Des investissements pour les lycées de la Région

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a visité lundi deux lycées à Clermont-Ferrand et Feurs. Il a annoncé des investissements pour les établissements gérés par la collectivité.

Laurent Wauquiez, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes, était lundi, pour la rentrée des classes, en visite dans deux lycées de la région, à Clermont-Ferrand et à Feurs. Suite à ce déplacement, la Région a tenu à faire un point sur les investissements de la Région dans les lycées.

« Un lycéen sur six d’Auvergne-Rhône-Alpes est aujourd’hui accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état, ce n’est pas acceptable. Grâce à un plan d’économie inédit de 130 millions d’euros en 2016, la Région va investir dès cette année dans un Plan Marshall d’1,5 milliard d’euros en faveur de nos lycées», a indiqué l’élu dans un communiqué.

Mauvaise anticipation des besoins

La Région souligne qu’un lycéen sur six d’Auvergne-Rhône-Alpes est accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état. « Au fil des années, l’état des lycées de la Région n’a cessé de se dégrader », indique-t-elle, en soulignant « des évolutions démographiques non-anticipées ». La Région Auvergne-Rhône-Alpes connaît une dynamique démographique importante et continue (+11.000 élèves en 2 ans). Entre 2015 et 2025, ce sont près de 20 000 jeunes lycéens qui devront pouvoir être accueillis dans les établissements de la Région, dans l’équivalent de 8 à 10 lycées supplémentaires.

Elle met en avant un fort déséquilibre entre Rhône-Alpes et l’Auvergne. En Auvergne, le Plan pluriannuel des investissements était, selon elle, « déconnecté de l’état des bâtiments, très dégradé, puisque 40% des lycées du Cantal sont aujourd’hui en mauvais ou très mauvais état, 31% dans le Puy-de-Dôme et 28% en Haute-Loire ».

Constructions

Elle note également que des établissements se trouvent en surcapacité préoccupante. « En Rhône-Alpes, certains lycées, saturés par le flux démographique, fonctionnent avec des ajouts de classes supplémentaires dans des ‘préfabriqués’ à chaque rentrée scolaire ».

La Région va ainsi engager la construction d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand, dans le quartier Saint-Jean. Il se substituera à deux lycées d’enseignement professionnel, le lycée Camille Claudel et le lycée Marie Curie.

Ce lycée se substituera au projet initié en 2015 par la majorité précédente, qui ne comprenait pas la construction d’un internat. Le projet permettra de répondre au besoin d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand mais aussi à celui d’un besoin d’un internat qui bénéficiera à l’ensemble du bassin clermontois. Ils auront pour effet d’augmenter de 600 places d’internat la capacité d’accueil à Clermont-Ferrand soit une augmentation de 40%, permettant ainsi aux jeunes auvergnats d’étudier à Clermont.

Hausse des effectifs

Quant au lycée du Forez, à Feurs, celui-ci est implanté dans des bâtiments conçus pour accueillir environ 600 élèves, aux normes pédagogiques du début des années 1980. Or les effectifs atteignaient 907 élèves à la rentrée 2016. Ceci est représentatif de certains établissements de la région, où les effectifs atteignent 150% de la capacité d’accueil. Cette hausse des effectifs a eu, à Feurs, pour effet d’exercer une certaine pression sur les locaux, notamment sur les salles banalisées, scientifiques, les locaux de vie scolaire et sur le restaurant scolaire. Pour y faire face, la Région déploie une douzaine de salles modulaires supplémentaires, ainsi que des sanitaires. Les trois dernières salles viennent d’être déployées à l’été 2017, équipées en mobilier et informatique et sont mises en service à cette rentrée.

La demi-pension et la salle de restauration ont également été rénovées et améliorées ainsi que les façades et les huisseries. En septembre 2016, la Région a voté une enveloppe spécifique, de 4 millions d’euros pour la création d’un bâtiment scientifique en modulaires. Elle a, par ailleurs, engagé des travaux de sécurisation qui sont en service cette rentrée.

La Région a engagé la construction d’un bâtiment modulaire pôle scientifique afin de regrouper les enseignements scientifiques et de répondre aux besoins en termes de surfaces pour 4 millions d’euros. Les travaux sont prévus entre avril et octobre 2019.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Olivier Klein devient ministre délégué au logement

nullLa composition du deuxième gouvernement Borne a été dévoilé ce jour. Un ministre délégué au logement a été nommé.


Pierre Bonnet prend la présidence de SLCI

Il succède à Bernard Deschaux Baume en tant que président de SLCI, mais aussi de Procivis Rhône. Pierre-Marie Le Gloanec devient, pour sa part, directeur général des deux entités.


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.