La fondation Abbé Pierre publie son rapport sur l’état du mal-logement

Le 23ème rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal logement a été publié mardi et remis au ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard.

La fondation Abbé Pierre a présenté mardi son 23e rapport sur l'état du mal-logement en France. Et si la construction de logement et les transactions sont clairement orientées à la hausse, la précarité demeure en France. « Si le marché de l’immobilier affiche une bonne santé générale, 4 millions de personnes restent mal logées ou privées de domicile, tandis que 12 millions voient leur situation fragilisée par la crise du logement », a indiqué la fondation.

Celle-ci a indiqué que près de 15 millions de personnes étaient touchées, à un titre ou à un autre, par la crise du logement. « La qualité moyenne des logements continue de s’améliorer, mais la hausse des prix creuse les inégalités résidentielles et bouche l’horizon des ménages des couches populaires. Comme si des centaines de milliers de personnes, en plus d’être mal-logées aujourd’hui, se voyaient assignées à le rester toute leur vie », souligne l’organisation.

Le surpeuplement pointé

Le rapport insiste plus particulièrement cette année sur l’une des formes de mal-logement, à savoir le surpeuplement. La fondation indique constater au cours des dernières années « une recrudescence inquiétante » de ce phénomène, après un déclin sensible pendant des décennies. La fondation indique que 2.66 millions de ménages étaient touchées par le surpeuplement en 2013, soit 8,6 millions de personnes dont 934 000 en surpeuplement « accentué ». L’augmentation du nombre de personnes touchées par le surpeuplement accentué s’établissait à 17% entre 2006 et 2013. Il était par ailleurs de 6% pour le surpeuplement modéré. Celle-ci est essentiellement présente dans les grandes agglomérations. Il s’agit, pour la fondation de mettre en lumière les conséquences très graves du surpeuplement, et leur caractère pénalisant à court, moyen et long termes pour les personnes qui le subissent, notamment des familles avec enfants.

Le rapport insiste également sur la précarité énergétique. Selon celui-ci, le nombre de personnes consacrant plus de 35 % de leurs revenus aux dépenses de logement avec un reste-à-vivre inférieur à 65 % du seuil de pauvreté (650 euros par mois et par unité de consommation) est passé, entre 2006 et 2013, de 4 à près de 6 millions. « Ces personnes se serrent, se saignent et se privent également, notamment de chauffage, puisque le nombre de celles qui ont eu froid pour économiser sur les factures de chauffage est passé de 1,6 à 2,3 millions de personnes, soit 44 % de plus », indique le rapport.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La fondation Abbé Pierre publie son rapport sur l’état du mal-logement

Le 23ème rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal logement a été publié mardi et remis au ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard.


« Nous avons plusieurs niveaux d’intervention »

null
En amont de la présentation de l’observatoire de l’habitat et de la création officielle de la Métropole de Saint-Etienne, Lyon Pôle Immo avait rencontré, il y a quelques semaines, Jack Arthaud, le directeur général de l’EPA de Saint-Étienne, avec Jean-Pierre Berger, président de l’agence d’urbanisme de la région stéphanoise, Epures. Nous évoquons avec Jack Arthaud la rénovation de logements anciens à Saint-Etienne.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes fait état d’une reprise d’activité

La conjoncture se stabilise, voire est en stabilisation pour près de deux tiers des entreprises.


«Il y a un problème de fracture territoriale en Auvergne-Rhône-Alpes»

null
Gilles Courteix est le président de la fédération régionale du bâtiment (FFB Auvergne-Rhône-Alpes). Il évoque les récentes mesures inscrites dans le projet de loi de finances 2018, et la charte de bonnes pratiques signée avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

» La LCA-FFB Auvergne-Rhône-Alpes organisait ses rencontres régionales


Recalibrage du CITE : la CAPEB demande une concertation

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment a exprimé le souhait vendredi que Matignon organise une réunion sur le recalibrage du crédit d’impôt transition énergétique.


« L’investissement dans le logement, c’est rentable »

Patrick Liébus, président national de la CAPEB, était présent pour les assises du BTP. Nous avons, avec lui, fait un point sur l’activité dans l’artisanat du bâtiment.


La CAPEB affiche sa prudence quant aux mesures gouvernementales

La confédération se montre prudente quant à certaines mesures plan logement dévoilé mercredi par le gouvernement. Elle critique par ailleurs le rétrécissement du champ d’application du PTZ et du dispositif Pinel.


L’Etat fait le point sur la lutte contre le travail illégal en Auvergne-Rhône-Alpes

null
Le préfet de région, Henri-Michel Comet, faisait un point mardi sur la lutte de l’Etat contre le travail illégal, mais aussi la fraude au détachement. Concernant cette dernière, plus de 200 procédures avec amende ont été engagées.
» Clause Molière : des « ambigüités » subsistent entre l’Etat et la Région


Vers la généralisation des voitures propres et la fin des passoires thermiques

null
Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, a présenté ce matin le plan climat du gouvernement. En Auvergne-Rhône-Alpes et dans la Métropole de Lyon, l’Etat incite déjà au passage à une mobilité propre, via la mise en place d’une circulation différenciée par les vignettes Crit’Air.


Inauguration de la résidence Louis Loucheur, entièrement réhabilitée

null
Grand Lyon Habitat a procédé à la réhabilitation de cette résidence de 102 logements située dans le 9ème arrondissement de Lyon, à proximité du métro Gorge de Loup.
» 
Daniel Godet : «Diversifier le peuplement et les statuts d’occupation»


« Diversifier le peuplement et les statuts d’occupation»

Daniel Godet est le directeur général de Grand Lyon Habitat. Il évoque la réhabilitation de la résidence Louis Loucheur, dans le 9ème arrondissement de Lyon.


Une activité en amélioration pour l’artisanat du bâtiment

null
La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part cette semaine de sa dernière étude réalisée auprès de ses adhérents dans la grande région.


Bon début d’année pour l’artisanat du bâtiment

null
La CAPEB a publié vendredi sa note d’activité au niveau national. En Auvergne-Rhône-Alpes, la reprise est également sensible avec une hausse assez marquée de l’activité.


« Sur le logement, Lyon fait partie des grandes métropoles dynamiques »

null
La ministre du logement et de l’habitat durable était lundi à Lyon et à Villeurbanne. Emmanuelle Cosse a répondu à diverses questions, notamment sur la densification et la précarité énergétique.


Emmanuelle Cosse en visite à Lyon et Villeurbanne

La ministre du logement et de l’habitat durable a réalisé lundi des visites de terrain dans l’agglomération, avant de remettre à Cédric Van Styvendael, DG d’Est Métropole Habitat, l’insigne de chevalier dans l’ordre national du Mérite.