Logement social: la fédération des ESH formule 6 propositions

Celle-ci a récemment publié une étude menée avec le cabinet de conseil en stratégie Roland Berger sur ces entreprises, et le logement social en France.

La Fédération des entreprises sociales pour l'habitat (ESH) représente 240 sociétés HLM gérant 2,3 millions de logements. A l’occasion du débat des élections présidentielles, celle-ci a publié une étude menée avec le cabinet de conseil en stratégie Roland Berger sur les ESH et le logement social en France.

L’étude a pour objet d’évaluer l’impact du secteur HLM sur l’économie française. Elle scénarise les effets des principales propositions des candidats à la présidentielles sur le modèle de ces entreprises. Tirant les enseignements de cette étude, elle a avancé 6 propositions pour améliorer et pérenniser le modèle français du logement social.

Des contributions significatives

Dans un premier temps, l’étude dresse un tableau des coûts et bénéfices du secteur du logement social dans l’économie française. Elle montre ainsi que si le secteur locatif libre consomme moins d’aides publiques, sa contribution sociale se situe en deçà de celle du logement social.

Pour Valérie Fournier, Présidente de la Fédération des ESH, « l’étude montre que les contributions du logement social dans l’économie sont significatives. D’une part car il permet un supplément de pouvoir d'achat à ses locataires via une baisse de loyer de 4,5 milliards d’euros. D’autre part, car le secteur dégage 0,6% de PIB au profit de l'économie nationale et génère 260 000 emplois directs et indirects : une contribution plus forte que le privé ».

L’étude a ainsi scruté les propositions, telles que l’allocation unique, l’abandon potentiel du tiers payant, le taux de TVA réduit, l’adaptation de la loi SRU, la TFPB. Elle se penche ensuite sur les grandes thématiques et propositions émises par les candidats à la présidentielle sur le logement social et modélise cinq scénarios pour simuler et chiffrer leurs impacts sur le modèle des ESH.

6 propositions

Elle a, pour répondre à ces différents scénarios d'évolution, réaffirmé la nécessité d’améliorer et de pérenniser le modèle français du logement social, en formulant 6 propositions, comme celle de mieux prendre en compte les réalités démographiques et sociales dans les territoires, métropolitains et d'outre-mer. La fédération souhaite également sanctuariser le rôle des aides personnelles au logement et du tiers-payant, mais aussi pérenniser la capacité du logement social à contribuer au modèle économique et social français.

La fédération souhaite alléger la règlementation, en particulier dans la construction neuve, afin de diminuer les coûts et de réduire les délais, ou encore donner au NPRU les moyens et les conditions de son succès par un retour de l'Etat dans son financement. Enfin elle souhaite que le "HLM" soit vu comme une réponse à certains dysfonctionnements sociaux de la Cité et du marché.

« Notre souhait est de permettre au modèle français du logement social d'être plus efficace et pérenne tout en demeurant fidèle à sa mission d'utilité publique. Ces mesures ont été présentées en Conseil fédéral le 29 mars elles serviront comme support de travail de la Fédération ces prochains mois », indique Valérie Fournier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


“Jazz” a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


Une nouvelle résidence seniors à la Croix-Rousse

Lyon Métropole Habitat a ouvert cette résidence qui a accueilli ses locataires ce mercredi.


L’Autre Soie : début de la pose des habitats modulaires


Ces derniers sont destinés à accueillir les familles hébergées au centre d’hébergement d’urgence.


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Cédric Van Styvendael, nouveau maire de Villeurbanne


Le nouveau conseil municipal de la ville se réunissait ce samedi.


Convention entre Est Métropole Habitat et APF France handicap


Ce partenariat porte sur la future résidence Anatole France.


Action Logement lance Enéal, une foncière dédiée aux EHPAD

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement volontaire conçu au printemps 2019.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.