APL : l’article 52 est examiné au Sénat

L’article si contesté par les offices publics de l’habitat (OPH) est examiné par la chambre haute du Parlement. La fédération des OPH a communiqué sur cet examen.

Le Sénat s’est réuni cet après-midi en séance publique, pour débattre de l'article 52 de la Loi de finances 2018. A cette occasion, le bureau fédéral de la fédération des offices publics de l’habitat (FOPH) s'est réuni pour faire le point. Elle a arrêté une position, en soutenant l'amendement déposé par la sénatrice Dominique Estrosi-Sassone. Celui-ci écarte la réduction de loyer de solidarité (RLS), qui avait été voté par la commission des affaires économiques du Sénat, tout en proposant de contribuer à la réduction du déficit budgétaire en allant abonder le fonds national d'aide au logement (FNAL).

A l’inverse, elle a affirmé sa réserve à l'égard de l'amendement du sénateur Philippe Dallier, adopté par la Commission des finances du Sénat, qui vise à trouver un compromis en maintenant la RLS.

La FOPH veut un accord qui donne toute sa place aux territoires détendus

Elle a par ailleurs indiqué qu’elle ne pouvait accepter un dispositif « qui viendrait pénaliser les organismes qui ont la politique d'attribution la plus généreuse en direction du public modeste voire démunis ou exclus, ni en direction des organismes dont la politique des loyers est la plus raisonnable ».

La fédération a indiqué vouloir trouver « un accord qui devra prendre en compte non seulement l'intérêt des grandes métropoles mais aussi de l'ensemble du territoire national ». Il donnera, selon lui, toute sa place aux territoires détendus souvent de tradition industrielle. « Ceux-ci connaissent en effet des problématiques spécifiques en matière de logement qu'il conviendrait de prendre en compte afin de maintenir la cohésion du pays et de tirer avantage de la diversité des territoires. La grande majorité des offices et de quelques ESH Indépendantes apportent une contribution déterminante à la réduction des fractures territoriales », a indiqué la fédération.

Celle-ci a ajouté que le conseil fédéral du 13 décembre permettra de faire le point sur les échanges et constater les éventuels désaccords, mais sans exclure la possibilité d'un accord qui ne peut être ratifié que dans le cadre de l'USH.

Des propositions

Dans le cadre de propositions sur la future loi logement, la fédération souhaite « simplifier les normes pour aider les organismes à participer activement au choc de l'offre » et « réorganiser le tissu des organismes, un processus engagé depuis plusieurs années, dans le respect des statuts des uns et des autres et des besoins des territoires ».

Elle veut également élargir, « dans des conditions à définir », les compétences des organismes HLM, mais aussi progresser en matière de vente, « à condition que ce soit sur la base du volontariat et en recueillant un accord préalable des maires concernés ». La FOPH veut en outre proposer « que les organismes HLM et leurs représentants locaux soient réellement majoritaires au Conseil d'administration de la CGLLS puisqu'ils en sont les principaux financeurs ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.


Mise à l’eau de la coque du théâtre Île Ô

La méga coque du futur théâtre, une structure béton de près de 500 tonnes, qui mesure 38,33 mètres de long, 11,4 mètres de large par 2,9 mètres de hauteur, est maintenant posée sur l’eau.