A45 : les acteurs régionaux ont rencontré Elisabeth Borne

Les représentants de la Métropole de Lyon, de la communauté urbaine de Saint-Etienne, et du département de la Loire, ont rencontré la ministre des transports.

L’ensemble des représentants des collectivités concernées par le projet d’autoroute A45 entre Saint Etienne et Lyon se sont rencontrées mercredi en fin d’après-midi en présence d’Elisabeth Borne, Ministre des Transports.

Si Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole, était présent, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, n’était lui, pas présent. Il était représenté par Jean-Luc Da Passano, vice-président de la Métropole de Lyon en charge des grandes infrastructures. Etaient également présents Christophe Guilloteau, président du Conseil départemental du Rhône, Bernard Bonne, président du Conseil départemental de la Loire et Dino Cinieri, conseiller régional de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Jean-Luc da Passano a pu réaffirmer l’intérêt de la Métropole de Lyon à améliorer les relations routières et ferroviaires avec Saint Etienne, notamment en raison de l’état très dégradé de l’A47. Mais celle-ci a toutefois réaffirmé une position bien plus timide que celle de sa voisine ligérienne. Elle a en effet indiqué n’être pas opposé sur le principe au projet d’A45 « mais qu’elle émettait les plus grandes réserves sur les conditions de son arrivée dans l’agglomération lyonnaise, sur une A450 déjà complètement saturée aux heures de pointe ».

Nécessité d’une amélioration de la desserte autoroutière

Saint-Etienne Métropole, le département de la Loire et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ont, eux, souhaité retenir que la pause annoncée début juillet dans les constructions de nouvelles infrastructures « ne veut pas pour autant dire une remise en cause de ces projets ».

« La ministre a également indiqué qu’elle comprenait toute la nécessité d’une amélioration de la desserte autoroutière entre Lyon et Saint-Etienne et que cette amélioration ne peut s’envisager que par la construction d’une nouvelle infrastructure », ont-ils rappelé dans un communiqué.

« La ministre a, par ailleurs, mis en avant l’attitude irresponsable du précédent gouvernement qui a engagé l’État sur des projets dont le volume financier est bien supérieur aux capacités budgétaires qu’il peut assumer, et a compris notre sentiment de trahison », notent-ils.

Vers une loi de programmation

Ils ont par ailleurs relevé que l’Etat présenterait au parlement une loi de programmation d’ici la fin de l’année 2017 dans laquelle figureront les investissements, et donc les opérations, qui seront retenus par l’Etat.

« Cette période sera mise à profit pour rechercher une solution technique et financière au débouché de l’A45 à son arrivée dans la région lyonnaise. Si les déclarations de madame Borne nous semblent aller dans le bon sens, il n’en demeure pas moins qu’elles ne sont pas rassurantes sur la volonté de l’État de voir aboutir l’A45 dans la mesure où l’hypothèque financière du projet n’est pas levée et qu’un texte législatif devra intervenir. Pour notre part, et dans la mesure où il ne manque plus aujourd’hui que la signature du gouvernement sur le contrat de concession de l’A45, nous ne pouvons nous satisfaire de propos qui se veulent optimistes mais qui n’apportent aucune réponse concrète au dossier A45. Il serait incompréhensible que des contraintes budgétaires soient le prétexte de son abandon, au moment où le gouvernement a heureusement annoncé la relance du Lyon-Turin et du canal Seine- Nord Europe, autrement plus coûteux pour l’État, lesquels contribuent eux aussi à la structuration des déplacements dans ces régions au même titre que le ferait l’A45 en Auvergne-Rhône-Alpes », ont indiqué Saint-Etienne Métropole, le département de la Loire et la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans un communiqué.

Ces derniers souhaitent mettre la pression en mettant en avant ce que traduirait un échec du dossier. « Si tel était le cas, le Gouvernement porterait l'immense responsabilité d'empêcher tout développement dans nos territoires, sans compter celle du reniement de la parole donnée. Nous sommes donc, plus que jamais, déterminés à poursuivre ce combat et à le faire aboutir. Le Gouvernement se doit de faire le choix de répondre aux enjeux de l’aire économique stéphanoise (2ème bassin de PME – TPE de France) permettant ainsi de relever l’ensemble des défis liés à l’aire métropolitaine lyonnaise. Nous demandons à tous les acteurs concernés de poursuivre leur mobilisation ».

Ceux-ci proposent ainsi de signer la pétition « l’A45 moi je la veux » qui permet « à chaque habitant d’exprimer sa volonté ferme de voir le Gouvernement tenir les engagements pris ». Selon eux, le temps est venu « de faire montre d’audace, de fermeté et d’ambition pour Saint-Etienne, sa Métropole, le département de la Loire et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il est urgent de ne plus attendre. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Emploi salarié en augmentation régulière dans la construction

L’INSEE a publié ce vendredi son estimation flash de l’emploi salarié au deuxième trimestre 2018. Celui-ci continue de progresser dans le secteur de la construction.


Harmonisation de l’utilisation des caméras individuelles : Perdriau satisfait

Le texte sur cette harmonisation a été adopté à l’Assemblée nationale. Le maire de Saint-Etienne exprime toutefois des regrets sur l’absence d’anticipation par l’État de la fin de l’expérimentation préalable à cette mesure.


De nouveaux travaux de voirie dans la Métropole de Lyon

La collectivité a communiqué sur de nouveaux travaux à Lyon, Francheville, Sainte-Foy- les-Lyon, Tassin et Villeurbanne.


Pont de la Guillotière : MGB a réalisé des travaux de rénovation

Des travaux de rénovation ont été menés par la société pour remettre à neuf des 5 500 m² de couche de roulement, en deux phases.


Vinci Immobilier : les travaux du pôle de loisirs d’«OL City» lancés

Le groupe a lancé les travaux de ce pôle situé au cœur du parc d’activité situé à Décines-Charpieu.


Mercialys confiant sur ses résultats 2018

Le groupe a confirmé ses perspectives et annoncé une cession définitive de 15% de son capital par le Groupe Casino Guichard-Perrachon.


La Métropole de Lyon et le Rhône en vigilance canicule et en alerte à l’ozone

L’activation du niveau 3 « Alerte canicule » et celle du niveau d’alerte N1 dans le cadre de l’épisode de pollution de l’air dans la zone du bassin « Lyonnais-Nord Isère » ont été annoncées par le préfet.


LPI Seloger fait état de baisses de prix dans de nombreuses villes

Selon cet observatoire, les prix restent toutefois toujours en hausse à Lyon, tant sur 3 mois que sur un an.


Le parking LPA «marché gare» sera encore gratuit en août

Ce nouveau parking de 840 places sur 5 niveaux, situé à Lyon Confluence, sera gratuit jusqu’au 2 septembre.


Des travaux dès ce lundi dans la Métropole

Divers travaux commencent cette semaine à Lyon, Villeurbanne et Tassin-la-Demi-Lune.


Vénissieux : les «Patios du Moulin à Vent » entièrement loués

Poudreed a loué en totalité les «Patios du Moulin à Vent », avec une prise à bail de la MACIF. La durée d’engagement minimum est de 6 ans.


Appel à projet pour la création d’un établissement d’accueil médicalisé

La Métropole de Lyon et l’agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes ont lancé ce jour un appel à projets pour créer un établissement d’accueil médicalisé de 60 places.


Villeurbanne: Texa Services prend 673 m² dans Park Avenue

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions en bureaux et locaux d’activité.


DCB Logistics acquiert un site à Corbas

null
La transaction, réalisée par Cushman & Wakefield, portait sur un site logistique où la filiale du groupe lyonnais DCB va détruire le bâtiment actuel, en vue d’une reconversion globale.


Succès pour le déploiement des nouveaux Vélo’v


JCDecaux, a déployé cette nuit les 4 000 nouveaux Vélo’v sur le territoire de la Métropole de Lyon.