L’UNAM tire le bilan de la conférence de consensus

L’union des aménageurs et lotisseurs a porté au cours de celle-ci des propositions visant à sécuriser et encourager la construction en secteur aménagé.

L’UNAM, ex-SNAL, a, comme nombre d’organisations professionnelles, participé à la conférence de consensus sur le logement. Elle a, au cours de ces débats, porté ses propositions visant à sécuriser et encourager la construction en secteur aménagé. “Après avoir déjà obtenu la stabilisation des droits en permis d’aménager dans la version initiale du texte, un nouveau point de satisfaction pourrait être retenu pour les aménageurs : l’administration centrale s’est en effet déclarée intéressée à expérimenter un permis d’aménager multi-sites pour réaliser des opérations d’ensemble sur des terrains non contigus”, souligne l’union.

« Cette mesure mériterait de figurer dans le texte car il est urgent d’apporter des solutions aux territoires exclus du plan de revitalisation des villes moyennes » a indiqué la présidente de l’UNAM, Pascale Poirot, appuyée en cela par Gérard Larcher, le président du Sénat. « On ne peut pas concentrer tous les moyens de la revitalisation des villes moyennes en omettant la difficulté des situations dans les petites villes et les centres-bourgs », a indiqué le deuxième personnage de l’Etat.

Créer les conditions d’un choc d’offre foncière

Sur le texte en lui-même, Pascale Poirot reste cependant plus dubitative : « si beaucoup de grandes orientations semblent aller dans le bon sens comme la simplification de la ZAC, l’amélioration de l’articulation des documents de planification ou encore la limitation des recours abusifs, beaucoup trop d’interrogations subsistent sur la portée réelle du projet de loi final ».

Selon l’UNAM, il est indispensable de l’enrichir de mesures structurantes pour créer les conditions d’un véritable choc d’offre foncière pour pouvoir envisager de construire plus, mieux et moins cher, mais aussi restaurer les bases d’une concurrence saine et loyale entre les opérateurs. Il s’agit enfin de donner les moyens à tous les territoires de tirer leur épingle du jeu. “Les espoirs suscités par cette mobilisation doivent tous nous permettre de sortir des positions dogmatiques et corporatistes pour enfin définir une politique du logement pragmatique, efficace et s’interroger ensemble sur le cadre de vie que nous souhaitons offrir aux générations futures”, a conclu l’UNAM.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Davantage de bornes pour voitures électriques dans la Métropole

La Métropole de Lyon soutient le développement de l’électromobilité sur le territoire en facilitant l’accès des opérateurs privés au domaine public.


Clôture des rendez-vous 2018 de « Habiter et Se Loger »

Ces rencontres, qui ont permis des échanges entre la collectivité et les différents acteurs de l’habitat sur le territoire métropolitain, se sont achevées ce lundi.


David Kimelfeld a signé le pacte ZFE-État-Métropoles

Le président de la Métropole de Lyon a signé ce lundi ce pacte au ministère de la Transition écologique et solidaire.


La FFB s’inquiète pour le CITE et le RGE

La fédération a déploré, sur le CITE, le revirement du gouvernement sur ses engagements pris fin 2017.


Une tarification combinée LPA-TCL depuis ce lundi

Depuis lundi, Lyon Parc Auto et le SYTRAL ont lancé une tarification combinée entre TCL et LPA.


La CAPEB pousse à l’élargissement du périmètre du CITE

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment veut, en ce sens, voir un élargissement du projet de loi de finances 2019.


Vers des métropoles à deux vitesses ?

Une réunion a eu lieu lundi entre 5 présidents de Métropoles et Emmanuel Macron, avec pour objectif de répliquer le modèle lyonnais de fusion entre départements et Métropoles sur le territoire de ces dernières. Une initiative qui irrite Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole.


Lyon : la hausse des prix de l’immobilier ralentit, selon LPI-Seloger

Si nombre d’arrondissements enregistrent toujours des hausses à deux chiffres sur un an à Lyon, une baisse des prix est observée sur trois mois.


Métropole de Lyon : les élus LR contre le passage du « périph » à 70 km/h

null
Dans un communiqué le groupe « LR et apparentés » s’est positionné contre la limitation de la vitesse maximale sur le périphérique de l’autoroute A7 jusqu’à la porte du Valvert.


Altarea Cogedim a inauguré son nouveau siège régional

L’immeuble Archivea, dans lequel ont emménagé les collaborateurs du groupe, est situé au 57 rue Servient dans le 3ème arrondissement de Lyon.


GRDF va s’installer sur 5.600 m² à Jean Macé

CBRE a accompagné la direction régionale sud-est du groupe dans sa future installation lyonnaise en 2020.


Le périphérique de Lyon bientôt limité à 70 km/h

Le président de la Métropole, David Kimelfeld, a, à l’occasion d’une visite de presse sur le site de la caserne Raby à Bron, annoncé l’abaissement de la vitesse maximale du « périph » de 90 km/h à 70 km/h.


Lyon : la FPI alerte sur la baisse des ventes de logements neufs et la hausse des prix


La fédération des promoteurs immobiliers a alerté lundi sur la hausse prévisible des prix du logement neuf.


Lyon 8 : « Carré Sésame » a été inauguré

null
Le foyer d’accueil médicalisé « Carré Sésame » à destination des personnes atteintes d’autisme, a été inauguré il y a une semaine rue Challemel Lacour.


Planning rallongé de 3 mois pour les travaux de la paroi ouest du parc Saint-Antoine

Lyon Parc Auto a réactualisé jeudi le timing du projet, après un contretemps sur le chantier de la paroi moulée ouest du parc.