Saint-Etienne: inauguration des aménagements de l’avenue Denfert-Rochereau

L’avenue située face à la gare de Châteaucreux a été réaménagée et inaugurée mercredi 30 août.

Les travaux se succèdent dans le quartier de Châteaucreux, pôle majeur de l’agglomération stéphanoise. Et mercredi 30 aout, Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, Président du Conseil d’Administration de l’Etablissement Public d'Aménagement (EPA) et Evence Richard, Préfet de la Loire ont officiellement inauguré les nouveaux aménagements de l’avenue Denfert-Rochereau, située face à la gare de Saint-Etienne.

L’avenue qui relie la gare de Châteaucreux au centre-ville a connu 11 mois de travaux pour un réaménagement global, qui constitue une nouvelle étape dans la transformation globale de Châteaucreux en quartier d’affaires.

Ces travaux ont permis de créer un lien piétonnier plus évident et facilité entre la gare et le centre-ville, et de donner davantage de confort aux piétons et aux modes doux tout en garantissant une diversité d’usages, avec notamment le maintien du stationnement automobile au même niveau (en appliquant le principe de places longitudinales pour en limiter l’impact visuel). En outre, il s’agissait d’inscrire le design comme marqueur de l’identité stéphanoise dans l’aménagement de l’avenue grâce au développement d’un mobilier urbain spécifique.

Un quartier en mue

Le quartier Châteaucreux connait une profonde mue avec au sud, le lancement de deux chantiers majeurs, à savoir Poste Weiss (porté par Cardinal et Vinci) et Auxilium. Au nord, la programmation urbaine, avec l’extension de la ligne de tram, proposée par l’EPA se précise.

« Châteaucreux a été retenu sur 2 sites – au sud, dernière tranche de l’ilot Poste Weiss avec le PUCA et au nord, l’ilot Soulié avec Adivbois – pour être « site pilote » dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt lancé au plan national pour développer la construction d’immeuble bois de bel hauteur », précise l’EPA de Saint-Etienne.

La dynamique du quartier est en tout cas particulièrement active en termes de commercialisation : sur les 23 000 m² de bureaux en chantier, plus de trois quarts sont commercialisés. En outre 85% des logements du programme « One Plaza », le dernier programme développé sur le quartier par Vinci Immobilier, sont réservés ou vendus.

Transformation des espaces publics

La transformation de la voirie et des espaces publics, dont la transformation de l’avenue Denfert Rochereau, est donc jugée « indispensable pour accompagner le développement de ces nouveaux programmes immobiliers et soutenir la dynamique engagée ».

Plus précisément, les travaux sur cet axe, sous maitrise d’ouvrage Etablissement Public d’Aménagement de Saint-Etienne et conception maitrise d’oeuvre par l’Atelier Ruelle/ Gérard Penot (Grand Prix de l’Urbanisme 2015) et SEITT ont notamment consisté en la création d’une rive ouest aménagée en promenade piétonne plantée d’arbres à grand développement et agrémentée de terrasses. Le trottoir bénéficie désormais du meilleur ensoleillement est aménagé en une vaste promenade de 10,5 m de large, plantée de grands arbres (Féviers d’Amérique) à plus de 8 m des façades et ponctuée de 9 terrasses en palier.

Le profil de voie a changé pour la voiture avec la mise en sens unique descendant vers la gare pour plus de fluidité et une offre de stationnement réorganisée (longitudinal et plus en épi). Elle a aussi changé pour le vélo dans le sens descendant, l’intégration des vélos dans la circulation automobile est intégrée avec une sur-largeur de la voie et dans le sens montant avec une voie cycle réservée.

Pour le piéton, les trottoirs sont agrandis avec le trottoir est qui gagne 1,5 m pour passer à 4,73 m et le trottoir ouest qui gagne 3 m pour passer à 10,50 m, et pour les bus, la ligne de bus n°9 va emprunter l’avenue Denfert-Rochereau en sens descendant ; les arrêts seront situés à l’angle des rues Denfert-Rochereau / Sgt Rivière et Denfert-Rochereau / Cours Antoine Guichard.

Mobilier urbain design

Un mobilier urbain design spécifique à l’avenue Denfert-Rochereau a été créé. L’équipe Alexandre Moronnoz (designer) et Sineu Graff (entreprise fabricante) a été retenue à l’issue d’un appel à projet, et a conçu, sur la base de de très peu d’éléments, une déclinaison importante de mobiliers donc d’usages. Au total, 57 éléments de mobilier sont installés sur l’avenue Denfert-Rochereau, répartis de la manière suivante (19 éléments de mobiliers répartis autour de 4 arbres en bas de l’avenue et 38 éléments de mobiliers répartis autour de 6 arbres en haut de l’avenue). « A ce mobilier urbain vient s’ajouter la mise en place d’un mobilier d’éclairage singulier, très sobre avec des repères (gravures et LED) qui permettront de marquer les côtes altimétriques et de souligner la géographie de l’avenue, dont la pente moyenne est de 4% », souligne l’EPA.

En outre, pour accompagner ce projet de réaménagement, l’EPA de Saint-Etienne a invité les enfants à participer à un projet artistique pour représenter l’arbre de leurs rêves. Les dessins dévoilés à l’occasion de l’inauguration de l’avenue ont été réalisés par les enfants du quartier Châteaucreux, mais aussi la crèche des Petits Câlins, les Ateliers de la rue Raisin, des amicales laïques, et aussi les enfants des salariés des entreprises de Châteaucreux. Ils sont présentés sur les silhouettes d’arbres en bois installés sur l’avenue pour annoncer la plantation des arbres à l’automne.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


«La Saulaie peut être la 1ère étape de la reconquête des berges du Rhône»

Béatrice Vessiller est vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains de La Saulaie et du Vallon des hôpitaux.


«À Grandclément, un quartier avec des îlots sans voiture»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains Grandclément et Gratte-Ciel.


Les EPF formulent 12 propositions pour la relance

Les établissements publics fonciers ont fait part en fin de semaine dernière de leurs propositions pour accélérer la sortie de crise et construire les modèles d’aménagement de demain.


Jacqueline Osty, Grand Prix de l’urbanisme 2020

La paysagiste avait à deux reprises été lauréate du Grand prix national du paysage. Elle est l’auteur de nombreux parcs qui sont l’occasion de penser la relation entre ville et territoire.


Bruno Bernard annonce ses 10 premiers chantiers pour l’été

null
Les premiers chantiers vont notamment porter sur l’encadrement des loyers, la poursuite des aménagements d’urbanisme tactique, mais aussi l’optimisation des procédures d’urbanisme.


Villeurbanne : lancement d’une plantation participative géante


Cette opération a été lancée officiellement ce mardi. Elle vise à occuper de matière temporaire un site qui sera ensuite bâti, dans le cadre de la ZAC Gratte-Ciel centre-ville.


Bruno Bernard sera candidat à la présidence du Sytral

Lors d’une interview au 19/20, le nouveau président de la Métropole a révélé vouloir briguer la président du syndicat des transports l’an prochain, dans un souci de cohérence. Il a également évoqué les questions de mobilité et les grands projets urbains.