votre vision du marché en ce début de quatrième trimestre 2015?

Thierry Malartre : les volumes de l’année devraient être en baisse en bureaux. Une fois de plus, les gros dossiers vont masquer une situation de marché qui se dégrade. Nous sommes dans une logique très axée sur la production de grands ensembles locatifs lesquels s’inscrivent dans des logiques de vente à investisseurs. Du coup, le tissu local des TPE-PME, qui a toujours été le socle du marché, ne dispose pas de produits neufs accessibles, que ce soit en location ou acquisition. Or en acquisition, il y a un vrai potentiel de construction de petites unités pour des ventes à utilisateurs, mais la demande très importante des investisseurs constitue une solution de facilité pour les promoteurs..

Ce que j’appelle petites unités, ce sont des immeubles de 1000 à 3000 m², qui pourraient être acquis par des PME, en totalité ou en partie. Mais cette offre foncière intramuros n’existe pas. Le marché est orienté sur les grosses opérations, sur des aménagements longs et lourds, qui rendent les prix du foncier élevé. C’est dommage, car il y a une poche de demande en accession, qui est une demande élastique, qui se manifeste à partir du moment où il y a de l’offre. Une offre de petits immeubles aurait dû être développée, à l’image de Greenopolis, une opération qui a très bien marché dans le quartier de Vaise.

Sur des résiduels fonciers dans le 9ème arrondissement, sur Gerland, la demande est latente pour des emplacements de qualité. Il y a un véritable potentiel de développement en accession. Greenopolis est quasiment la seule opération développée ces dernières années et c’est un réel succès. Lorsque l’on opère sur des fonciers qui se traitent de gré à gré, sans portage d’aménageur, les fonciers sont moins onéreux. Or cette offre-là n’existe plus sur le marché, alors que nous aurons par ailleurs une situation d’abondance d’offre de taille importante destinée aux grandes entreprises. On oublie un peu les demandes des TPE-PME qui, cumulées, peuvent représenter des volumes consistants qui nous font défaut cette année.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Ne devenez jamais locataire hlm dans la copropriété pour les raisons suivantes,en ce qui concernent les charges locatives vous aurez la double peine vous serez volé par votre bailleur social ainsi que par le syndic de la copropriété alors un seul mot d’ordre ,attention???.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Il y a une demande qui reste non satisfaite»

nullCédric Serre est le responsable de la FNAIM Auvergne Entreprises. Nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise sur Clermont Auvergne Métropole, au travers du bilan annuel du marché dévoilé par l’organisation en début de mois.


La phase règlementaire du PLUI de Clermont Auvergne Métropole est lancée

nullLes élus de la Ville et de la Métropole présentaient en cours de semaine dernière la concertation à venir autour du projet du plan local d’urbanisme intercommunal du territoire.


Décret tertiaire : comment la start-up lyonnaise Lowit veut prendre la main

nullL’entrepreneur Thomas Lagier, qui avait déjà cofondé en 2014 la société de modélisation urbaine Forcity (disparue en 2019), a récemment saisi l’opportunité du décret tertiaire pour créer une nouvelle start-up à Lyon. Lowit propose un diagnostic automatique, des recommandations de travaux et un suivi des performances.


Label bas carbone pan-européen : Bureau Veritas rejoint l’initiative

Ce futur label bas carbone pan-européen annoncé à l’occasion du MIPIM vise à promouvoir la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments sur l’ensemble de leur cycle de vie.


Immobilier logistique : Auvergne-Rhône-Alpes, 1er marché de France au T1

C’est ce qu’a récemment souligné JLL dans une note qui portait sur le marché français de l’immobilier logistique au premier trimestre.


2L Logistics choisit Quincieux

La filiale Lyonnaise Livet du Groupe 2L Logistics, aujourd’hui nommée 2L Rhône-Alpes, est désormais implantée à Quincieux.


1ère pierre de l’extension d’un site de Kuehne + Nagel à Beaune

null6e Sens Immobilier et Kuehne + Nagel ont posé une 1ère pierre à Vignoles.


«Une attractivité de plus en plus forte des régions, des territoires, des métropoles»

nullLaurent Vallas est directeur de JLL à Lyon, et des activités en régions. Nous évoquons avec lui la montée en puissance des métropoles régionales au sein du marché tertiaire français.


Leroy Merlin et Id Logistics inaugurent une plateforme à Villette-d’Anthon


Construite par les promoteurs lyonnais 6e Sens et APRC, opérée par Id Logistics, la nouvelle plateforme régionale de Leroy Merlin, située à Villette-d’Anthon, vient d’être inaugurée. Un bâtiment de 36.000 m² qui concrétise la nouvelle stratégie logistique du géant du bricolage.


Le MIPIM 2022 ouvre ses portes ce mardi

Le salon international à destination des professionnels de l’immobilier ouvre ses portes ce mardi à Cannes. Edouard Philippe en sera l’un des invités de marque.


Bruno Bernard et Grégory Doucet en déplacement au MIPIM

nullLes deux élus participeront, durant les prochains jours, à ce grand rendez-vous de l’immobilier.


« Grenoble Alpes » sera présent au MIPIM 2022

Plusieurs acteurs de l’aire métropolitaine grenobloise seront présents sous cette bannière au salon international de l’immobilier.


« Il y a une inertie des mouvements »

nullOlivier Durif est le directeur France « Transactions Supply Chain & Logistics Solutions » de JLL, et est en charge des équipes transactionnelles « Industrie et Logistique » basées sur les grands pôles de la dorsale. Nous évoquons avec lui les problématiques actuelles sur le marché des locaux industriels et de la logistique.


Brice Robert Arthur Loyd : chiffre d’affaires record sur l’année écoulée

La société a connu une année 2021 record.


Entrepôts : vers une extension du partenariat entre Ocado et Casino

nullLe groupe Ocado et le groupe Casino ont annoncé ce jeudi la signature d’un protocole d’accord en vue d’étendre leur partenariat.