Hausse des transactions de 11,5% en 2017 chez Guy Hoquet l’immobilier

Le réseau a fait un bilan de l’année écoulée, qui a été marquée par un record de transactions et une hausse des prix.

Guy Hoquet l’immobilier a fait un point en ce début d’année sur le marché immobilier en 2017 et livré quelques perspectives. Le groupe a, comme certains de ses concurrents ayant déjà communiqué, fait état 2017 qui, selon le réseau, restera dans la mémoire comme « d’une année de tous les possibles », après une année 2016 « excellente ».

Ceci s’est traduit en termes de volumes, Guy Hoquet ayant enregistré une hausse des ventes de l’ordre de 11,5% sur 12 mois. Selon lui, le marché de l’immobilier ancien devrait dépasser les 950.000 transactions, ce qui constituerait un record. Il souligne enfin que l’activité dense n’a pas été freinée par la hausse des prix au m², qui oscille entre +2,1% pour la province à +6,1 % pour Paris.

Prix au m² en hausse

Pour Fabrice Abraham, directeur général de Guy Hoquet, les prix au mètre carré sont en hausse cette année encore, et « flirtent dangereusement avec leur plus haut niveau, atteint en 2011 » (2 600 € au national actuellement contre 2 700 € à leur sommet). Le réseau confirme que la tendance des prix fut globalement orientée à la hausse, mais que ceci n’a pas touché de manière homogène le territoire national. « De gros écarts sont à constater », souligne Guy Hoquet l’immobilier.

Sur le front des territoires ayant connu la plus forte hausse des prix, Bordeaux affiche une hausse des prix de 17 % sur un 1 an, alors même que la hausse moyenne est de +2,6% au niveau national. Une disparité selon le type de bien est notable, note le réseau. En Ile-de- France, les prix au m² des maisons a pris 1,8 % alors que les appartements, plus demandés, ont connu une augmentation de 5,4%.

« Contexte favorable »

2017 aura, au final, connu un contexte porteur pour les particuliers. Pour Fabrice Abraham, « le contexte favorable, et notamment les taux de crédit exceptionnellement bas, ont permis aux Français porteurs de projets immobiliers de les concrétiser rapidement et dans des conditions avantageuses ».

Les délais de vente ont, eux, connu une baisse sur tout l’hexagone, de l’ordre de 2 jours, pour revenir à 89 jours. Sur Paris, les biens s’arrachent « en à peu près 2 mois, soit 5 jours de moins que l’année passée ».

Guy Hoquet l’immobilier note un autre point positif pour les acquéreurs, avec un pouvoir d’achat en hausse puisqu’en 12 mois, ceux-ci ont pu acheter pour le même prix 3 m² de plus en France. Il note d’ailleurs que, pour les maisons en province, les acquéreurs ont même gagné 9 m² sur la période. Mais ceci n’est, là aussi, pas vrai partout : « si au national le budget moyen est de 218.000 € pour 87 m², il explose à Paris où il faut en moyenne débourser 442.000 € pour 49 m² ».

Un rapport surface/prix favorable aux régions

Le meilleur rapport surface/prix est bien sûr trouvé en région. Pour 185.000€, on peut y trouver un bien de 96,6 m², avec toutefois des disparités en fonction du type de bien. Pour une maison, on trouvera un bien de 115 m², tandis que les appartements sont plutôt aux environs de 63,6 m². « La même constatation pourrait être faite en Ile-de-France, où il faut disposer de 267.000 € pour avoir 77 m² – avec une moyenne de 105 m² pour les maisons et 59 m² pour les appartements », ajoute le réseau.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.