Lyon en bonne position en matière de mobilité urbaine

La ville se classe 15ème d’une étude internationale réalisée par Arcadis sur la durabilité des villes au travers de la mobilité urbaine.

Lyon arrive en bonne place au sein d’une étude internationale sur la durabilité des villes au travers de la mobilité urbaine. C’est ce que révèlent les résultats d’une étude internationale sur la durabilité des villes au travers de la mobilité urbaine réalisée par Arcadis. Parmi les autres villes françaises, Paris se classe au 3ème rang derrière Hong-Kong et Zurich.

Arcadis, société spécialisée dans le conseil et l’ingénierie de la conception, a en effet fait part de son nouveau classement « Sustainable Cities Mobility Index » sur la mobilité urbaine. Il s’intéresse ainsi à 23 critères liés à la mobilité : les infrastructures, le temps de congestion, le tarif des transports en commun, l’intermodalité, les transports verts, la pollution de l’air, les technologies, etc. La société dresse ainsi le classement des 100 premières villes les plus durables dans le monde. Et Lyon s’impose devant des grandes mégalopoles mondiales, en se hissant à la 15ème place.

Lyon en pointe sur différents volets

« Lyon peut se targuer de disposer de l’un des meilleurs réseaux de transport multimodal en France, renforcé par de nombreux projets de modernisation en cours ou à venir », indique Arcadis. En matière ferroviaire, la Métropole poursuit le développement du métro avec l’agrandissement de la ligne B et de nouvelles lignes de métro prévues, ainsi que le développement de tramways « périphériques » au nord et sud de la métropole. Lyon dispose également, avec la Part-Dieu, d’une gare internationale.

En matière cyclable, la Métropole peut se targuer du développement de nombreuses pistes cyclables. Lyon a d’ailleurs été la première ville en France, devant Paris, à proposer un système de vélos en libre-service pour ses habitants, avec Vélo’v. 4 000 vélos sont ainsi disponibles dans 345 stations réparties sur l’ensemble de la métropole.

Automobile, aérien et fluvial

L’étude met également en avant le développement futur de l’anneau des Sciences pour soulager le centre-ville, grâce à l’infrastructure et son volet transport en commun, « première pierre indispensable et nécessaire à un futur contournement de Lyon du trafic de transit. Le co-voiturage est également largement incité grâce à un système dynamique reposant sur l’aménagement d’infrastructures sur des grands axes et une application dédiée permettant la mise en contact entre les usagers », note l’étude.

Sur le front aérien, la métropole compte en outre deux aéroports facilement connecté au centre-ville de Lyon grâce à une ligne ferroviaire express et au sein desquels sont également disponible des véhicules en libre-service ou autres modes de transport.

L’étude mentionne également le volet fluvial avec le développement de Vaporetto, une navette fluviale permettant de relier les quartiers de Vaise et de Lyon Confluence, et les tests en cours de bateaux-taxis à hydrofoils. Elle fait également référence, en matière automobile, au développement de Bluely, un parc de véhicules électriques à disposition des usagers lyonnais dans toute la métropole y compris depuis l’aéroport et alimenté grâce à des panneaux solaires.

« Lyon remontera dans le classement des villes »

Pour Yassine Eddaraï, responsable du pôle économie des transports et déplacements chez Arcadis, « la Métropole de Lyon a clairement fait le choix de mettre en oeuvre une politique de développement de la mobilité durable. En comparaison à d’autres métropoles françaises, l’usage du véhicule pour des trajets professionnels est limité grâce à une urbanisation dense et un maillage de modes de mobilité très bien pensé. Lyon est d’ailleurs l’une des villes pionnières dans la mise en place d’un système de co-voiturage intégré permettant de développer la mobilité partagée. »

« Lyon a la volonté d’être à la pointe des technologies qui permettront à la ville d’améliorer ses performances en termes de développement durable. La ville a depuis longtemps fait de gros efforts -et Arcadis est maître d’oeuvre sur le sujet- pour augmenter le nombre de pistes cyclables. Il y a une réelle volonté d’améliorer la qualité de vie des habitants de la ville. L’anneau des Sciences qui vise à boucler le périphérique ouest vise aussi à réduire l’utilisation de la voiture grâce à la création de nombreux hubs de transports. Lyon bouge et nul doute que d’ici quelques années, elle remontera dans le classement des villes du Sustainable Cities Mobility Index», ajoute Frédéric Courthial, directeur régional sud-est Arcadis.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La perspective de note du SYTRAL ajustée par Moody’s

L’agence de notation a ajusté la perspective de la note de stable à positive.


Lyon investit dans de nouvelles écoles

5 nouvelles écoles vont être créés d’ici 2020. La création de 3 nouveaux groupes scolaires est déjà engagée, et 2 sont à venir.


1.700 créations d’emplois dans le secteur privé, mais des pertes dans l’immobilier

Le rapport national sur l’emploi en France d’ADP® du mois d’avril a fait état de dynamiques variées selon les secteurs d’activité.


Lyon 1 : des travaux préparatoires à une sécurisation de la place Colbert

null
La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables des fissures constatées sur les murs de soutènement de la place a débuté ce lundi.


Des prix de l’immobilier toujours en forte hausse à Lyon

Selon LPI-Seloger, les prix sont toujours en hausse de 9% sur 12 mois à Lyon. Sur les trois derniers mois, on notera toutefois une petite correction des prix dans la ville.


Une aide financière de la Métropole de Lyon pour les vélos électriques

A l’occasion du Conseil métropolitain de vendredi, une délibération permettant d’obtenir une aide financière pour l’achat de plusieurs types de vélos a été votée.


Le carrefour Pinel-Rockfeller fermé

Dans le cadre des travaux du T6 et de son raccordement avec les autres lignes de tramway sous maîtrise d’ouvrage Sytral, le carrefour Pinel-Rockfeller est désormais fermé pour 4 mois.


Le restaurant de l’école Condorcet inauguré

Ce nouveau restaurant est le fruit d’un investissement de 1,33 million d’euros.

 


Salle Rameau : 3 candidats présélectionnés

Ces candidatures ont été présélectionnées à l’issue du comité d’examen, parmi 13 offres déposées. Les trois équipes sont désormais engagées dans une seconde phase de sélection.


Les rames de métro orange sur la ligne D, c’est fini!

La modernisation des infrastructures et équipements a poussé vers la sortie la dernière rame de métro orange, qui a quitté Lyon pour un lifting.


Le 2 mai, le métro lyonnais fêtera ses 40 ans

Le réseau de métro organise, pour cet anniversaire, une rétrospective.


Le préfet de Région travaille sur les alternatives à l’A45

null
Stéphane Bouillon a commencé à rencontrer des élus pour évoquer de possibles scénarios alternatifs à une nouvelle autoroute entre Lyon et Saint-Etienne, déclanchant l’ire de la Région, de Saint-Etienne Métropole et du département de la Loire.


Lyon 7 : Pôle Emploi prend à Bail 2.358 m² dans le « Le Sun 7 »

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué vendredi ses dernières transactions.


Une reprise de la production de crédit, selon Cafpi

Le courtier en prêts immobiliers Cafpi a indiqué percevoir une inversion de la courbe l’activité de crédit.


Retour à la normale

EDITO –  Le marché du crédit immobilier semble revenir dans un profil saisonnier moins atypique qu’il n’avait été en 2017, les banques réalisant de nouveau des efforts en ce mois d’avril. Mais ceux-ci seront-t-il suffisants pour redonner du souffle au marché ?