Des investissements pour les lycées de la Région

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a visité lundi deux lycées à Clermont-Ferrand et Feurs. Il a annoncé des investissements pour les établissements gérés par la collectivité.

Laurent Wauquiez, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes, était lundi, pour la rentrée des classes, en visite dans deux lycées de la région, à Clermont-Ferrand et à Feurs. Suite à ce déplacement, la Région a tenu à faire un point sur les investissements de la Région dans les lycées.

« Un lycéen sur six d’Auvergne-Rhône-Alpes est aujourd’hui accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état, ce n’est pas acceptable. Grâce à un plan d’économie inédit de 130 millions d’euros en 2016, la Région va investir dès cette année dans un Plan Marshall d’1,5 milliard d’euros en faveur de nos lycées», a indiqué l’élu dans un communiqué.

Mauvaise anticipation des besoins

La Région souligne qu’un lycéen sur six d’Auvergne-Rhône-Alpes est accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état. « Au fil des années, l’état des lycées de la Région n’a cessé de se dégrader », indique-t-elle, en soulignant « des évolutions démographiques non-anticipées ». La Région Auvergne-Rhône-Alpes connaît une dynamique démographique importante et continue (+11.000 élèves en 2 ans). Entre 2015 et 2025, ce sont près de 20 000 jeunes lycéens qui devront pouvoir être accueillis dans les établissements de la Région, dans l’équivalent de 8 à 10 lycées supplémentaires.

Elle met en avant un fort déséquilibre entre Rhône-Alpes et l’Auvergne. En Auvergne, le Plan pluriannuel des investissements était, selon elle, « déconnecté de l’état des bâtiments, très dégradé, puisque 40% des lycées du Cantal sont aujourd’hui en mauvais ou très mauvais état, 31% dans le Puy-de-Dôme et 28% en Haute-Loire ».

Constructions

Elle note également que des établissements se trouvent en surcapacité préoccupante. « En Rhône-Alpes, certains lycées, saturés par le flux démographique, fonctionnent avec des ajouts de classes supplémentaires dans des ‘préfabriqués’ à chaque rentrée scolaire ».

La Région va ainsi engager la construction d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand, dans le quartier Saint-Jean. Il se substituera à deux lycées d’enseignement professionnel, le lycée Camille Claudel et le lycée Marie Curie.

Ce lycée se substituera au projet initié en 2015 par la majorité précédente, qui ne comprenait pas la construction d’un internat. Le projet permettra de répondre au besoin d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand mais aussi à celui d’un besoin d’un internat qui bénéficiera à l’ensemble du bassin clermontois. Ils auront pour effet d’augmenter de 600 places d’internat la capacité d’accueil à Clermont-Ferrand soit une augmentation de 40%, permettant ainsi aux jeunes auvergnats d’étudier à Clermont.

Hausse des effectifs

Quant au lycée du Forez, à Feurs, celui-ci est implanté dans des bâtiments conçus pour accueillir environ 600 élèves, aux normes pédagogiques du début des années 1980. Or les effectifs atteignaient 907 élèves à la rentrée 2016. Ceci est représentatif de certains établissements de la région, où les effectifs atteignent 150% de la capacité d’accueil. Cette hausse des effectifs a eu, à Feurs, pour effet d’exercer une certaine pression sur les locaux, notamment sur les salles banalisées, scientifiques, les locaux de vie scolaire et sur le restaurant scolaire. Pour y faire face, la Région déploie une douzaine de salles modulaires supplémentaires, ainsi que des sanitaires. Les trois dernières salles viennent d’être déployées à l’été 2017, équipées en mobilier et informatique et sont mises en service à cette rentrée.

La demi-pension et la salle de restauration ont également été rénovées et améliorées ainsi que les façades et les huisseries. En septembre 2016, la Région a voté une enveloppe spécifique, de 4 millions d’euros pour la création d’un bâtiment scientifique en modulaires. Elle a, par ailleurs, engagé des travaux de sécurisation qui sont en service cette rentrée.

La Région a engagé la construction d’un bâtiment modulaire pôle scientifique afin de regrouper les enseignements scientifiques et de répondre aux besoins en termes de surfaces pour 4 millions d’euros. Les travaux sont prévus entre avril et octobre 2019.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le périphérique nord de Lyon sera fermé certaines nuits de décembre

Des travaux de mise aux normes de sécurité des tunnels du boulevard périphérique nord de Lyon auront lieu en décembre.


Le stade de Décines accueillera la coupe du Monde de Rugby en 2023

Le maire de Lyon et le président de la Métropole se sont félicités de l’organisation en France, et au sein de la Métropole de Lyon, de la coupe du monde de rugby.


Des livraisons en silence pour les halles Paul Bocuse


Le groupe Delanchy Transports approvisionne les « Halles de Lyon – Paul Bocuse » avec un camion Renault Trucks zéro émission.


Lugdunum, nouvelle identité du musée et des théâtres romains de Lyon

Une nouvelle marque rassemble le patrimoine archéologique romain de la ville.


Project acquiert 3.800 m² de locaux d’activité

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué fin octobre des transactions en bureaux, locaux et terrains.


Lyon en bonne position en matière de mobilité urbaine

La ville se classe 15ème d’une étude internationale réalisée par Arcadis sur la durabilité des villes au travers de la mobilité urbaine.


Premier bilan satisfaisant pour Navly, la navette sans conducteur


La structure créée par Navya et Kéolis a tiré un premier bilan de celle-ci, après 14 mois d’expérimentation à la Confluence, dans le deuxième arrondissement de Lyon.
» Lyon en bonne position en matière de mobilité urbaine


Auvergne-Rhône-Alpes : des taux de crédit immobilier sans changement

Selon le baromètre régional du courtier en crédit immobilier, les taux ont peu varié dans la région au cours du mois d’octobre.


Pierre Berger élu président de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes

Les représentants des fédérations Auvergne et Rhône-Alpes ont acté la constitution de la fédération régionale, qui sera effective au 1er janvier prochain.


Chute du nombre de demandeurs d’emplois dans la Métropole de Lyon

Le nombre des demandeurs d’emploi en catégorie A a nettement reculé dans Auvergne-Rhône-Alpes en septembre.


Les chantiers du nouveau préfet de Région

null
Stéphane Bouillon, qui remplace Henri-Michel Comet, avait, mardi un premier rendez-vous avec la presse.


Brignais : journée portes ouvertes pour une future résidence

A l’occasion de cette journée, l’office public de l’habitat du département du Rhône présentera sa future résidence Bella Citta, qui à terme comprendra 20 logements en accession sociale.


Viving a ouvert ses portes jeudi

Cet évènement organisé à Eurexpo Lyon se veut être un salon d’inspiration pour les projets maisons.


A45 : les acteurs régionaux ont rencontré Elisabeth Borne

Les représentants de la Métropole de Lyon, de la communauté urbaine de Saint-Etienne, et du département de la Loire, ont rencontré la ministre des transports.


Le tunnel de Fourvière rouvrira le 16 octobre aux poids lourds et aux cars

Le tunnel avait rouvert il y a quelques jours aux véhicules légers, mais était interdit aux poids lourds et autocars Ils pourront de nouveau emprunter l’ouvrage dès lundi matin à 6 heures.