Des investissements pour les lycées de la Région

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a visité lundi deux lycées à Clermont-Ferrand et Feurs. Il a annoncé des investissements pour les établissements gérés par la collectivité.

Laurent Wauquiez, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes, était lundi, pour la rentrée des classes, en visite dans deux lycées de la région, à Clermont-Ferrand et à Feurs. Suite à ce déplacement, la Région a tenu à faire un point sur les investissements de la Région dans les lycées.

« Un lycéen sur six d’Auvergne-Rhône-Alpes est aujourd’hui accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état, ce n’est pas acceptable. Grâce à un plan d’économie inédit de 130 millions d’euros en 2016, la Région va investir dès cette année dans un Plan Marshall d’1,5 milliard d’euros en faveur de nos lycées», a indiqué l’élu dans un communiqué.

Mauvaise anticipation des besoins

La Région souligne qu’un lycéen sur six d’Auvergne-Rhône-Alpes est accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état. « Au fil des années, l’état des lycées de la Région n’a cessé de se dégrader », indique-t-elle, en soulignant « des évolutions démographiques non-anticipées ». La Région Auvergne-Rhône-Alpes connaît une dynamique démographique importante et continue (+11.000 élèves en 2 ans). Entre 2015 et 2025, ce sont près de 20 000 jeunes lycéens qui devront pouvoir être accueillis dans les établissements de la Région, dans l’équivalent de 8 à 10 lycées supplémentaires.

Elle met en avant un fort déséquilibre entre Rhône-Alpes et l’Auvergne. En Auvergne, le Plan pluriannuel des investissements était, selon elle, « déconnecté de l’état des bâtiments, très dégradé, puisque 40% des lycées du Cantal sont aujourd’hui en mauvais ou très mauvais état, 31% dans le Puy-de-Dôme et 28% en Haute-Loire ».

Constructions

Elle note également que des établissements se trouvent en surcapacité préoccupante. « En Rhône-Alpes, certains lycées, saturés par le flux démographique, fonctionnent avec des ajouts de classes supplémentaires dans des ‘préfabriqués’ à chaque rentrée scolaire ».

La Région va ainsi engager la construction d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand, dans le quartier Saint-Jean. Il se substituera à deux lycées d’enseignement professionnel, le lycée Camille Claudel et le lycée Marie Curie.

Ce lycée se substituera au projet initié en 2015 par la majorité précédente, qui ne comprenait pas la construction d’un internat. Le projet permettra de répondre au besoin d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand mais aussi à celui d’un besoin d’un internat qui bénéficiera à l’ensemble du bassin clermontois. Ils auront pour effet d’augmenter de 600 places d’internat la capacité d’accueil à Clermont-Ferrand soit une augmentation de 40%, permettant ainsi aux jeunes auvergnats d’étudier à Clermont.

Hausse des effectifs

Quant au lycée du Forez, à Feurs, celui-ci est implanté dans des bâtiments conçus pour accueillir environ 600 élèves, aux normes pédagogiques du début des années 1980. Or les effectifs atteignaient 907 élèves à la rentrée 2016. Ceci est représentatif de certains établissements de la région, où les effectifs atteignent 150% de la capacité d’accueil. Cette hausse des effectifs a eu, à Feurs, pour effet d’exercer une certaine pression sur les locaux, notamment sur les salles banalisées, scientifiques, les locaux de vie scolaire et sur le restaurant scolaire. Pour y faire face, la Région déploie une douzaine de salles modulaires supplémentaires, ainsi que des sanitaires. Les trois dernières salles viennent d’être déployées à l’été 2017, équipées en mobilier et informatique et sont mises en service à cette rentrée.

La demi-pension et la salle de restauration ont également été rénovées et améliorées ainsi que les façades et les huisseries. En septembre 2016, la Région a voté une enveloppe spécifique, de 4 millions d’euros pour la création d’un bâtiment scientifique en modulaires. Elle a, par ailleurs, engagé des travaux de sécurisation qui sont en service cette rentrée.

La Région a engagé la construction d’un bâtiment modulaire pôle scientifique afin de regrouper les enseignements scientifiques et de répondre aux besoins en termes de surfaces pour 4 millions d’euros. Les travaux sont prévus entre avril et octobre 2019.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Gare Lyon Part-Dieu : premières démolitions

Le réaménagement du pôle d’échanges entre dans une nouvelle phase, avec le démarrage des premières démolitions.


Parc de Lacroix-Laval : un appel à projets pour le château

Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, était mercredi en visite dans cet espace vert de l’ouest lyonnais.


La remise en cause de la TVA réduite inquiète le secteur du bâtiment

La FFB et la CAPEB se sont inquiétées des récentes déclarations de Bruno Le Maire/


Des rames entièrement rénovées pour le funiculaire de Fourvière

Le Sytral a inauguré vendredi les nouvelles rames de l’infrastructure desservant le Vieux Lyon, Saint-Just et Fourvière.


Mort de Fernand Galula, un grand nom de la presse lyonnaise

Il avait fondé ou développé plusieurs titres de la presse lyonnaise, comme «l’Activité Immobilière», «Les Petites Affiches Lyonnaises», mais aussi «Lyon Capitale» et «Tribune de Lyon». Le maire de Lyon, Georges Képénékian, lui a rendu hommage.


La loi ELAN en discussion à l’Assemblée nationale

Le projet de loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique est depuis ce mercredi en discussion à l’Assemblée nationale.


Un nouveau président pour la chambre des notaires de l’Isère

null
Maître Philippe Wuthrich a été élu nouveau président par les 235 notaires du département.


La population d’Auvergne-Rhône-Alpes dépasse 8 millions d’habitants

Le territoire a ainsi gagné plus de 150.000 habitants supplémentaires entre 2015 et 2018.


Prix de l’immobilier à Lyon : hausse dans tous les arrondissements

null
Plus aucun arrondissement ne voit ses prix signés baisser sur un an, selon le dernier baromètre LPI-Seloger. Dans 4 arrondissements sur 9, les hausses de prix au m² sont à deux chiffres.


Saint-Priest : Act’Y Urban’East lancé début mai

Urban’East développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes. En son sein, Act’Y Urban’East comprendra 4 bâtiments de 2.000 m² divisibles à partir de 500 m².


La perspective de note du SYTRAL ajustée par Moody’s

L’agence de notation a ajusté la perspective de la note de stable à positive.


Lyon investit dans de nouvelles écoles

5 nouvelles écoles vont être créés d’ici 2020. La création de 3 nouveaux groupes scolaires est déjà engagée, et 2 sont à venir.


1.700 créations d’emplois dans le secteur privé, mais des pertes dans l’immobilier

Le rapport national sur l’emploi en France d’ADP® du mois d’avril a fait état de dynamiques variées selon les secteurs d’activité.


Lyon 1 : des travaux préparatoires à une sécurisation de la place Colbert

null
La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables des fissures constatées sur les murs de soutènement de la place a débuté ce lundi.


Des prix de l’immobilier toujours en forte hausse à Lyon

Selon LPI-Seloger, les prix sont toujours en hausse de 9% sur 12 mois à Lyon. Sur les trois derniers mois, on notera toutefois une petite correction des prix dans la ville.