Capelli : bonne dynamique des ventes sur 9 mois

Le chiffre d’affaires du groupe basé à Champagne-au-Mont-d’Or est en hausse de 31% à 91,7 millions d’euros sur neuf mois.

Capelli continue, au troisième trimestre de son exercice 2017-2018, d’accélérer sa croissance en tirant pleinement profit de son mix clients et de sa présence nationale et internationale, en Suisse et au Luxembourg. Le chiffre d’affaires progresse ainsi de 38% par rapport à l’exercice précédent pour atteindre 29,3 millions d’euros.

Sur 9 mois, le chiffre d’affaires du groupe s’inscrit à 91,7 millions d’euros, en hausse de 31% par rapport au 31 décembre 2016. Capelli, a enregistré, au troisième trimestre de son exercice 2017-2018, un chiffre d’affaires en hausse de 38%. Le Backlog Promotion s’est lui, avéré être en croissance de 39% à 378,6 millions d’euros. Au total, les programmes en cours de montage représentent 3.900 logements.

Chiffre d’affaires 9 mois en hausse de 31%

Sur 9 mois, le chiffre d’affaires du groupe s’inscrit à 91,7 millions d’euros en hausse de 31% par rapport au 31 décembre 2016. L’international est un contributeur à hauteur de 29,2 millions d’euros aux ventes de la période contre 23,7 millions d’euros l'an dernier « avec un dynamisme particulièrement soutenu au Luxembourg », souligne le groupe.

La hausse des ventes est de 34% en France sur 9 mois, à 62,5 millions d’euros. L’activité promotion - rénovation affiche une progression de 50%. En Ile-de-France, Capelli continue de se déployer rapidement en Ile-de-France avec 27 programmes actuellement en cours de montage sur cette région représentant 2.080 logements.

Backlog total en hausse

La sommes des réservations en portefeuille, le backlog total, atteint 378,6 millions d’euros, en hausse de 28,6% par rapport au 15 novembre 2017, soit une augmentation de 84,2 millions d’euros en deux mois et demi. La France représente 261 millions d’euros, tandis que l’international représente 31% dudit backlog.

Capelli compte, à ce jour, 67 programmes immobiliers en cours de montage (permis de construire à déposer ou en cours d’instruction), qui représentent 3.900 logements, soit un chiffre d’affaires cumulé de plus de un milliard d’euros.

Ces performances et la dynamique de croissance attendue sur le quatrième trimestre « confortent le groupe Capelli dans ses objectifs à court et moyen terme avec en ligne de mire l’ambition d’atteindre rapidement les 300 millions d’euros de chiffre d’affaires », a indiqué le groupe.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les artisans du bâtiment éprouvent des difficultés pour recruter

L’optimisme des artisans d’Auvergne-Rhône-Alpes est contrarié par des difficultés de recrutement.


Vers un rachat de BPD Marignan par «Les Nouveaux Constructeurs»

La filiale de BPD Europe a annoncé être entrée en négociations exclusives avec LNC, qui s’inscrit pour cette opération au sein d’une coentreprise avec un fonds d’investissement.


Les permis de construire en baisse, notamment en Auvergne-Rhône-Alpes

Le commissariat général au développement durable faisait état vendredi des statistiques des permis de construire et des mises en chantier de logements neufs.


Saint-Étienne : l’immeuble de la CPAM Loire livré

null
Vinci Immobilier et Cardinal ont livré ce nouveau siège situé face à la gare TGV de Châteaucreux.


Capelli : backlog en hausse de 70%

Le titre a terminé en baisse jeudi, suite à la présentation de ses résultats mercredi.


Activité dynamique au deuxième trimestre pour l’artisanat du bâtiment

null
La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment a dévoilé jeudi, pour le secteur, les chiffres d’activité sur 3 mois. L’organisation reste toutefois prudente pour le 2ème semestre.
» Craintes de la CAPEB sur la TVA réduite dans le bâtiment


Craintes de la CAPEB sur la TVA réduite dans le bâtiment

Dans un communiqué, la CAPEB a demandé à Bruno Le Maire de clarifier des propos qu’elle juste équivoques de la secrétaire d’Etat Delphine Gény-Stephann devant le Parlement.


Le bâtiment promeut l’emploi de jeunes et de demandeurs d’emploi issus de QPV

Les ministres du Travail et de la Cohésion des territoires ont lancé ce mercredi, avec la FFB, une opération visant à favoriser l’accès aux entreprises du secteur à 15.000 jeunes et demandeurs d’emploi issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville.


Fraude au détachement : l’État a fait le point

La préfecture du Rhône a fait un bilan des actions de contrôle de l’État et les perspectives en matière de lutte contre le travail illégal et ce type de fraude.


Ventes de logements neufs en repli au 1er trimestre en Auvergne-Rhône-Alpes

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes avait diffusé il y a quelques semaines sa traditionnelle enquête sur la commercialisation de logements neufs dans la région.


La FFB exprime des craintes sur la conjoncture dans le bâtiment

La fédération a fait état mercredi d’une nette dégradation des ventes, notamment dans certains secteurs comme celui de la maison individuelle.
» Ventes de logements neufs en repli au 1er trimestre en Auvergne-Rhône-Alpes


Francheville : inauguration de « Bulle d’Air »


Cogedim a inauguré ce mardi cette résidence située au sein de la commune de l’ouest lyonnais, qui compte 37 logements, du T2 au T5.


« Chacune des villes est un cas particulier »

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes, répondent aux questions de Lyon Pôle Immo, notamment sur le dispositif « Coeur de ville ».


Pose de la 1ère pierre de la Tony Parker Adéquat Academy


Le ministre de l’Intérieur et ministre d’Etat, Gérard Collomb, était présent vendredi à Gerland pour assister à cet évènement, en présence de l’emblématique meneur de jeu des Spurs, Tony Parker.


Les mises en chantier de logements en baisse sur trois mois

La construction de logements a connu, de mars à mai, un léger creux, malgré un chiffre toujours positif sur 12 mois, tant au niveau national qu’en Auvergne-Rhône-Alpes.