Immobilier ancien à Lyon : ventes en hausse, prix stables

A l’occasion du point marché de la FPI, du CECIM et de l’UCI-FFB, les Notaires ont révélé les tendances des prix et des volumes sur 12 mois dans l’immobilier ancien, arrêtées au 31 octobre.

Les notaires du Rhône devraient faire part de leurs statistiques annuelles pour 2015 dans quelques semaines. Néanmoins, à l’occasion du point marché de la FPI, du CECIM et de l’UCI-FFB, ces derniers ont révélé les tendances des prix et des volumes sur 12 mois, arrêtées au 31 octobre.

Premier constat : les volumes se sont densifiés sur un an, avec une hausse des transactions de 16.2%. Jamais depuis 2010, une hausse des volumes à deux chiffres n’avait été enregistrée. Mais les prix, eux, ne se sont pour autant pas redressés. « On peut parler d’une stabilité baissière pour 2015 » note Thierry Chanceau, notaire à Tassin. Globalement, les prix médians des appartements ont connu une légère baisse en 2015, avec un prix au m² de 3280€ sur Lyon et de 2730€ pour le département, soit un recul de prix de 0.6% à Lyon et de 1.6% pour le département. Mais la baisse reste moins marquée que dans le reste de la « Province », où les prix ont diminué de 2.3%.

Sur les maisons, le prix médian du département est quasiment stable (+0.2%), à 270.500€. Ce prix s’envole toutefois à 409.600€ sur Lyon, un prix qui s’avère néanmoins en repli de 7.4%. « Cette baisse touche toutefois un prix élevé, dans un secteur plus confidentiel » tempère Thierry Chanceau.

Tête d’Or Saxe, quartier le plus cher

Par secteur, on notera que les prix les plus élevés sont une fois de plus enregistrés dans le secteur Tête d’Or Saxe, à 4190€ le m² (-1%), devant le secteur de la Bourse (4000€ le m², +2.8%) de la Presqu’ile (3990€, +1.6%) et des Brotteaux (3920€, -2%).Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier : dynamique plutôt positive dans les départements rhônalpins

Les notaires de France ont publié en cours de semaine dernière leur note trimestrielle de conjoncture au niveau régional.


Lyon : un marché immobilier sous tension

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM dressait lundi un bilan de l’année immobilière, dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône. L’activité a été forte sur l’année écoulée.


« En trois ans, le volume de transactions a augmenté de 42% en France »

Jean-Marc Torrolion est le président de la FNAIM. Il évoque le bilan du marché 2017 et les perspectives 2018, ainsi que la contribution de la fédération réalisée à l’occasion de la conférence de consensus sur le logement.


Prix de l’immobilier en 2017: +4,2% en France et +5,3% à Lyon, selon la FNAIM

null
L’activité a été très forte en 2017, selon la fédération, qui fait état de 986.000 ventes au niveau national.
» Des hausses de prix de 16% dans la presqu’île de Lyon, selon LPI-Seloger


Rhône-Alpes : les prix globalement orientés à la hausse

Selon la Chambre régionale des notaires, qui a publié ses statistiques régionales il y a quelques jours, le marché est actif dans les départements de l’ancienne région, avec des prix orientés à la hausse.


Le prix médian des logements reste orienté à la hausse à Lyon

Malgré une hausse de seulement 0.9% dans la circonscription départementale du Rhône, le prix médian du m² dans la capitale des Gaules a, lui, augmenté de 3.3% en 2016.


Immobilier : 2016, année exceptionnelle à Lyon et dans le Rhône

null
En termes de volumes, l’année écoulée aura été dopée par la baisse des taux d’intérêt et la volonté affichée par les ménages de ne plus reporter leurs achats.
» Le prix médian des logements reste orienté à la hausse à Lyon


Immobilier : une hausse des prix de 2% à Lyon en 2016

Selon les chiffres des ventes enregistrées par les notaires, qui vont du 1er novembre 2015 au 31 octobre 2016, les prix ont assez nettement progressé à Lyon l’an dernier.


Une année 2016 dynamique pour l’immobilier à Lyon et dans le Rhône

La FNAIM présentait hier son bilan annuel sur le marché immobilier dans le Rhône et la Métropole de Lyon.


Immobilier à Lyon : prix et volumes en hausse en 2016

Les notaires de France ont fait état des chiffres sur les 9 premiers mois de l’année. Les chiffres font état d’une hausse des volumes de vente et des prix par rapport à l’an dernier, notamment à Lyon.


Vers des prix de l’immobilier stables à Lyon et dans le Rhône en 2016

La chambre du Rhône de la FNAIM ne voit pas d’évolution marquée des prix de l’immobilier au sein de la Métropole et du département d’ici à la fin de l’année.


Lyon : un marché immobilier en bonne santé

Selon la FNAIM, les ventes ont nettement progressé à Lyon au premier semestre. Les prix sont, eux, en hausse modérée.
» Vers des prix de l’immobilier stables à Lyon et dans le Rhône en 2016
» Les loyers en légère baisse, pouvoir d’achat immobilier en hausse


Immobilier à Lyon: une forte activité au 1er semestre, mais des prix contrastés

null
La première partie de l’année a été active au sein des réseaux d’agences immobilières en région lyonnaise. Mais l’orientation des prix est diverse selon les réseaux…
» Est lyonnais : demande forte et prix en nette baisse
» Ouest lyonnais : volumes en hausse, prix en légère baisse
»
Lyon centre, un marché « en flux tendu »
» Laforêt voit une hausse de 2% à 3% des prix de l’immobilier à Lyon en 2016


Tête d’Or Saxe et Bourse restent les quartiers les plus chers de Lyon

Les Notaires du Rhône faisaient ce matin état de leur bilan annuel sur le marché immobilier dans le Rhône, et sur Lyon intra-muros. Des contrastes demeurent entre les différents quartiers de la ville.


Immobilier ancien à Lyon : ventes en hausse, prix stables

A l’occasion du point marché de la FPI, du CECIM et de l’UCI-FFB, les Notaires ont révélé les tendances des prix et des volumes sur 12 mois dans l’immobilier ancien, arrêtées au 31 octobre