Baisse des ventes de logements neufs au deuxième trimestre

Après 10 trimestres de hausse continue, la fédération des promoteurs immobiliers a fait état hier d’un recul des ventes par rapport au deuxième trimestre de l’année précédente.

Le marché du logement neuf se porte bien. En témoigne les réservations des 12 derniers mois, qui, à 152 834 unités, sont toujours en nette hausse sur douze mois, de l’ordre de 12,4% par rapport aux 12 mois précédents. De même, les mises en vente, avec 111.605 lancements commerciaux, enregistrent une hausse de 5,5% sur la même période. Avec 37.387 lancements commerciaux au deuxième trimestre et près de 66.000 depuis le début de l’année, le nombre de logements mis en vente n’a jamais été aussi haut depuis la création de l’Observatoire FPI en 2010. « La profession est bien au rendez ‐ vous de la relance de la construction. La FPI reste néanmoins vigilante à certains signes qui reflètent une forme d’attentisme chez les acquéreurs », note la fédération.

La fédération a en effet fait part pour la première fois depuis 10 trimestres d’une baisse du nombre total de logements réservés au deuxième trimestre, avec 40 121 logements vendus au détail, en bloc ou en résidences gérées, en repli de 1,1% par rapport au deuxième trimestre 2016.

"Pas une surprise"

Ce sont les ventes au détail qui ont subi la baisse la plus importante, de l’ordre de 4,2 %, tant sur le front de l’accession à la propriété (‐6,4 %) que de la vente aux investisseurs (‐2,2 %). Seules les ventes en bloc, en hausse de 28,3 %, à 6.650 unités permettent de contenir le repli global des ventes, et notamment en Ile‐de‐France.

Cette baisse trimestrielle n’est « pas une surprise pour les promoteurs », note la FPI. « Ils constatent, ces dernières semaines, une forme d’attentisme chez leurs clients, directement lié aux incertitudes concernant les décisions gouvernementales à venir. En effet, le flou sur l’avenir des mécanismes de soutien (Pinel et PTZ, qui ont pourtant fait leurs preuves) et sur les contours du futur impôt sur la fortune immobilière (IFI), sape la confiance des acquéreurs », indique la fédération.

Seul élément positif découlant d’une offre dynamique et d’une demande anémiée : on observe une légère reconstitution de l’offre, de l’ordre de 4% pour les logements neufs disponibles à la vente. Le délai d’écoulement est même en hausse à 9,9 mois, contre 9 mois à fin mars.

Tension dans les métropoles

Mais une tension est observable dans certaines métropoles comme à Bordeaux (6,2 mois de stock) ou encore à Nantes (7,1). Si bien que les prix sont hausse de 1,6% par rapport au deuxième trimestre 2016, une progression plus marquée en en Ile‐de‐France (+0,3 %) qu’en « Province » (+2,9 %).

Selon Alexandra François‐Cuxac, présidente de la fédération des promoteurs, « ces tendances montrent que la relance de la construction appelle de la part de l’Etat, pour être effective et durable, trois actions complémentaires et simultanées : la solvabilisation de la demande, la libération de l’offre, ainsi qu’un choc de simplification. C’est sur ces trois axes que la FPI espère des initiatives fortes du Gouvernement ».

Si l’on cumule les six premiers mois de l’année, les réservations totales de logements neufs sont toutefois assez nettement supérieures (+5,3%) à celles des six premiers mois de 2016, soit un niveau historiquement haut.

Hausse des prix à Lyon

Les prix des logements neufs continuent de progresser, avec une hausse de 3,6% au deuxième trimestre à Lyon, à 4.031€ le m², contre 3.890€ le m² au deuxième trimestre 2016. C’est également le cas dans l’ensemble des grandes agglomérations d’Auvergne-Rhône-Alpes comme Clermont-Ferrand Métropole (+6.3% à 3.240€, contre 3.049 au deuxième trimestre 2016) ou Grenoble Métropole (+4.5% à 3.783€, contre 3.619€ au deuxième trimestre 2016).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une stratégie logement « de bon sens », selon Bernard Cadeau

Selon le président du réseau Orpi, les mesures annoncées au sein du plan logement va dans le bon sens, même s’il note des carences dans le logement ancien.


Recentrage du Pinel, réforme des APL : le plan du gouvernement

Jacques Mézard et Julien Denormandie ont présenté ce mercredi la stratégie logement du Gouvernement.
» La FFB déplore la fin du PTZ et du Pinel en zone détendue
» La LCA-FFB indignée par la disparition du PTZ et du Pinel dans certaines zones
» Une stratégie logement « de bon sens », selon Bernard Cadeau


Recentrage du PTZ : les organisations professionnelles donnent de la voix

null
Les premières mesures ayant filtré du plan logement qui sera annoncé la semaine prochaine suscitent des craintes de la part des lotisseurs et des promoteurs.
» PEL : Familles de France fustige la hausse de la fiscalité
»Baisse des APL : l’inquiétude monte chez les bailleurs sociaux


Lyon 3 : la résidence Jeanne Koehler inaugurée

null
Lyon Métropole Habitat a inauguré mercredi dernier cette résidence de 56 logements située dans le quartier de Montchat, dans le troisième arrondissement de Lyon.


Auvergne-Rhône-Alpes : signature de la Charte de l’apprentissage

La charte de l’apprentissage Auvergne-Rhône-Alpes issue du plan stratégique de l’apprentissage voté en assemblée plénière en juin a été signée mardi par les élus départementaux référents.


Immobilier neuf : bonnes ventes sur Clermont-Ferrand, prix en hausse

Les dernières statistiques de l’ŒIL au titre du deuxième trimestre sur l’agglomération montrent à la fois de fortes mises en vente, ainsi que de multiples réservations.


Les ventes de logements neufs en baisse dans les Alpes, prix stables

Le dernier point de la fédération des promoteurs immobiliers a fait état d’une baisse des ventes de logements neufs en Isère, Savoie et Haute-Savoie au deuxième trimestre par rapport à la même période de l’an dernier.


Baisse des ventes de logements neufs à Lyon au 1er semestre

Les investisseurs représentent une large part des ventes totales.


Baisse des ventes de logements neufs au deuxième trimestre

null
Après 10 trimestres de hausse continue, la fédération des promoteurs immobiliers a fait état hier d’un recul des ventes par rapport au deuxième trimestre de l’année précédente.
» Baisse des ventes de logements neufs à Lyon au 1er semestre


Le Matmut stadium, centralité du quartier de Gerland


Le match inaugural du Matmut Stadium a eu lieu samedi, en présence du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, et du maire de Lyon, Georges Képénékian.
» Le Matmut stadium change de dimension


Moins de ventes de logements neufs au 2ème trimestre

Les réservations et les ventes de logements neufs ont baissé au deuxième trimestre, selon les chiffres publiés mardi par le service de la donnée et des études statistiques.


Logement : à Lyon et Paris, Macron veut « un système d’exception pour réduire les coûts »

Dans une interview au Point, Emmanuel Macron s’est expliqué sur la baisse des APL. Pour lui, la politique de subvention via ces aides explique l’augmentation des loyers.


« Le Celia » : une construction au long cours


Le 21 juillet dernier, Grand Lyon Habitat inaugurait cette résidence de 24 logements, longtemps en gestation dans le 5ème arrondissement de Lyon.


Caluire-et-Cuire : BPD Marignan a inauguré « Ambiance Canuts »


BPD Marignan a inauguré vendredi 21 juillet un programme de 63 logements dans la commune. Le groupe a, à cette occasion, présenté l’œuvre « Contre », présente au cœur de celui-ci.
» Philippe Cochet, maire de Caluire : «nous construisons entre 180 et 230 logements par an en moyenne à Caluire»


«Nous construisons en moyenne entre 180 et 230 logements par an à Caluire»

Philippe Cochet est le maire de Caluire-et-Cuire. A l’occasion de l’inauguration du programme « Ambiance Canuts », l’élu a évoqué, avec Lyon Pôle Immo, la construction de logements dans sa ville.