Baisse des ventes de logements neufs au deuxième trimestre

Après 10 trimestres de hausse continue, la fédération des promoteurs immobiliers a fait état hier d’un recul des ventes par rapport au deuxième trimestre de l’année précédente.

Le marché du logement neuf se porte bien. En témoigne les réservations des 12 derniers mois, qui, à 152 834 unités, sont toujours en nette hausse sur douze mois, de l’ordre de 12,4% par rapport aux 12 mois précédents. De même, les mises en vente, avec 111.605 lancements commerciaux, enregistrent une hausse de 5,5% sur la même période. Avec 37.387 lancements commerciaux au deuxième trimestre et près de 66.000 depuis le début de l’année, le nombre de logements mis en vente n’a jamais été aussi haut depuis la création de l’Observatoire FPI en 2010. « La profession est bien au rendez ‐ vous de la relance de la construction. La FPI reste néanmoins vigilante à certains signes qui reflètent une forme d’attentisme chez les acquéreurs », note la fédération.

La fédération a en effet fait part pour la première fois depuis 10 trimestres d’une baisse du nombre total de logements réservés au deuxième trimestre, avec 40 121 logements vendus au détail, en bloc ou en résidences gérées, en repli de 1,1% par rapport au deuxième trimestre 2016.

"Pas une surprise"

Ce sont les ventes au détail qui ont subi la baisse la plus importante, de l’ordre de 4,2 %, tant sur le front de l’accession à la propriété (‐6,4 %) que de la vente aux investisseurs (‐2,2 %). Seules les ventes en bloc, en hausse de 28,3 %, à 6.650 unités permettent de contenir le repli global des ventes, et notamment en Ile‐de‐France.

Cette baisse trimestrielle n’est « pas une surprise pour les promoteurs », note la FPI. « Ils constatent, ces dernières semaines, une forme d’attentisme chez leurs clients, directement lié aux incertitudes concernant les décisions gouvernementales à venir. En effet, le flou sur l’avenir des mécanismes de soutien (Pinel et PTZ, qui ont pourtant fait leurs preuves) et sur les contours du futur impôt sur la fortune immobilière (IFI), sape la confiance des acquéreurs », indique la fédération.

Seul élément positif découlant d’une offre dynamique et d’une demande anémiée : on observe une légère reconstitution de l’offre, de l’ordre de 4% pour les logements neufs disponibles à la vente. Le délai d’écoulement est même en hausse à 9,9 mois, contre 9 mois à fin mars.

Tension dans les métropoles

Mais une tension est observable dans certaines métropoles comme à Bordeaux (6,2 mois de stock) ou encore à Nantes (7,1). Si bien que les prix sont hausse de 1,6% par rapport au deuxième trimestre 2016, une progression plus marquée en en Ile‐de‐France (+0,3 %) qu’en « Province » (+2,9 %).

Selon Alexandra François‐Cuxac, présidente de la fédération des promoteurs, « ces tendances montrent que la relance de la construction appelle de la part de l’Etat, pour être effective et durable, trois actions complémentaires et simultanées : la solvabilisation de la demande, la libération de l’offre, ainsi qu’un choc de simplification. C’est sur ces trois axes que la FPI espère des initiatives fortes du Gouvernement ».

Si l’on cumule les six premiers mois de l’année, les réservations totales de logements neufs sont toutefois assez nettement supérieures (+5,3%) à celles des six premiers mois de 2016, soit un niveau historiquement haut.

Hausse des prix à Lyon

Les prix des logements neufs continuent de progresser, avec une hausse de 3,6% au deuxième trimestre à Lyon, à 4.031€ le m², contre 3.890€ le m² au deuxième trimestre 2016. C’est également le cas dans l’ensemble des grandes agglomérations d’Auvergne-Rhône-Alpes comme Clermont-Ferrand Métropole (+6.3% à 3.240€, contre 3.049 au deuxième trimestre 2016) ou Grenoble Métropole (+4.5% à 3.783€, contre 3.619€ au deuxième trimestre 2016).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La FFB se félicite des annonces de Bruno Le Maire pour le bâtiment

La fédération a qualifié de positives les annonces du ministre de l’économie réalisées à l’occasion du congrès de la FFB à La Baule.


Vénissieux : Nacarat construit la dernière opération de «Jardins du Monde»

Le groupe a inauguré il y a quelques jours la résidence « Osmose » et a posé la première pierre de « Connect », deux opérations situées dans l’îlot Romain Rolland.


Villeurbanne : Nexity a inauguré T-Vert

Le promoteur a inauguré le 5 juin cette résidence située à l’angle de la rue Geoffray et de la rue de Fontanières.


Loi ELAN : construire plus, plus vite et partout

null
TRIBUNE – Didier Kling est le président de la Chambre nationale des conseils experts en immobilier patrimonial (CNCEIP).


«Des valeurs foncières moins élevées pourraient réguler les prix»

Michel le Faou est adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole délégué à l’urbanisme, au renouvellement urbain, à l’habitat et au cadre de vie. Lyon Pôle Immo évoque avec lui la tension observée sur les prix de l’immobilier au sein de la Métropole de Lyon.


« La loi ELAN devrait améliorer les processus, les fluidifier, et les accélérer »

null
Michel le Faou est adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole délégué à l’urbanisme, au renouvellement urbain, à l’habitat et au cadre de vie. Lyon Pôle Immo revient avec lui sur plusieurs sujets, dont le projet de loi ELAN, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale.
» « La réouverture de Vivier-Merle est prévue pour 2020, j’espère même un peu avant »
» «Des valeurs foncières moins élevées seraient de nature à réguler les prix»
» PLU-H : « Les positions des personnes publiques associées sont globalement positives »


Capelli annonce une poursuite de sa croissance, et déménage

Le groupe a fait état d’une hausse de 29% de son chiffre d’affaires consolidé à 162,5 millions d’euros, et a indiqué, dans le même temps, déménager son siège social de Champagne-au-Mont-d’Or à Paris.


Baisse des ventes de logements neufs, mais hausse des prix

La FPI a fait état ce jeudi de son point trimestriel au niveau national sur l’évolution des ventes de logements neufs au niveau national. Les prix sont en nette hausse, au niveau national, mais aussi, de façon plus marquée à Lyon.


Changement à la tête de BNP Paribas Immobilier Promotion Résidentiel en Rhône-Alpes

Guillaume Berthier a rejoint BNP Paribas Immobilier Promotion Résidentiel en tant que Directeur de l’agence dans ce secteur.


Recul, sur trois mois, des mises en chantier de logements

null
Les constructions de logements sont en assez nette baisse, comparé aux trois mêmes mois de 2017.


Nomination chez Sogeprom

Caroline Fortier a été nommée directrice générale du groupe Sogeprom, filiale de Société Générale. Elle prendra ses fonctions à compter du 1er juillet 2018.


« Nous ne sommes pas dans une course au volume »

Olivier Badarelli est le nouveau directeur général de SLC Pitance. A l’occasion des 60 ans de la société, il évoque l’histoire de la société et le positionnement de la société sur les marchés lyonnais et genevois.


« Il y a, à Lyon, une volonté politique forte et une culture de la concertation »

Olivier Wigniolle est le directeur général d’Icade.


Pose de la 1ère pierre du groupe scolaire Rosa Parks

null
La première pierre de ce complexe situé au sein de la ZAC du Gratte-ciel a été posée le 26 avril en présence du maire de Villeurbanne.


Les artisans du bâtiment restent vigilants

La CAPEB d’Auvergne-Rhône-Alpes a publié vendredi sa dernière étude de conjoncture.