ANF Immobilier : baisse des revenus locatifs

La foncière, très présente sur Lyon et Marseille a fait état d’une baisse de ses revenus locatifs en part du groupe.

Le groupe ANF Immobilier, en cours d’acquisition par Icade, publiait ce matin ses résultats au titre des 9 premiers mois de l'année. Il a ainsi fait état d’une baisse des revenus locatifs en part du groupe de 1 % sur les 9 premiers mois de l’année 2017.

Les revenus locatifs d’ANF Immobilier, sur une base consolidée et selon les normes IFRS, se sont établis sur la période à 36,8 millions d’euros au 30 septembre 2017, soit un repli de 4 % par rapport à la même période de l’année 2016 issue. Ceci s’explique principalement par « la politique de rotation d’actifs de la foncière et d’un marché immobilier marseillais en demi-teinte ». « A périmètre constant, les revenus locatifs s’élèvent à 33,5 millions d’euros (30,6 millions d’euros en part du Groupe) », indique le groupe.

Revenus locatifs du patrimoine cédé et conservé

Les revenus locatifs du patrimoine conservé (c’est-à-dire le patrimoine autre que le portefeuille immobilier sous promesse synallagmatique de vente à Primonial REIM) se répartissent désormais pour 81 % en bureaux, 2 % en commerces, 16 % en hôtels et pour le solde en autres surfaces, principalement des parkings. Les revenus locatifs tertiaires représentent ainsi 99 % des revenus.

Les revenus locatifs issus du patrimoine cédé représentent 12,9 millions d’euros selon les normes IFRS (et en part du groupe). Retraité de ces derniers, les revenus locatifs d’ANF Immobilier « pro forma » (issus du « patrimoine conservé »), s’élèvent à 23,9 millions d’euros selon les normes IFRS et à 17,7 millions d’euros en part du groupe, a indiqué l’entité.

Concernant l’évolution des revenus locatifs à périmètre constant sur l’ensemble du portefeuille, on constate une diminution de 5% de ces derniers.

Permis obtenu pour la restructuration de l’ancien siège d’Adecco

Au sein du patrimoine cédé, les revenus locatifs à Marseille ont augmenté de 0,2 million d’euros, et marquent une encore plus nette progression à Lyon, avec l’impact des commerces de l’opération Banque de France à hauteur de +0,4 million d’euros.

Concernant le patrimoine conservé, on constate une baisse des revenus locatifs à Marseille, qui résulte principalement du départ d’un locataire d’un immeuble de bureaux situé dans le quartier Euroméditerranée (-1,2 million d’euros). Les revenus locatifs ont également diminué de -1,2 million d’euros à Lyon, en raison de l’impact mécanique du déménagement du groupe Adecco France de leur ancien siège à leur nouveau siège au Carré de Soie, détenu et développé par ANF Immobilier.

« Il est à noter que l’immeuble libéré par Adecco France bénéficie d’un permis de construire obtenu fin avril 2017 en vue d’une opération de restructuration d’envergure. A terme, plus de 22 000 m² de bureaux neufs, idéalement situés à proximité immédiate du parc de la Tête d’Or, seront édifiés ». Le groupe fait ici référence à l’opération Park View, développée avec DCB, sur l’ancien siège d’Adecco à proximité du boulevard Stalingrad, à Villeurbanne. A Bordeaux, les revenus locatifs, issus des immeubles de bureaux situés dans le quartier des Bassins-à-Flot, sont stables.

Changement de périmètre

On constate une hausse de 1% des revenus locatifs liée aux changements de périmètre sur l’ensemble du portefeuille. A Marseille, les revenus locatifs ont mécaniquement diminué de -0,8 million d’euros, du fait de la vente d’un immeuble de bureaux à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie en fin d’année 2016.

Les revenus locatifs provenant des actifs hôteliers ont également diminué de -1,2 million d’euros du fait, principalement, de la cession des hôtels MGallery à Lyon et Adagio à Marseille à la même période (-1,6 million d’euros). Cette cession a été partiellement compensée par la livraison de deux nouveaux hôtels : Allar à Marseille et Bobigny en région parisienne (+0,4 million d’euros).

Impact positif d’Adely

A Lyon, on note toutefois que les revenus locatifs sont en nette progression de +1,3 million d’euros, du fait de la livraison du nouveau siège du groupe Adecco France, Adely, qui développe plus de 13.000 m² au Carré de Soie. Cette livraison intervenue en septembre de l’année 2016 a un impact positif de +1,9 million d’euros, et est atténuée par des cessions éparses de lots de commerces et d’habitation historiques (-0,6 million d’euros).

A Bordeaux, on attend un renforcement des revenus locatifs dès le second semestre 2018, via l’opération Quai 8.2, un développement à dominante tertiaire emblématique de 97 millions d’euros à proximité immédiate de la gare LGV. Toujours dans le sud-ouest, à Toulouse, l’achat en mars 2017, de l’ensemble immobilier tertiaire Centreda de 16.150 m², à proximité immédiate du siège d’Airbus, va également contribuer à une amélioration des revenus locatifs à hauteur de +1 million d’euros.

Perspectives

ANF Immobilier a, à l’occasion de cette publication, confirmé son objectif de stabilité du résultat net récurrent ajusté, part du Groupe EPRA pour l’année 2017, un objectif cohérent avec son programme de rotation d’actifs et la cadence de ses développements.

« ANF Immobilier poursuit son développement et marque un tournant avec la cession de la quasi-totalité de son patrimoine historique qui devrait intervenir au 4ème trimestre. Elle fait le choix d’aller au bout de sa transformation en une foncière purement tertiaire et spécialiste des métropoles régionales», a indiqué Emmanuelle Baboulin, présidente du directoire d’ANF Immobilier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Les locataires sont séduits par l’emplacement »

Guillaume Lapp est le directeur général délégué de Dentressangle Foncière Immobilière. Il évoque la commercialisation de Convergence.


Capelli confirme ses objectifs

Le groupe a fait état hier de son chiffre d’affaires semestriel.


Altarea Cogedim va racheter Severini

Le groupe est entré en négociations exclusives avec les actionnaires du promoteur immobilier en vue de son achat. Cette opération pourrait permettre au groupe de se renforcer en Nouvelle Aquitaine.


La fusion entre Tour Eiffel et Affine est actée

Le traité de fusion relatif au projet de fusion-absorption d’Affine par la Société de la Tour Eiffel a été signé jeudi.


Une montée en puissance du dispositif Ecoreno’v

null
Le congrès du bâtiment durable a été l’occasion d’une visite d’une copropriété éco-rénovée via ce dispositif. Le nombre de dossiers d’éco-rénovation tend à nettement augmenter.
» Le 7ème congrès national du bâtiment durable s’est tenu à Lyon


La FFB se félicite d’une «continuité bienvenue» dans le gouvernement

La fédération s’est dans un communiqué félicité « du double message que porte la nomination du nouveau gouvernement Philippe pour le secteur du bâtiment ».


Une convention pour la rénovation de 60.000 logements du parc privé

L’État, l’Anah et le réseau Procivis ont signé la semaine dernière une convention opérationnelle en faveur de cette rénovation.


Ampère Gestion et Swiss Life AM Real Estate France acquiert 80% de Foncière Vesta

Cette acquisition a été réalisée auprès  d’ICF Novedis, filiale du Groupe SNCF.


Lancement par l’État du plan « Initiative copropriétés »

Julien Denormandie, a lancé mercredi à Marseille le premier comité de pilotage de ce plan visant à lutter contre les propriétés dégradées.


« Stop au racket fiscal sous couvert d’écologie ! »

Patrick Lozano est le président de l’UNIS Lyon Rhône. Il évoque le marché locatif, mais aussi la forte hausse de la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel, qui risque d’annihiler les efforts des copropriétaires en faveur de la performance énergétique des bâtiments.


3ème édition des « journées de l’immobilier SLCI »

Le groupe rassemblait ce lundi ses partenaires en préambule de cette semaine où le groupe réalise des offres spéciales sur divers produits du groupe.


Casino cède ses murs de Monoprix

Le groupe a signé une promesse de vente avec un investisseur institutionnel portant sur les murs de 55 magasins Monoprix.


Vers une fusion entre Société de la Tour Eiffel et Affine

Le groupe détiendra un portefeuille immobilier de plus d’1,7 milliards d’euros et disposera de positions géographiques renforcées dans le Grand Paris comme dans les métropoles régionales.


De nouvelles mesures contre les marchands de sommeil

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, a indiqué jeudi que des mesures seraient présentes en septembre dans la loi ELAN.


Acheter à crédit des SCPI

Il est possible d’acheter des parts de SCPI directement au comptant, mais aussi à crédit. Une manière de profiter d’un effet de levier, dans un contexte de taux bas.