ANF Immobilier : baisse des revenus locatifs

La foncière, très présente sur Lyon et Marseille a fait état d’une baisse de ses revenus locatifs en part du groupe.

Le groupe ANF Immobilier, en cours d’acquisition par Icade, publiait ce matin ses résultats au titre des 9 premiers mois de l'année. Il a ainsi fait état d’une baisse des revenus locatifs en part du groupe de 1 % sur les 9 premiers mois de l’année 2017.

Les revenus locatifs d’ANF Immobilier, sur une base consolidée et selon les normes IFRS, se sont établis sur la période à 36,8 millions d’euros au 30 septembre 2017, soit un repli de 4 % par rapport à la même période de l’année 2016 issue. Ceci s’explique principalement par « la politique de rotation d’actifs de la foncière et d’un marché immobilier marseillais en demi-teinte ». « A périmètre constant, les revenus locatifs s’élèvent à 33,5 millions d’euros (30,6 millions d’euros en part du Groupe) », indique le groupe.

Revenus locatifs du patrimoine cédé et conservé

Les revenus locatifs du patrimoine conservé (c’est-à-dire le patrimoine autre que le portefeuille immobilier sous promesse synallagmatique de vente à Primonial REIM) se répartissent désormais pour 81 % en bureaux, 2 % en commerces, 16 % en hôtels et pour le solde en autres surfaces, principalement des parkings. Les revenus locatifs tertiaires représentent ainsi 99 % des revenus.

Les revenus locatifs issus du patrimoine cédé représentent 12,9 millions d’euros selon les normes IFRS (et en part du groupe). Retraité de ces derniers, les revenus locatifs d’ANF Immobilier « pro forma » (issus du « patrimoine conservé »), s’élèvent à 23,9 millions d’euros selon les normes IFRS et à 17,7 millions d’euros en part du groupe, a indiqué l’entité.

Concernant l’évolution des revenus locatifs à périmètre constant sur l’ensemble du portefeuille, on constate une diminution de 5% de ces derniers.

Permis obtenu pour la restructuration de l’ancien siège d’Adecco

Au sein du patrimoine cédé, les revenus locatifs à Marseille ont augmenté de 0,2 million d’euros, et marquent une encore plus nette progression à Lyon, avec l’impact des commerces de l’opération Banque de France à hauteur de +0,4 million d’euros.

Concernant le patrimoine conservé, on constate une baisse des revenus locatifs à Marseille, qui résulte principalement du départ d’un locataire d’un immeuble de bureaux situé dans le quartier Euroméditerranée (-1,2 million d’euros). Les revenus locatifs ont également diminué de -1,2 million d’euros à Lyon, en raison de l’impact mécanique du déménagement du groupe Adecco France de leur ancien siège à leur nouveau siège au Carré de Soie, détenu et développé par ANF Immobilier.

« Il est à noter que l’immeuble libéré par Adecco France bénéficie d’un permis de construire obtenu fin avril 2017 en vue d’une opération de restructuration d’envergure. A terme, plus de 22 000 m² de bureaux neufs, idéalement situés à proximité immédiate du parc de la Tête d’Or, seront édifiés ». Le groupe fait ici référence à l’opération Park View, développée avec DCB, sur l’ancien siège d’Adecco à proximité du boulevard Stalingrad, à Villeurbanne. A Bordeaux, les revenus locatifs, issus des immeubles de bureaux situés dans le quartier des Bassins-à-Flot, sont stables.

Changement de périmètre

On constate une hausse de 1% des revenus locatifs liée aux changements de périmètre sur l’ensemble du portefeuille. A Marseille, les revenus locatifs ont mécaniquement diminué de -0,8 million d’euros, du fait de la vente d’un immeuble de bureaux à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie en fin d’année 2016.

Les revenus locatifs provenant des actifs hôteliers ont également diminué de -1,2 million d’euros du fait, principalement, de la cession des hôtels MGallery à Lyon et Adagio à Marseille à la même période (-1,6 million d’euros). Cette cession a été partiellement compensée par la livraison de deux nouveaux hôtels : Allar à Marseille et Bobigny en région parisienne (+0,4 million d’euros).

Impact positif d’Adely

A Lyon, on note toutefois que les revenus locatifs sont en nette progression de +1,3 million d’euros, du fait de la livraison du nouveau siège du groupe Adecco France, Adely, qui développe plus de 13.000 m² au Carré de Soie. Cette livraison intervenue en septembre de l’année 2016 a un impact positif de +1,9 million d’euros, et est atténuée par des cessions éparses de lots de commerces et d’habitation historiques (-0,6 million d’euros).

A Bordeaux, on attend un renforcement des revenus locatifs dès le second semestre 2018, via l’opération Quai 8.2, un développement à dominante tertiaire emblématique de 97 millions d’euros à proximité immédiate de la gare LGV. Toujours dans le sud-ouest, à Toulouse, l’achat en mars 2017, de l’ensemble immobilier tertiaire Centreda de 16.150 m², à proximité immédiate du siège d’Airbus, va également contribuer à une amélioration des revenus locatifs à hauteur de +1 million d’euros.

Perspectives

ANF Immobilier a, à l’occasion de cette publication, confirmé son objectif de stabilité du résultat net récurrent ajusté, part du Groupe EPRA pour l’année 2017, un objectif cohérent avec son programme de rotation d’actifs et la cadence de ses développements.

« ANF Immobilier poursuit son développement et marque un tournant avec la cession de la quasi-totalité de son patrimoine historique qui devrait intervenir au 4ème trimestre. Elle fait le choix d’aller au bout de sa transformation en une foncière purement tertiaire et spécialiste des métropoles régionales», a indiqué Emmanuelle Baboulin, présidente du directoire d’ANF Immobilier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


ANF Immobilier : baisse des revenus locatifs

La foncière, très présente sur Lyon et Marseille a fait état ce vendredi d’une baisse de ses revenus locatifs en part du groupe.


L’acquisition d’ANF par Icade se précise

ANF immobilier a fait un point aujourd’hui sur l’évolution de cette opération.


« Nous attendons plus de 7.000 congressistes »

null
Blandine Fischer est commissaire générale de la convention Patrimonia, qui rassemble pendant deux jours les professionnels du patrimoine à la Cité internationale.


SCPI et OPCI : collecte en hausse, taux de distribution en baisse

L’ASPIM a communiqué ses statistiques pour le premier semestre 2017, qui montrent une collecte record sur ces fonds d’investissement en immobilier.


Affine publie un bénéfice net consolidé de 6,9 millions d’euros

La foncière présente sur l’Ile de France et 6 métropoles régionales a fait état de loyers en hausse de 0,3% à périmètre constant.


Lyon 7 : grosse prise à bail dans le Tangram

GFI Informatique a signé un bail auprès d’Affine pour prendre à bail 2.170 m2 dans le Tangram à Lyon.
» Affine publie un bénéfice net consolidé de 6,9 millions d’euros


Forte participation à la journée des conseils syndicaux de Lyon

null
La 11ème journée des conseils syndicaux organisée par l’UNIS rassemblait mardi de nombreux responsables de conseils syndicaux. Le vice-président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, était présent.


La journée des conseils syndicaux de Lyon aura lieu le 20 juin

L’UNIS organise comme chaque année cette journée dédiée à la copropriété. L’édition 2017 se tiendra, comme en 2016, au centre des congrès de la Cité internationale, dans le 6ème arrondissement.


L’UNPI organise sa première journée de la propriété immobilière

Jean Perrin, le président national sera présent à partir de 16 heures Square Général Delfosse. L’Assemblée générale de l’Union aura, elle, lieu à 18 heures.


Virginie Thollon-Bayeul, nouvelle directrice de l’agence Rhône-Alpes de PERL

PERL a confié à cette ex-collaboratrice de Bouygues Bâtiment Sud-Est la direction de son agence régionale Rhône-Alpes.


L’UFC Que Choisir et l’ARC ont publié leur observatoire des syndics

Les deux organisations ont publié la semaine dernière leur observatoire des syndics, avec des résultats qu’elles jugent « déplorables ».


Les SCPI européennes

Pour diversifier son investissement immobilier en SCPI, il est possible d’acquérir des SCPI pan-européennes, qui investissent dans des actifs situés dans plusieurs pays du vieux continent.


L’absence de ministère du logement fait réagir certains professionnels

Les acteurs du logement sont partagés après l’annonce du gouvernement. La FNAIM dénonce l’absence de ministère, peu de temps après avoir dénoncé la prise de près de 400 décrets en fin de quinquennat. D’autres acteurs sont plus positifs.
» 400 décrets passés avant la fin du quinquennat : « un procédé inadmissible et méprisant », pour Jean-François Buet, de la FNAIM


BNP Paribas: bonne dynamique commerciale au 1er trimestre

BNP Paribas publiait mercredi matin ses résultats trimestriels.


Mercialys : croissance des revenus locatifs au premier trimestre

Le groupe a fait état mercredi de ses résultats trimestriels. Les revenus locatifs en hausse de 1,4% à 46,2 millions d’euros.