Des investissements pour les lycées de la Région

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a visité lundi deux lycées à Clermont-Ferrand et Feurs. Il a annoncé des investissements pour les établissements gérés par la collectivité.

Laurent Wauquiez, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes, était lundi, pour la rentrée des classes, en visite dans deux lycées de la région, à Clermont-Ferrand et à Feurs. Suite à ce déplacement, la Région a tenu à faire un point sur les investissements de la Région dans les lycées.

« Un lycéen sur six d’Auvergne-Rhône-Alpes est aujourd’hui accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état, ce n’est pas acceptable. Grâce à un plan d’économie inédit de 130 millions d’euros en 2016, la Région va investir dès cette année dans un Plan Marshall d’1,5 milliard d’euros en faveur de nos lycées», a indiqué l’élu dans un communiqué.

Mauvaise anticipation des besoins

La Région souligne qu’un lycéen sur six d’Auvergne-Rhône-Alpes est accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état. « Au fil des années, l’état des lycées de la Région n’a cessé de se dégrader », indique-t-elle, en soulignant « des évolutions démographiques non-anticipées ». La Région Auvergne-Rhône-Alpes connaît une dynamique démographique importante et continue (+11.000 élèves en 2 ans). Entre 2015 et 2025, ce sont près de 20 000 jeunes lycéens qui devront pouvoir être accueillis dans les établissements de la Région, dans l’équivalent de 8 à 10 lycées supplémentaires.

Elle met en avant un fort déséquilibre entre Rhône-Alpes et l’Auvergne. En Auvergne, le Plan pluriannuel des investissements était, selon elle, « déconnecté de l’état des bâtiments, très dégradé, puisque 40% des lycées du Cantal sont aujourd’hui en mauvais ou très mauvais état, 31% dans le Puy-de-Dôme et 28% en Haute-Loire ».

Constructions

Elle note également que des établissements se trouvent en surcapacité préoccupante. « En Rhône-Alpes, certains lycées, saturés par le flux démographique, fonctionnent avec des ajouts de classes supplémentaires dans des ‘préfabriqués’ à chaque rentrée scolaire ».

La Région va ainsi engager la construction d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand, dans le quartier Saint-Jean. Il se substituera à deux lycées d’enseignement professionnel, le lycée Camille Claudel et le lycée Marie Curie.

Ce lycée se substituera au projet initié en 2015 par la majorité précédente, qui ne comprenait pas la construction d’un internat. Le projet permettra de répondre au besoin d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand mais aussi à celui d’un besoin d’un internat qui bénéficiera à l’ensemble du bassin clermontois. Ils auront pour effet d’augmenter de 600 places d’internat la capacité d’accueil à Clermont-Ferrand soit une augmentation de 40%, permettant ainsi aux jeunes auvergnats d’étudier à Clermont.

Hausse des effectifs

Quant au lycée du Forez, à Feurs, celui-ci est implanté dans des bâtiments conçus pour accueillir environ 600 élèves, aux normes pédagogiques du début des années 1980. Or les effectifs atteignaient 907 élèves à la rentrée 2016. Ceci est représentatif de certains établissements de la région, où les effectifs atteignent 150% de la capacité d’accueil. Cette hausse des effectifs a eu, à Feurs, pour effet d’exercer une certaine pression sur les locaux, notamment sur les salles banalisées, scientifiques, les locaux de vie scolaire et sur le restaurant scolaire. Pour y faire face, la Région déploie une douzaine de salles modulaires supplémentaires, ainsi que des sanitaires. Les trois dernières salles viennent d’être déployées à l’été 2017, équipées en mobilier et informatique et sont mises en service à cette rentrée.

La demi-pension et la salle de restauration ont également été rénovées et améliorées ainsi que les façades et les huisseries. En septembre 2016, la Région a voté une enveloppe spécifique, de 4 millions d’euros pour la création d’un bâtiment scientifique en modulaires. Elle a, par ailleurs, engagé des travaux de sécurisation qui sont en service cette rentrée.

La Région a engagé la construction d’un bâtiment modulaire pôle scientifique afin de regrouper les enseignements scientifiques et de répondre aux besoins en termes de surfaces pour 4 millions d’euros. Les travaux sont prévus entre avril et octobre 2019.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des perspectives favorables pour les travaux publics

La fédération régionale des travaux publics a participé fin novembre à Pollutec.


Vélo’v : succès pour les nouveaux vélos en libre-service

null
Les vélos en libre service avaient été changés en juillet dernier sur la totalité du territoire de la Métropole. Les locations sont en hausse par rapport à l’année dernière.


La Métropole de Lyon veut un «approfondissement du dialogue avec les autres territoires»

Le président de la Métropole, David Kimelfeld, souhaite développer la solidarité territoriale au sein de l’aire urbaine lyonnaise.


Pollutec : la navette Mia officiellement présentée

La navette a été présentée mardi avant sa mise en service sur le site de la ZAC des Gaulnes à Meyzieu-Jonage en janvier prochain.


Gecina vend un portefeuille d’immeuble pour 266 millions d’euros

L’immeuble comprend notamment les immeubles Terralta et Panoramic.


Les prix de l’immobilier en baisse à Lyon sur 3 mois, selon LPI Seloger

LPI Seloger a fait état lundi de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier, sur trois mois et un an.


Lyon, métropole la plus recommandée par ses actifs

null
RégionsJob et Hays ont publié une étude basée sur plusieurs critères, comme le marché du travail, la qualité des infrastructures, ou encore la culture et l’environnement.


HOP et Ouibus lancent une offre intermodale bus/avion

La compagnie aérienne a lancé mercredi une nouvelle offre de transport intermodale en partenariat avec Ouibus à Lyon-Saint Exupéry.


Le plan hivernal 2018-2019 a été présenté mardi

Sur la circonscription du Rhône, l’État va mobiliser 1.200 places, dont 880 places mobilisables dans le courant de l’hiver et 320 places mobilisables en période de grand froid.


Bientôt une navette autonome au sein de la ZAC des Gaulnes

La Métropole de Lyon va permettre le projet de navette autonome « MIA » sur ce site situé à Meyzieu-Jonage, en consacrant un budget de 180.000 euros pour l’aaménagement des voiries du secteur.


Vers une péréquation horizontale des recettes de droits de mutation

C’est ce que Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a annonce vendredi devant le congrès de l’Assemblée des départements de France.


Lyon a reçu le prix de « Capitale européenne du tourisme durable »

Lyon a été distinguée lors de la « Journée Européenne du Tourisme », organisée hier à Bruxelles par la Commission européenne.


Lyon 5 : Le local du Bastion Social, quai Pierre Scize, fermé

La Ville de Lyon a pris un arrêté, motivant celui-ci par l’état des locaux, qui « compromet gravement la sécurité du public ».


Sully Promotion rachète Copra Rhône-Alpes

La fusion de ces deux acteurs de la promotion immobilière va permettre de constituer une entité générant plus de cent millions d’euros de chiffre d’affaires.


Gérard Collomb réélu maire de Lyon

Le conseil municipal de Lyon procédait ce matin à l’élection du maire de Lyon. L’ex-ministre de l’Intérieur a, sans surprise, retrouvé son fauteuil.