Lyon en bonne position en matière de mobilité urbaine

La ville se classe 15ème d’une étude internationale réalisée par Arcadis sur la durabilité des villes au travers de la mobilité urbaine.

Lyon arrive en bonne place au sein d’une étude internationale sur la durabilité des villes au travers de la mobilité urbaine. C’est ce que révèlent les résultats d’une étude internationale sur la durabilité des villes au travers de la mobilité urbaine réalisée par Arcadis. Parmi les autres villes françaises, Paris se classe au 3ème rang derrière Hong-Kong et Zurich.

Arcadis, société spécialisée dans le conseil et l’ingénierie de la conception, a en effet fait part de son nouveau classement « Sustainable Cities Mobility Index » sur la mobilité urbaine. Il s’intéresse ainsi à 23 critères liés à la mobilité : les infrastructures, le temps de congestion, le tarif des transports en commun, l’intermodalité, les transports verts, la pollution de l’air, les technologies, etc. La société dresse ainsi le classement des 100 premières villes les plus durables dans le monde. Et Lyon s’impose devant des grandes mégalopoles mondiales, en se hissant à la 15ème place.

Lyon en pointe sur différents volets

« Lyon peut se targuer de disposer de l’un des meilleurs réseaux de transport multimodal en France, renforcé par de nombreux projets de modernisation en cours ou à venir », indique Arcadis. En matière ferroviaire, la Métropole poursuit le développement du métro avec l’agrandissement de la ligne B et de nouvelles lignes de métro prévues, ainsi que le développement de tramways « périphériques » au nord et sud de la métropole. Lyon dispose également, avec la Part-Dieu, d’une gare internationale.

En matière cyclable, la Métropole peut se targuer du développement de nombreuses pistes cyclables. Lyon a d’ailleurs été la première ville en France, devant Paris, à proposer un système de vélos en libre-service pour ses habitants, avec Vélo’v. 4 000 vélos sont ainsi disponibles dans 345 stations réparties sur l’ensemble de la métropole.

Automobile, aérien et fluvial

L’étude met également en avant le développement futur de l’anneau des Sciences pour soulager le centre-ville, grâce à l’infrastructure et son volet transport en commun, « première pierre indispensable et nécessaire à un futur contournement de Lyon du trafic de transit. Le co-voiturage est également largement incité grâce à un système dynamique reposant sur l’aménagement d’infrastructures sur des grands axes et une application dédiée permettant la mise en contact entre les usagers », note l’étude.

Sur le front aérien, la métropole compte en outre deux aéroports facilement connecté au centre-ville de Lyon grâce à une ligne ferroviaire express et au sein desquels sont également disponible des véhicules en libre-service ou autres modes de transport.

L’étude mentionne également le volet fluvial avec le développement de Vaporetto, une navette fluviale permettant de relier les quartiers de Vaise et de Lyon Confluence, et les tests en cours de bateaux-taxis à hydrofoils. Elle fait également référence, en matière automobile, au développement de Bluely, un parc de véhicules électriques à disposition des usagers lyonnais dans toute la métropole y compris depuis l’aéroport et alimenté grâce à des panneaux solaires.

« Lyon remontera dans le classement des villes »

Pour Yassine Eddaraï, responsable du pôle économie des transports et déplacements chez Arcadis, « la Métropole de Lyon a clairement fait le choix de mettre en oeuvre une politique de développement de la mobilité durable. En comparaison à d’autres métropoles françaises, l’usage du véhicule pour des trajets professionnels est limité grâce à une urbanisation dense et un maillage de modes de mobilité très bien pensé. Lyon est d’ailleurs l’une des villes pionnières dans la mise en place d’un système de co-voiturage intégré permettant de développer la mobilité partagée. »

« Lyon a la volonté d’être à la pointe des technologies qui permettront à la ville d’améliorer ses performances en termes de développement durable. La ville a depuis longtemps fait de gros efforts -et Arcadis est maître d’oeuvre sur le sujet- pour augmenter le nombre de pistes cyclables. Il y a une réelle volonté d’améliorer la qualité de vie des habitants de la ville. L’anneau des Sciences qui vise à boucler le périphérique ouest vise aussi à réduire l’utilisation de la voiture grâce à la création de nombreux hubs de transports. Lyon bouge et nul doute que d’ici quelques années, elle remontera dans le classement des villes du Sustainable Cities Mobility Index», ajoute Frédéric Courthial, directeur régional sud-est Arcadis.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une péréquation horizontale des recettes de droits de mutation

C’est ce que Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a annonce vendredi devant le congrès de l’Assemblée des départements de France.


Lyon a reçu le prix de « Capitale européenne du tourisme durable »

Lyon a été distinguée lors de la « Journée Européenne du Tourisme », organisée hier à Bruxelles par la Commission européenne.


Lyon 5 : Le local du Bastion Social, quai Pierre Scize, fermé

La Ville de Lyon a pris un arrêté, motivant celui-ci par l’état des locaux, qui « compromet gravement la sécurité du public ».


Sully Promotion rachète Copra Rhône-Alpes

La fusion de ces deux acteurs de la promotion immobilière va permettre de constituer une entité générant plus de cent millions d’euros de chiffre d’affaires.


Gérard Collomb réélu maire de Lyon

Le conseil municipal de Lyon procédait ce matin à l’élection du maire de Lyon. L’ex-ministre de l’Intérieur a, sans surprise, retrouvé son fauteuil.


Vers une desserte quotidienne du Grand Stade

Le Sytral a lancé un appel d’offres pour une mission de maîtrise d’oeuvre afin de réaliser une étude sur les évolutions de la ligne T3, avec notamment une desserte quotidienne du Grand Stade.


Premier coup de pelle pour la station de métro « Oullins-Centre »

Cette station sera reliée au point d’arrêt actuel de la ligne B, situé à la gare d’Oullins, et au futur terminus de la ligne B de métro qui sera mise en service en 2023, « Saint-Genis-Laval/Hôpitaux-Sud ».


Ouverture ce jeudi de Viving, salon des projets de la maison

null
Ce salon se tient du 18 au 21 octobre à Eurexpo Lyon, et vise à préparer et concrétiser tous les projets de la maison.


Vers l’apparition de péages urbains

Un avant-projet de loi d’orientation des mobilités a été publié par Contexte. La possibilité d’un péage urbain fait son apparition dans le texte, qui pourrait, de fait, être utilisé pour l’agglomération de Lyon.


Le projet d’A45 abandonné, les élus réagissent

Laurent Wauquiez, Georges Ziegler, et Gaël Perdriau ont dénoncé une «méthode indigne et le double discours du gouvernement».


Gérard Collomb de retour à la mairie de Lyon

null
Georges Képénékian, maire de Lyon, David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, et Gérard Collomb organisaient, avant l’élection du nouveau maire de Lyon le 5 novembre, une conférence de presse.


Jacqueline Gourault, nouvelle ministre de la Cohésion des territoires

null
L’ex-ministre auprès du ministre de l’Intérieur remplace Jacques Mézard, qui quitte le gouvernement. Elle sera secondée par Julien Denormandie, qui devient ministre délégué, mais aussi Sébastien Lecornu.


L’extension de la ligne B entre dans sa phase opérationnelle

null
Le prolongement de la ligne de métro qui relie pour l’heure Charpennes à la gare d’Oullins a été initié vendredi, avec le lancement des travaux à proximité des hôpitaux sud de Lyon, futur terminus.


Davantage de bornes pour voitures électriques dans la Métropole

La Métropole de Lyon soutient le développement de l’électromobilité sur le territoire en facilitant l’accès des opérateurs privés au domaine public.


Clôture des rendez-vous 2018 de « Habiter et Se Loger »

Ces rencontres, qui ont permis des échanges entre la collectivité et les différents acteurs de l’habitat sur le territoire métropolitain, se sont achevées ce lundi.