ANF Immobilier : baisse des revenus locatifs

La foncière, très présente sur Lyon et Marseille a fait état d’une baisse de ses revenus locatifs en part du groupe.

Le groupe ANF Immobilier, en cours d’acquisition par Icade, publiait ce matin ses résultats au titre des 9 premiers mois de l'année. Il a ainsi fait état d’une baisse des revenus locatifs en part du groupe de 1 % sur les 9 premiers mois de l’année 2017.

Les revenus locatifs d’ANF Immobilier, sur une base consolidée et selon les normes IFRS, se sont établis sur la période à 36,8 millions d’euros au 30 septembre 2017, soit un repli de 4 % par rapport à la même période de l’année 2016 issue. Ceci s’explique principalement par « la politique de rotation d’actifs de la foncière et d’un marché immobilier marseillais en demi-teinte ». « A périmètre constant, les revenus locatifs s’élèvent à 33,5 millions d’euros (30,6 millions d’euros en part du Groupe) », indique le groupe.

Revenus locatifs du patrimoine cédé et conservé

Les revenus locatifs du patrimoine conservé (c’est-à-dire le patrimoine autre que le portefeuille immobilier sous promesse synallagmatique de vente à Primonial REIM) se répartissent désormais pour 81 % en bureaux, 2 % en commerces, 16 % en hôtels et pour le solde en autres surfaces, principalement des parkings. Les revenus locatifs tertiaires représentent ainsi 99 % des revenus.

Les revenus locatifs issus du patrimoine cédé représentent 12,9 millions d’euros selon les normes IFRS (et en part du groupe). Retraité de ces derniers, les revenus locatifs d’ANF Immobilier « pro forma » (issus du « patrimoine conservé »), s’élèvent à 23,9 millions d’euros selon les normes IFRS et à 17,7 millions d’euros en part du groupe, a indiqué l’entité.

Concernant l’évolution des revenus locatifs à périmètre constant sur l’ensemble du portefeuille, on constate une diminution de 5% de ces derniers.

Permis obtenu pour la restructuration de l’ancien siège d’Adecco

Au sein du patrimoine cédé, les revenus locatifs à Marseille ont augmenté de 0,2 million d’euros, et marquent une encore plus nette progression à Lyon, avec l’impact des commerces de l’opération Banque de France à hauteur de +0,4 million d’euros.

Concernant le patrimoine conservé, on constate une baisse des revenus locatifs à Marseille, qui résulte principalement du départ d’un locataire d’un immeuble de bureaux situé dans le quartier Euroméditerranée (-1,2 million d’euros). Les revenus locatifs ont également diminué de -1,2 million d’euros à Lyon, en raison de l’impact mécanique du déménagement du groupe Adecco France de leur ancien siège à leur nouveau siège au Carré de Soie, détenu et développé par ANF Immobilier.

« Il est à noter que l’immeuble libéré par Adecco France bénéficie d’un permis de construire obtenu fin avril 2017 en vue d’une opération de restructuration d’envergure. A terme, plus de 22 000 m² de bureaux neufs, idéalement situés à proximité immédiate du parc de la Tête d’Or, seront édifiés ». Le groupe fait ici référence à l’opération Park View, développée avec DCB, sur l’ancien siège d’Adecco à proximité du boulevard Stalingrad, à Villeurbanne. A Bordeaux, les revenus locatifs, issus des immeubles de bureaux situés dans le quartier des Bassins-à-Flot, sont stables.

Changement de périmètre

On constate une hausse de 1% des revenus locatifs liée aux changements de périmètre sur l’ensemble du portefeuille. A Marseille, les revenus locatifs ont mécaniquement diminué de -0,8 million d’euros, du fait de la vente d’un immeuble de bureaux à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie en fin d’année 2016.

Les revenus locatifs provenant des actifs hôteliers ont également diminué de -1,2 million d’euros du fait, principalement, de la cession des hôtels MGallery à Lyon et Adagio à Marseille à la même période (-1,6 million d’euros). Cette cession a été partiellement compensée par la livraison de deux nouveaux hôtels : Allar à Marseille et Bobigny en région parisienne (+0,4 million d’euros).

Impact positif d’Adely

A Lyon, on note toutefois que les revenus locatifs sont en nette progression de +1,3 million d’euros, du fait de la livraison du nouveau siège du groupe Adecco France, Adely, qui développe plus de 13.000 m² au Carré de Soie. Cette livraison intervenue en septembre de l’année 2016 a un impact positif de +1,9 million d’euros, et est atténuée par des cessions éparses de lots de commerces et d’habitation historiques (-0,6 million d’euros).

A Bordeaux, on attend un renforcement des revenus locatifs dès le second semestre 2018, via l’opération Quai 8.2, un développement à dominante tertiaire emblématique de 97 millions d’euros à proximité immédiate de la gare LGV. Toujours dans le sud-ouest, à Toulouse, l’achat en mars 2017, de l’ensemble immobilier tertiaire Centreda de 16.150 m², à proximité immédiate du siège d’Airbus, va également contribuer à une amélioration des revenus locatifs à hauteur de +1 million d’euros.

Perspectives

ANF Immobilier a, à l’occasion de cette publication, confirmé son objectif de stabilité du résultat net récurrent ajusté, part du Groupe EPRA pour l’année 2017, un objectif cohérent avec son programme de rotation d’actifs et la cadence de ses développements.

« ANF Immobilier poursuit son développement et marque un tournant avec la cession de la quasi-totalité de son patrimoine historique qui devrait intervenir au 4ème trimestre. Elle fait le choix d’aller au bout de sa transformation en une foncière purement tertiaire et spécialiste des métropoles régionales», a indiqué Emmanuelle Baboulin, présidente du directoire d’ANF Immobilier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Val d’Azergues : une nouvelle installation à l’usine Lafarge

Une installation de chargement de trains a été réalisée, avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


L’encadrement des loyers entre en vigueur ce 1er novembre

L’expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers démarre ce lundi à Lyon et Villeurbanne.


Villeurbanne : consultation des habitants sur la résidence Saint-André

Une consultation est organisée ce mercredi sur le plan de sauvegarde de la copropriété Saint-André, située allée des cèdres.


Des difficultés pour mener à bien un projet immobilier

C’est ce qui ressort de la 8e vague de l’indicateur Drimki/BVA.


Les expatriés portent les investissements immobiliers des non-résidents

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la transition écologique a fait état d’une étude sur les investissements immobiliers des non-résidents.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


Ôm2c, la nouvelle marque d’em2c dédiée à l’immobilier résidentiel

Le groupe développe une gamme de produits en accession et en investissement locatif.


La justice suspend les arrêtés interdisant les expulsions locatives à Vénissieux

nullMichèle Picard a défendu le 17 août dernier ces arrêtés, à l’occasion d’une seconde audience en référé devant le Tribunal Administratif de Lyon.


Lyon 2 : Sofidy annonce l’achat d’un immeuble rue de la République

Cette acquisition est réalisée pour le compte des épargnants de sa SCPI Immorente.


Une possible hausse des loyers de 0,42%

L’indice de référence des loyers a été dévoilé mardi dernier par l’INSEE. Celui-ci permet de réviser les loyers en cours de bail, mais aussi lors d’une relocation.


Un guide pour aider les locataires en situation d’impayés de loyer

Le ministère du logement et l’ANIL, ont publié ce document dans une optique de prévention des expulsions locatives.


Les loyers globalement stables à Lyon

La FNAIM a, lors de son point semestriel, fait un point sur le marché locatif, qui est en phase de rattrapage.


Loyers stables au premier trimestre 2021

L’INSEE a fait part de ses indices des loyers d’habitation (ILH) au titre du premier trimestre 2021, mais aussi de l’ILAT et de l’indice des loyers commerciaux.


Capelli : hausse de 39% du chiffre d’affaires annuel 2020/2021

Le groupe a fait état d’un chiffre d’affaires de 281 millions d’euros. Le groupe prévoit une poursuite d’une croissance soutenue en 2021/2022.