Baisse des APL : une mesure « qui accable les plus démunis », pour la CGL

La confédération générale du logement a fait part de son mécontentement suite à la baisse de 5 euros des APL à partir du 1er octobre 2017.

La baisse de 5€ des APL à partir du 1e octobre 2017 ne passe pas à la confédération générale du logement. Le président de l’organisation, Michel Fréchet, a réagi suite suite à l’annonce faite par le gouvernement samedi. « Il s’agit d’une mesure qui accable les plus démunis. Rappelons que 6,5 millions de foyers touchent les APL, dont 3 millions sont locataires dans le parc social. Parmi les allocataires, 60% vivent sous le seuil de pauvreté et 80% touchent moins que le SMIC », a-t-il indiqué.

Et Michel Fréchet souligne que les APL sont les premières touchées dès qu’un coup de rabot doit être appliqué. « Les barèmes ont intégré la localisation, puis le patrimoine des bénéficiaires, aujourd’hui, c’est l’ensemble des allocataires qui paye la gabegie de l’Etat. Dans un pays où les inégalités ne cessent de se creuser, où 50% des plus pauvres ne possèdent que 8% du patrimoine et le 1% des plus riches en possède 17%, ne devrait-on pas répartir équitablement les efforts d’économie ? Nous sommes très loin d’une politique de justice sociale, alors qu’est confirmée la suppression de l’ISF sur les revenus du capital », a-t-il ajouté.

Il a en outre suggéré à l’Etat d’être plus vertueux et d’éviter d’organiser « des fêtes à 400.000€ sans respecter les règles, ni d’appel d’offres, ni de convenance en ces temps de disettes économiques ». Il souligne également que les parlementaires semblent désapprouver la suppression de leur réserve « dont le montant de 147 millions d’euros dépasse largement les économies qui seront réalisés par la baisse généralisée des APL sur les 3 derniers mois de l'année. Aux plus démunis d’accepter d’autorité que leurs allocations baissent ». Pour lui, cette annonce est signe de mauvais augure juste avant la présentation des orientations de la politique du logement à l’automne.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«812 millions d’euros pour accompagner le secteur du logement social»

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes répondent aux questions de Lyon Pôle Immo. Nous évoquons avec eux les prêts de haut de bilan.

 


« Nous n’avons pas le droit à l’erreur »

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes répondent aux questions de Lyon Pôle Immo. Nous évoquons avec eux l’accélération de la vente de logements sociaux.


« Chacune des villes est un cas particulier »

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes, répondent aux questions de Lyon Pôle Immo, notamment sur le dispositif « Coeur de ville ».


« Nous nous rapprochons aujourd’hui des collectivités territoriales »

null
Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes répondent aux questions de Lyon Pôle Immo. Ils évoquent notamment la nouvelle organisation d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes.
»
Prêts de haut de bilan : «812 millions d’euros pour accompagner le secteur du logement social»
» Vente de logements sociaux: « Nous n’avons pas le droit à l’erreur »
» Plan « Coeur de Ville »: « Chacune des villes est un cas particulier »

 


Une « ruée vers l’appart » tournée vers l’art


Après deux éditions organisées à la Confluence, l’événement annuel organisé par la SACVL se tient cette année dans le cadre d’un événement éphémère de création artistique, le « Zoo art show ». L’occasion pour le bailleur de mettre en avant ses actions culturelles.


«Une centaine de logements proposés à la location, et une trentaine à la vente»

Eric Lamoulen et Jérôme Coyras sont respectivement directeur général et directeur général adjoint de la SACVL. Ils évoquent l’actualité de la société d’économie mixte et l’opération « la ruée vers l’appart » qui a lieu cette semaine au 61 rue de Créqui, dans le cadre de l’exposition « Zoo Art Show ».


Le Tribunal administratif suspend les arrêtés interdisant les expulsions locatives

Un arrêté rappelant la loi qui interdit les coupures d’eau en cas de non-paiement des factures des résidences principales n’avait pas été déféré au tribunal.


L’Assemblée générale de l’UNPI sous le signe de la loi ELAN

L’UNPI Métropole de Lyon et Rhône a tenu samedi son assemblée générale à Lyon, dans le deuxième arrondissement, en présence de Pierre Hautus, directeur de l’union nationale des propriétaires immobiliers.


« Nous voulons un moratoire sur la totalité de la fiscalité locale »

null
Pierre Hautus, directeur de l’Union nationale des propriétaires immobiliers, était présent ce samedi lors de l’assemblée générale de l’UNPI Lyon Métropole et Rhône. Nous évoquons avec lui les diverses problématiques des propriétaires, et notamment celles découlant du projet de loi ELAN.


Nicolas Bonnet, nouveau directeur régional d’Action Logement Services

Le nouveau dirigeant de la structure de collecte et de distribution des services d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes succède à Thierry Bécart.


Saint-Genis-Laval : le programme O’Jardins inauguré

null
Alila et Alliade Habitat ont inauguré mercredi ce programme de 47 logements neufs, situé dans cette localité du sud-ouest de la Métropole de Lyon.


Meublés de tourisme : Lyon a lancé son service de télédéclaration

Le système de télédéclaration pour les meublés de type AirBnb a été rendu disponible par la Ville de Lyon.


Colocation : Lyon sur le podium des villes où une chambre est la plus convoitée

Appartager a présenté son bilan du marché de la colocation au premier trimestre.


Les loyers pourront augmenter de 1,05%

Au titre du premier trimestre 2018, l’augmentation de l’ IRL, indice de référence des loyers publié jeudi matin par l’INSEE, dépasse la barre des 1%, pour la deuxième fois consécutive.


Location : des réactions plutôt critiques au projet de loi ELAN

Les fédérations et associations professionnelles ont réagi à la présentation du projet de loi ELAN.