Lyon, « une métropole européenne qui émerge »

David Kimelfeld est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l'économie. Il évoque divers sujets, comme la stratégie économique métropolitaine, l'aéroport Saint-Exupéry ou encore le pôle métropolitain.

Pouvez-vous nous rappeler les principaux piliers sur lesquels reposent le développement économique de la Métropole ?

Il y trois filières majeures : tout d’abord les sciences du vivant, avec Lyon Biopôle, mais aussi l’immunologie et le cancer avec CLARA (NDLR : Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes). A ce titre-là, nous avons d’ailleurs obtenu, dans le cadre du contrat de plan Etat Région, un financement du déménagement du CIRC, aujourd’hui situé à proximité de l’hôpital Edouard Herriot, à proximité du Biodistrict. C’est un signe fort des ponts entre immunologie et cancérologie. A travers le projet Biodistrict, nous concentrons pour donner de la visibilité, mais aussi pour donner de la fonctionnalité : les acteurs sont dans un écosystème : les gens vont d’un centre de recherche à un lieu où ils vont diffuser de l’enseignement, ou à un autre lieu de production. Nous arrivons à donner de la visibilité et à la fois générer de l’attractivité. Les entrepreneurs peuvent en effet apprécier la proximité du siège de Sanofi, de l’ENS, du CIRC… Au niveau de la mobilité, Gerland aura bientôt un accès aux hôpitaux sud. Nous aurons donc une liaison entre un lieu où l’on concentre les sciences du vivant et les hôpitaux.

Le deuxième pilier, c’est le numérique, à travers la French Tech. Il y a aussi une volonté de concentrer, non pas dans un quartier comme le Biodistrict, mais dans un lieu totem, la Halle Girard. Par phénomène de capillarité, nous aurons par la suite des implantations d’entreprises du numérique plutôt dans ce secteur. Ce lieu va nous permettre d’apporter un service aux créateurs et créatrices à travers un parcours et un hôtel d’entreprises. A côté de la halle, on va sans doute trouver un lieu dédié aux industries créatives et de l’entreprenariat culturel. On va trouver des passerelles entre ces deux sites.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.


Corbas : prise à bail d’une plateforme logistique par le groupe La Poste

La transaction a été finalisée par le département industriel & logistique de Cushman & Wakefield.


Wide : la plateforme qui veut accélérer les transactions

nullBelge de naissance et lyonnaise de cœur, Justine Petit Bramon a travaillé douze comme commercialisatrice chez CBRE et JLL avant de créer son entreprise. Cette entreprise, c’est Wide, une plateforme Web dont l’objectif est de partager le plus largement possible les offres afin d’accélérer les ventes.


Malgré la crise, le PIPA a accueilli davantage de salariés en 2020


Malgré la crise sanitaire, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain ont accueilli près de 400 salariés supplémentaires l’an dernier.


Logistique : «Track» vendu à un des clients de CBRE Global Investors

6e Sens Immobilier a vendu cette plateforme située à Villette d’Anthon.


Gauthier Denys à la tête du pôle activités et logistique de Valoris Real Estate

null
La société a annoncé restructurer son service activités et logistique, et l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs, pour répondre à sa croissance.


Matias Jérôme rejoint BNP Paribas Real Estate Transaction à Lyon

nullIl vient étoffer l’équipe investissement de l’entité lyonnaise.


Investissement immobilier à Lyon : 2020, deuxième meilleure année de tous les temps

Malgré la crise sanitaire, le volume d’investissement en immobilier d’entreprise a atteint un niveau élevé, de 1,6 milliard d’euros dans la Métropole de Lyon.


Immobilier logistique: une bonne année 2020 en région lyonnaise

A la faveur de nombreuses transactions émanant de prestataires logistiques, l’année dernière a vu une progression du segment par rapport à 2019.


Légère baisse de la demande placée en immobilier logistique

Immostat, le GIE des quatre grands conseils en immobilier d’entreprise (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield) a présenté ce vendredi les chiffres des grands indicateurs du marché de l’immobilier logistique en Île-de-France et en France.


La demande placée de bureaux s’est effondrée en 2020 en Île-de-France

Immostat a publié ce vendredi ses principaux chiffres de l’immobilier de bureaux dans la région. La crise sanitaire a poussé les acteurs à l’attentisme.


2020, année positive pour le PIPA

null
Le parc industriel de la plaine de l’Ain a fait part ce jeudi de ses chiffres d’implantations au cours de l’année écoulée.


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


CBRE s’engage dans une réduction drastique de ses émissions

null
Le conseil en immobilier d’entreprise a annoncé ce mercredi la validation par l’initiative Science Based Targets (SBTi) de ses objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.