Croissance confirmée pour Capelli

Le groupe a annoncé mercredi un chiffre d’affaires, un résultat opérationnel, et un résultat net part du groupe en hausse au titre de son premier semestre.

Capelli a fait état mercredi de ses résultats au titre du premier semestre 2017/2018. Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 62,42 millions d’euros, en croissance organique de 27% comparé au premier semestre de l’exercice 2016/2017, lequel affichait déjà une croissance de 62%.

Le chiffre d’affaires France atteint 41,3 millions d’euros, en augmentation de 29%, tandis que l’international (Suisse et Luxembourg) affiche une progression de 24% à 21,1 millions d’euros. « Cette croissance forte (doublement de taille en 2 ans) est réalisée en maîtrisant les ratios de rentabilité. La marge brute progresse dans les mêmes proportions que le chiffre d’affaires et affiche une hausse de 29% à 14,67 millions d’euros pour représenter 23,5% du chiffre d’affaires (23,1% en n-1) », note le groupe dans un communiqué.

Celui-ci fait état d’un résultat opérationnel en augmentation de 57% à 6,04 millions d’euros. La rentabilité opérationnelle s’inscrit ainsi en forte augmentation et affiche une hausse de 9,7% du chiffre d’affaires, contre 7,8% l’an dernier. A l’inverse, le résultat financier est en baisse de 3,43 millions d’euros, intégrant « une perte de change de 650.000 euros et des frais financiers liés aux levées de fonds obligataires réalisées par Capelli pour assurer l’accélération de son développement ».

Résultat net part du groupe en hausse de 54%

Quant à lui, le résultat net part du groupe est en progression de 54% pour atteindre 1,53 millions d’euros, soit 2,5% du chiffre d’affaires. Et ce après une charge d’impôt de 0,80 millions d’euros. « L’accélération de la croissance du Groupe Capelli se fait dans le maintien des équilibres financiers avec une dette nette sous contrôle », se félicite le groupe.

Le groupe rappelle que le quatrième trimestre représente traditionnellement une période de forte constatation des ventes. Les compromis d’achats signés s’élèvent ainsi à 638 millions d’euros en cumulé depuis le début de l’année 2017. Le Backlog s’établissait, lui, à 294,4 millions d’euros au 15 novembre 2017, contre 234,4 millions d’euros au 15 novembre 2016, soit une hausse de 60 millions d’euros (+26%). La France représente 72% du backlog total et l’international 28%. Selon Capelli, « le deuxième semestre 2017-2018 enregistrera donc une croissance très soutenue à l’image des exercices précédents ». Capelli compte 65 programmes immobiliers en cours de montage (permis de construire à déposer ou en cours d’instruction), représentant 4.287 logements soit un chiffre d’affaires cumulé de plus d’un milliard d’euros.

A la faveur de ces éléments, ceci conforte les objectifs court et moyen terme du groupe, « avec en ligne de mire l’objectif d’atteindre rapidement les 300 millions d’euros de chiffre d’affaires ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.


Mise à l’eau de la coque du théâtre Île Ô

La méga coque du futur théâtre, une structure béton de près de 500 tonnes, qui mesure 38,33 mètres de long, 11,4 mètres de large par 2,9 mètres de hauteur, est maintenant posée sur l’eau.