Déclassement de l’autoroute A6 /A7 : le décret est paru

Le décret qui signe la fin de l’autoroute A6 /A7 au cœur de Lyon, mais plus largement entre Limonest-Dardilly et Pierre Bénite, a été publié le 29 décembre.

C’est le premier acte d’une profonde transformation dans le domaine des transports à Lyon. Le Premier Ministre Bernard Cazeneuve, la Ministre de l’Écologie , du développement durable et de l’énergie, Ségolène Royal, et le Secrétaire d’État chargé des transports, Alain Vidalies, ont signé et publié au journal officiel le décret de déclassement de l’autoroute A6/A7 entre Limonest-Dardilly et Pierre-Bénite.

La portion déclassée totalise 16 kilomètres. Elle débute, au nord, à hauteur de l’échangeur de la Garde sur les communes de Limonest et Dardilly en limite de la concession Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) et se termine, au sud, à Pierre-Bénite, avant l’échangeur A450-A7 et l’arrivée de l’A450. Ce déclassement touche ainsi les communes de Limonest, Dardilly, Champagne-au-Mont d’Or, Ecully, Tassin la Demi-Lune, Lyon, La Mulatière, Oullins et Pierre Bénite. La prise d’effet du décret de déclassement est fixée au 1er novembre 2017, afin d’organiser le transfert de domanialité et les conventions de gestion.

Premières mesures d’ici à 2020

De premières mesures seront prises d’ici 2020. Une interdiction du trafic de transit poids lourds (PL) sur la portion déclassée (aujourd’hui, seul le tunnel de Fourvière est concerné avec interdiction aux seuls PL ˃ 7,5 tonnes en transit) sera prise. Des voies seront dédiées aux transports en commun et ouvertes aux taxis et à l’autopartage. Le jalonnement sera adapté avec la suppression des panneaux bleus et la mise en place d’un jalonnement métropolitain.

Certaines vitesses seront diminuées, et les largeurs de voiries seront reprises tout comme les profils d’aménagement et la végétalisation. De premiers aménagements spécifiques au droit du quai Perrache seront également effectués. Le mobilier urbain sera adapté.

D’autres mesures à plus long terme

A terme, d’autres mesures seront prises d’ici à 2025. Une restriction du transit PL et VL sur les axes A6-A7, sur le boulevard Laurent Bonnevay et sur la rocade Est, sera organisée. L’Anneau des sciences, tout comme le grand contournement, devraient être réalisés. La Métropole prévoit également un renforcement des transports en commun, des parkings-relais, mais aussi la poursuite du plan d’action pour les modes actifs, ainsi que des aménagements complémentaires sur certaines voies métropolitaines…

Mais la livraison du grand contournement, tout comme celle de l’anneau des sciences, ne devrait intervenir que d’ici à 2030. Concomitamment, le boulevard urbain apaisé entre Dardilly-Limonest et Pierre-Bénite, en lieu et place de l’A6-A7, devrait aussi intervenir d’ici à 2030. D’ici là, la Métropole prévoit une poursuite du développement du réseau de transports en commun urbain.

"Etape fondatrice"

La préfecture de Région a indiqué que ce décret constituait "l’étape fondatrice du processus qui conduira à terme à détourner le trafic de transit de l’agglomération lyonnaise".

"Le conseil de la Métropole de Lyon doit à présent délibérer sur l’intégration de cette section dans sa propre voirie. Dès la délibération de la Métropole effective, le préfet de région prendra un arrêté en ce sens avec effet au plus tard au 1er novembre 2017 afin de permettre une transition harmonieuse entre les équipes d’exploitation de l’État et celles de la Métropole" précise-t-elle.

Gérard Collomb s'est lui aussi, dans un communiqué, félicité de cette nouvelle étape: « Une étape historique est franchie aujourd’hui avec la publication de ce décret. Nous sommes là sur un dossier majeur d’intérêt général qui va compter pour la Métropole de Lyon et les générations futures. Ce projet enthousiasmant va transformer le visage de notre territoire pour l’embellir encore. Il nous reste maintenant à construire ensemble les prochaines étapes »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


21,4 millions d’euros pour le recyclage des friches en AURA

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’enveloppe dédiée au fonds de recyclage foncier des friches s’élève à 21,4 millions d’euros sur deux ans.


Télécabines, lignes de tram : le plan de mandat du Sytral dévoilé

null
Le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise a présenté ce jeudi son plan de mandat 2021/2026. Si aucune ligne de métro ne sera initiée dans le mandat, une première ligne par câble sera mise en place entre Francheville et Gerland. 4 nouvelles lignes de tram vont voir le jour.


Alliade développe une ferme urbaine dans la ZAC des Girondins

null
Le bailleur social réalise une exploitation maraîchère avec ses serres au sein d’un projet de 120 logements en accession et locatif social.


Vallée de la chimie : la Métropole de Lyon satisfaite du rétablissement du PPRT

null

La cour administrative d’appel du tribunal administratif de Lyon a rétabli le plan de prévention des risques technologiques qui avait annulé en 2019.


La Métropole veut racheter le foncier du site de Gifrer à Décines

Ce rachat par la Métropole de Lyon vise à permettre le maintien des activités productives du site et tenter de sauver les 125 postes menacés de suppression.


Demandes d’autorisation d’urbanisme : nouvelle démarche en ligne

Celle-ci vise à accompagner et simplifier la procédure.


Concertation sur la piétonisation d’une partie du Cours Charlemagne


La Métropole et la Ville de Lyon vont expérimenter pendant 3 mois cette piétonisation entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud à compter de la mise en service du T2. Et ce pour permettre de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire.


La Ville de Lyon veut un éclairage urbain plus économe

Deux délibérations ont été présentées au conseil municipal de la ville de Lyon jeudi pour la rénovation de l’éclairage urbain.


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.