Non à l’Internet zone de non-droit ou de passe-droits

TRIBUNE de Jean-François BUET, Président de la FNAIM

Formidable outil de développement dans tous les domaines, Internet doit être salué comme un progrès. Ce n’est toutefois pas une raison pour traiter différemment les professionnels selon qu’ils opèrent sur la toile ou sur le terrain. Pour éviter toute distorsion de concurrence, l’Etat doit veiller à ce que tous les acteurs de la vie économique soient sur un même pied d’égalité.

C’est pourquoi la FNAIM dénonce la distorsion de concurrence qui pourrait être instaurée, dans le cadre du projet de loi pour une République numérique, entre les plateformes communautaires de location de courts séjours et les professionnels de la location de vacances.

Depuis des décennies, les agents immobiliers FNAIM spécialisés dans la location de meublés touristiques collectent la taxe de séjour au nom des propriétaires, contribuant ainsi au dynamisme de nombreuses communes de France. En 2015, ce sont ainsi plus de 10 millions d’euros qui ont été collectés grâce à eux à travers les 50 000 biens qu’ils gèrent et les quelque 512 000 familles hébergées.

Les plateformes Internet, au contraire, n’ont pas l’obligation de collecter la taxe de séjour et les loueurs qui passent par elles respectent rarement l’obligation de l’acquitter. Les amendements présentés ces derniers jours au projet de loi pour une République numérique en cours d’examen au Sénat, ne règlent pas cette inégalité de traitement. Si un pas semble être fait vers plus de transparence en termes d’enregistrement et de déclaration, la collecte reste facultative.

Ce sont autant de ressources fiscales que ne percevront pas les communes de France, des recettes pourtant nécessaires au dynamisme de la vie locale. Parallèlement, il y aura discrimination entre les consommateurs qui paient la taxe par l’intermédiaire des agents immobiliers et ceux qui ne la paient pas par le biais des plateformes.

Il existe pourtant des solutions. Amsterdam, Portland, San Francisco, notamment, ont rendu la collecte par les sites non pas facultative mais automatique. L'Allemagne vient de prendre des mesures drastiques contre les loueurs des plateformes collaboratives : amendes record de 100 000 euros, location limitée à une chambre, site de dénonciation anonyme pour les voisins...

La France doit agir elle aussi pour contrer ce phénomène grandissant de distorsion de concurrence.

 

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Eiffage Immobilier cède un immeuble de bureaux à Jonage et Pusignan

C’est JLL qui a accompagné cette opération.


La proximité d’un espace vert positif pour les prix des logements… mais pas à Lyon

nullC’est le constat dressé par Meilleurs Agents, leader de l’estimation immobilière en ligne.


Silex² récompensé aux « Trophées du Cadre de vie »

Le projet de rénovation extension de la tour EDF opéré par Covivio a obtenu une récompense au festival national FimbACTE.


Téléphérique Francheville/Lyon : approbation des objectifs et modalités de la concertation

nullLe comité syndical du SYTRAL se réunissait ce lundi.


La friche Fagor Brandt accueillera encore des évènements culturels pendant 2 ans

La Métropole et les acteurs culturels ont indiqué dans un communiqué commun qu’un usage temporaire du site pourra être réalisé jusqu’à novembre 2023.


Une rencontre avec les acteurs économiques sur la ZFE

La concertation sur la zone à faibles émissions se poursuit ce lundi avec les acteurs économiques du territoire.


Décès brutal de Richard Llung, ancien adjoint au logement de Villeurbanne

nullCet homme de gauche avait été, pendant de de nombreuses années, adjoint de Jean-Paul Bret, ancien maire de Villeurbanne. Il fut également vice-président de la Métropole en charge de la planification et de la révision du PLU-H.


Une mission sénatoriale sur la Métropole de Lyon

Le président du Sénat, Gérard Larcher, a annoncé, lors du congrès annuel de l’association des maires du Rhône, une mission sur la gouvernance de la collectivité.


Expérimentation de piétonisation du cours Charlemagne : 3ème réunion publique

null
Celle-ci, qui restituera les résultats de cette expérimentation, aura lieu ce lundi 18 octobre en visioconférence à 18h30.


Vers plus de complémentarité entre le vélo et les transports collectifs

Le réseau de transports en commun de Lyon va, dans la Métropole, accompagner, de manière complémentaire, l’usage du vélo.


Crédit immobilier : un taux moyen à 1.05%, selon CSA/Crédit Logement


L’Observatoire a fait part mardi de son point trimestriel. Les courtiers sont mitigés en matière d’évolution de la production.


L’activité économique se redresse en Auvergne-Rhône-Alpes

L’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes a publié ce mercredi sa note de conjoncture trimestrielle.


Gleizé : 24 maisons passives en bois/paille, sans système de chauffage

L’Opac du Rhône a attribué, en tant qu’aménageur, la réalisation de 24 maisons passives en bois/paille et sans système de chauffage à Mercier Immobilier.


« On se rapproche de la normale »

Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL Lyon. Nous évoquons avec lui la situation du marché lyonnais des bureaux, mais aussi les changements d’approche des entreprises utilisatrices consécutifs à la crise sanitaire.


Travaux de sécurisation de la passerelle portes des Alpes

Une fermeture du boulevard Porte des Alpes entre la rue du Dauphiné et l’allée du parc à Saint-Priest a été décidée du 8 au 15 octobre.