Une économie de 34,2% sur les copropriétés gérées par Nexity

Nexity a communiqué aujourd’hui sur les charges énergétiques des copropriétés, qui ont nettement diminué suite à la libéralisation des marchés de l’énergie.

Nexity a communiqué aujourd’hui sur la réduction des charges énergétiques des copropriétés. Le groupe a en effet proposé aux copropriétés qu’il gère de profiter de la libéralisation des marchés de l’énergie, et notamment du gaz en optant pour le contrat à tarif indexé. Celles qui ont opté pour celui-ci ont en effet réalisé une économie cumulée de 34,2% sur 30 mois.

« L’obligation de souscrire un contrat de fourniture de gaz en offre de marché pour les copropriétés équipées d’un système de production de chaleur collectif est entrée en vigueur en 2 fois : le 1er janvier 2015 au plus tard pour celles dont la consommation dépasse les 200 Mwh/an et qui représentent près de 3.000 copropriétés de notre parc, et un an plus tard pour celles qui consomment plus de 150 Mwh/an » rappelle le groupe. Le groupe Nexity a profité de sa taille critique au niveau national pour proposer à ses clients copropriétaires des contrats cadres préférentiels.

Frédéric Verdavaine, Directeur général délégué des services immobiliers aux Particuliers chez Nexity, explique comment le groupe est parvenu à faire réaliser des économies à ses clients: « dans une logique de gestion responsable des copropriétés dont nous avons la charge, nous avons négocié, dès juillet 2013, un partenariat avec Gaz Européen : ce contrat cadre assure aujourd’hui à nos copropriétaires, un tarif préférentiel inférieur de 9% en moyenne au tarif régulé. En ajoutant cette remise à la forte baisse du prix du gaz de ces derniers mois, entre le 1er janvier 2014 et le 30 juin 2016, l’économie cumulée s’élèvera à 34,2% pour nos clients copropriétaires. Cette baisse du coût du gaz a été progressive et appliquée au mois le mois dans chacune des copropriétés ayant souscrit ce type de contrat »

La baisse du prix de l’énergie a profité pleinement aux clients, Nexity ayant choisi de privilégier le modèle des contrats à prix indexés plutôt qu’à prix fixes. Ils sont en effet plus souples (résiliables à tout moment), et permettent aux clients de bénéficier "de façon transparente, effective et immédiate des évolutions à la baisse des prix du gaz" souligne Nexity.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.


Les loyers ont continué de grimper à Paris, en dépit de l’encadrement

L’observatoire des loyers de l’agglomération parisienne a publié en fin de semaine dernière les résultats définitifs de son enquête annuelle.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Les réservations de logements en hausse de 30 % au 1er semestre chez Altarea

Le groupe a fait état d’une forte accélération à la sortie du confinement pour son activité « Promotion logement ».


Création du label ISR pour les fonds immobiliers : Perial satisfait

La structure d’asset management s’est montrée satisfaite dans un communiqué de l’arrêté ministériel du 23 juillet.


Promogim ne veut pas prendre le contrôle de Kaufman & Broad

Malgré une montée de Promogim Groupe au sein de Kaufman & Broad, le promoteur a répété ne pas envisager pas d’acquérir le contrôle du groupe coté.


«Pour le moment, les régions bénéficient d’une résilience que Paris n’a pas»

Arline Gaujal-Kempler est directrice générale déléguée de Foncière Inea.
» Foncière Inea acquiert un immeuble de 4.800 m² près de Grenoble
» «Le Stadium» vendu en VEFA à Foncière Inéa
» Foncière Inea acquiert 5.000 m² de bureaux à Villeurbanne


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


Encadrement des loyers : l’un des sujets phare du mandat en matière de logement

La mesure figurait en bonne place dans le programme des écologistes, mais aussi de la « Gauche unie ».


Trêve hivernale : l’UNPI prend acte de l’interdiction des expulsions

Christophe Demerson, le président de l’UNPI, a indiqué prendre acte du choix du ministre du Logement, Julien Denormandie, d’interdire les expulsions jusqu’à fin de la prochaine trêve hivernale.


Vicat relocalise son siège social à l’Isle d’Abeau

Le cimentier a communiqué sur le Covid-19 et sur l’adaptation de ses structures de coûts. L’annonce sur la localisation du siège a été faite à l’occasion de la visite du président de Région, Laurent Wauquiez.


La FNAIM met en place «Visio Syndic», une solution pour les AG à distance

La législation ne permettant toujours pas de tenir les assemblées générales de copropriétés dans des conditions normales, la FNAIM a tenu à proposer une solution pour les organiser à distance.


Capelli lance Capelli Patrimoine

Cette nouvelle offre s’adresse à tous les particuliers désireux d’investir dans la pierre.


DCB International rachète plusieurs étages du «Crayon»


Le groupe a annoncé avoir acquis ce vendredi 11 plateaux au sein de l’emblématique tour Part-Dieu.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.