ANF Immobilier : baisse des revenus locatifs

La foncière, très présente sur Lyon et Marseille a fait état d’une baisse de ses revenus locatifs en part du groupe.

Le groupe ANF Immobilier, en cours d’acquisition par Icade, publiait ce matin ses résultats au titre des 9 premiers mois de l'année. Il a ainsi fait état d’une baisse des revenus locatifs en part du groupe de 1 % sur les 9 premiers mois de l’année 2017.

Les revenus locatifs d’ANF Immobilier, sur une base consolidée et selon les normes IFRS, se sont établis sur la période à 36,8 millions d’euros au 30 septembre 2017, soit un repli de 4 % par rapport à la même période de l’année 2016 issue. Ceci s’explique principalement par « la politique de rotation d’actifs de la foncière et d’un marché immobilier marseillais en demi-teinte ». « A périmètre constant, les revenus locatifs s’élèvent à 33,5 millions d’euros (30,6 millions d’euros en part du Groupe) », indique le groupe.

Revenus locatifs du patrimoine cédé et conservé

Les revenus locatifs du patrimoine conservé (c’est-à-dire le patrimoine autre que le portefeuille immobilier sous promesse synallagmatique de vente à Primonial REIM) se répartissent désormais pour 81 % en bureaux, 2 % en commerces, 16 % en hôtels et pour le solde en autres surfaces, principalement des parkings. Les revenus locatifs tertiaires représentent ainsi 99 % des revenus.

Les revenus locatifs issus du patrimoine cédé représentent 12,9 millions d’euros selon les normes IFRS (et en part du groupe). Retraité de ces derniers, les revenus locatifs d’ANF Immobilier « pro forma » (issus du « patrimoine conservé »), s’élèvent à 23,9 millions d’euros selon les normes IFRS et à 17,7 millions d’euros en part du groupe, a indiqué l’entité.

Concernant l’évolution des revenus locatifs à périmètre constant sur l’ensemble du portefeuille, on constate une diminution de 5% de ces derniers.

Permis obtenu pour la restructuration de l’ancien siège d’Adecco

Au sein du patrimoine cédé, les revenus locatifs à Marseille ont augmenté de 0,2 million d’euros, et marquent une encore plus nette progression à Lyon, avec l’impact des commerces de l’opération Banque de France à hauteur de +0,4 million d’euros.

Concernant le patrimoine conservé, on constate une baisse des revenus locatifs à Marseille, qui résulte principalement du départ d’un locataire d’un immeuble de bureaux situé dans le quartier Euroméditerranée (-1,2 million d’euros). Les revenus locatifs ont également diminué de -1,2 million d’euros à Lyon, en raison de l’impact mécanique du déménagement du groupe Adecco France de leur ancien siège à leur nouveau siège au Carré de Soie, détenu et développé par ANF Immobilier.

« Il est à noter que l’immeuble libéré par Adecco France bénéficie d’un permis de construire obtenu fin avril 2017 en vue d’une opération de restructuration d’envergure. A terme, plus de 22 000 m² de bureaux neufs, idéalement situés à proximité immédiate du parc de la Tête d’Or, seront édifiés ». Le groupe fait ici référence à l’opération Park View, développée avec DCB, sur l’ancien siège d’Adecco à proximité du boulevard Stalingrad, à Villeurbanne. A Bordeaux, les revenus locatifs, issus des immeubles de bureaux situés dans le quartier des Bassins-à-Flot, sont stables.

Changement de périmètre

On constate une hausse de 1% des revenus locatifs liée aux changements de périmètre sur l’ensemble du portefeuille. A Marseille, les revenus locatifs ont mécaniquement diminué de -0,8 million d’euros, du fait de la vente d’un immeuble de bureaux à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie en fin d’année 2016.

Les revenus locatifs provenant des actifs hôteliers ont également diminué de -1,2 million d’euros du fait, principalement, de la cession des hôtels MGallery à Lyon et Adagio à Marseille à la même période (-1,6 million d’euros). Cette cession a été partiellement compensée par la livraison de deux nouveaux hôtels : Allar à Marseille et Bobigny en région parisienne (+0,4 million d’euros).

Impact positif d’Adely

A Lyon, on note toutefois que les revenus locatifs sont en nette progression de +1,3 million d’euros, du fait de la livraison du nouveau siège du groupe Adecco France, Adely, qui développe plus de 13.000 m² au Carré de Soie. Cette livraison intervenue en septembre de l’année 2016 a un impact positif de +1,9 million d’euros, et est atténuée par des cessions éparses de lots de commerces et d’habitation historiques (-0,6 million d’euros).

A Bordeaux, on attend un renforcement des revenus locatifs dès le second semestre 2018, via l’opération Quai 8.2, un développement à dominante tertiaire emblématique de 97 millions d’euros à proximité immédiate de la gare LGV. Toujours dans le sud-ouest, à Toulouse, l’achat en mars 2017, de l’ensemble immobilier tertiaire Centreda de 16.150 m², à proximité immédiate du siège d’Airbus, va également contribuer à une amélioration des revenus locatifs à hauteur de +1 million d’euros.

Perspectives

ANF Immobilier a, à l’occasion de cette publication, confirmé son objectif de stabilité du résultat net récurrent ajusté, part du Groupe EPRA pour l’année 2017, un objectif cohérent avec son programme de rotation d’actifs et la cadence de ses développements.

« ANF Immobilier poursuit son développement et marque un tournant avec la cession de la quasi-totalité de son patrimoine historique qui devrait intervenir au 4ème trimestre. Elle fait le choix d’aller au bout de sa transformation en une foncière purement tertiaire et spécialiste des métropoles régionales», a indiqué Emmanuelle Baboulin, présidente du directoire d’ANF Immobilier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le label TEEC désormais ouvert aux SCPI et OPCI

Le périmètre du label « Transition énergétique et écologique pour le climat », autrefois centré sur les fonds d’investissement « verts », est désormais étendu aux OPCI et SCPI.


Agents immobiliers, notaires et syndics renouvellent leur charte qualité

null
Les notaires du Rhône et les fédérations de l’immobilier ont renouvelé lundi 4 juin un engagement qu’ils avaient pris pour rationaliser leurs procédures et satisfaire le client.


L’Assemblée générale de l’UNPI sous le signe de la loi ELAN

L’UNPI Métropole de Lyon et Rhône a tenu samedi son assemblée générale à Lyon, dans le deuxième arrondissement, en présence de Pierre Hautus, directeur de l’union nationale des propriétaires immobiliers.


« Nous voulons un moratoire sur la totalité de la fiscalité locale »

null
Pierre Hautus, directeur de l’Union nationale des propriétaires immobiliers, était présent ce samedi lors de l’assemblée générale de l’UNPI Lyon Métropole et Rhône. Nous évoquons avec lui les diverses problématiques des propriétaires, et notamment celles découlant du projet de loi ELAN.


L’UNPI 69 tient ce samedi son assemblée générale

Les thèmes abordés seront notamment les projets logements affectant les propriétaires immobiliers, comme la loi ELAN et le plan de rénovation énergétique.


L’UNIS organisait mardi sa journée des conseils syndicaux


Cette manifestation s’est tenue mardi en présence de Georges Képénékian, maire de Lyon, de Michel Le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon, et de nombreux participants et professionnels.


Les français sont satisfaits de leurs syndics, selon une étude FNAIM

Selon une enquête réalisée par la fédération nationale de l’immobilier, les prestations des syndics sont jugées satisfaisantes ou très satisfaisantes.


3.700 logements ont bénéficié du dispositif Ecoréno’v

Depuis son lancement en 2015, la plateforme connait un vif succès, et a accueilli ce jeudi 9 nouveaux partenaires.


Une réunion des propriétaires bailleurs à Lyon

null
L’UNIS Lyon-Rhône organisait ce mardi, dans le 3ème arrondissement, sa traditionnelle réunion des propriétaires bailleurs.


2017, année de croissance pour Altarea Cogedim

Le développeur a fait état lundi de ses résultats annuels. Il vise un objectif de FFO de l’ordre de 300 millions d’euros à horizon 2020.


Foncière Inea lève 100 millions d’euros dans le cadre d’un Euro PP Green

null
Le groupe a annoncé avoir finalisé un placement privé sous forme d’un Euro PP arrangé par LCL. Les fonds serviront à l’acquisition d’immeubles de bureaux neufs en régions, à l’instar du « Silk » au Carré de Soie.


Mercialys a placé une émission obligataire de 300 millions d’euros

L’opération permet de sécuriser le remboursement à terme de la souche obligataire de 479,7 millions d’euros arrivant à échéance en mars 2019.


« Ce n’est pas en appauvrissant les uns que l’on enrichit les autres»

null
Victor-John Vial-Voiron est président de l’UNPI Rhône-Alpes et de l’UNPI du Rhône.


Cessions d’actifs non stratégiques pour Foncière des Régions

La foncière a annoncé près de 290 millions d’euros de cessions d’actifs non stratégiques, permettant un recentrage, en France, sur ses activités tertiaires.


ANF Immobilier cède un actif lyonnais

ANF Immobilier a indiqué avoir vendu l’essentiel des actifs marseillais et un actif lyonnais à Primonial REIM pour un montant de 400 millions d’euros.