Olivier Bianchi à Mulhouse pour étudier les mobilités de l’agglomération

Le président de Clermont Auvergne Métropole s’est récemment rendu à Mulhouse pour une journée dédiée au tram train de l’agglomération mulhousienne.

Le maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole, Olivier Bianchi, était, il y a quelques jours, en visite à Mulhouse pour une journée d’étude dédiée au tram train de l’agglomération mulhousienne, organisée en partenariat avec la SNCF. Parmi la délégation, on trouvait des représentants de SNCF Mobilités et Réseau, du SMTC, de Clermont Auvergne Métropole, de la Ville de Clermont-Ferrand ainsi que des élus de l’agglomération et de la ville de Mulhouse.

Au centre de la journée, était donc étudié le tram-train, mode de transport combinant une offre de transport type tramway et des dessertes par le réseau ferroviaire régional type TER. Contrairement à la France, il est assez répandu en Allemagne, dont la proximité avec le Sud Alsace a permis à Mulhouse d’être la première agglomération à le mettre en place en 2010.

Un mode de transport « intéressant »

Dans un communiqué, Olivier Bianchi se montre intéressé par ce mode de transport. « Même si ce modèle n’est pas forcément transposable en tant que tel, le tram train est intéressant en ce qu’il combine les besoins d’une offre de transport dans le coeur urbain dense et une meilleure desserte des communes péri-urbaines. En cela, ce projet rejoint nos engagements pris dans le cadre des Rencontres Citoyennes de la Mobilité concernant la mise en site propre de la ligne B et l’aménagement des haltes ferroviaires des communes de la métropole », a indiqué le maire de Clermont-Ferrand.

Outre le tram-train, Olivier Bianchi a pu se pencher sur la politique de mobilités de Mulhouse Alsace Agglomération, et notamment la mise en place d’un « compte mobilités » un système de post-paiement qui permet, avec son téléphone, d’emprunter tous les modes (stationnement, bus, tramway, tram-train, auto-partage, vélos en libre-service) et de payer au meilleur prix en fonction de son usage.

D’autres visites pour éclairer les décisions en matière de mobilité dans la métropole

D’autres visites auront lieu dans d’autres agglomérations, et notamment à Nantes. La Métropole de l’ouest devrait être la prochaine étape pour échanger autour de leur politique réussie en matière de bus à haut niveau de services, les busway et chronobus. Il s’agit pour Olivier Bianchi de garantir une décision éclairée quant aux choix qui devront être fait en matière de mobilités pour la métropole clermontoise.

«En matière de mobilité, nous sommes actuellement à la croisée des chemins, nous avons des décisions importantes à prendre qui vont transformer notre territoire pour les 30 années à venir. Le choix du mode sur la ligne B devra permettre de satisfaire à l’exigence d’efficience globale du réseau. Ce choix devra répondre non seulement aux critères de qualité de desserte et d’insertion urbaine mais aussi tenir compte des contraintes budgétaires et des évolutions technologiques en cours. C’est bien l’ensemble de ces éléments qui doivent nourrir nos réflexions actuelles », a expliqué Olivier Bianchi.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.