Court’ea crédits ouvre deux nouvelles agences dans la Métropole

Le réseau a ouvert une agence à Lyon Carnot et une autre à Tassin la Demi Lune.

En 8 ans, Court’ea crédits s'est constitué un solide réseau de courtiers gratuits en crédit immobilier sur la région Auvergne-Rhône-Alpes. Avec un réseau de 17 agences dont deux à Lyon et Saint-Priest,  Court’ea crédits a ouvert deux nouvelles enseignes, à Lyon Carnot et Tassin la Demi Lune.

Court’ea crédits a généré 180 millions de prêts immobiliers générés et dispose de 40 collaborateurs répartis dans 17 agences. Le fondateur de Court'ea crédits, Clément Menut, a déployé ses agences “sous contrat de licence de marque pour plus de souplesse et d'agilité”. « Mes collaborateurs sont à la fois indépendants et épaulés par le pouvoir de négociation du réseau. Tous bénéficient de l'ensemble des conventions bancaires et apportent ainsi à l'emprunteur un service all inclusive équivalent aux courtiers payants, sans prendre d'honoraires, ni de frais de dossier. Le mot 'gratuit' permet quant à lui, de générer un flux d'entrants certains dans nos agences. Ce positionnement est donc un levier de croissance efficace pour assurer la rentabilité de nos courtiers dès la première année d'activité», a-t-il affirmé.

Le reseau vise un doublement de son chiffre d’affaires en 2018

Selon le réseau, peu d'acteurs de taille restent en lice sur Lyon, et voit un fort potentiel dans l'accès au courtage gratuit. « Le marché du crédit immobilier se porte bien, nous avons une demande grandissante sur Lyon et ses villes de proximité. Sur 2017, avec seulement 2 agences créées en cours d'année, nous avons enregistré pas moins de 350 demandes de crédit-immobilier et généré 4.3 millions d'euros de crédits immobiliers, ce qui est très encourageant. Nous avons donc décidé d'en créer 2 supplémentaires en ce début d'année et sommes actuellement en cours de recrutement pour déployer nos équipes sur toute la région lyonnaise afin d'atteindre les 20 collaborateurs d'ici à 5 ans. Et d'ici cette fin d'année, notre objectif est de doubler le nombre total d'agences pour investir rapidement les autres grandes villes de France », annonce Clément Menut.

Court’ea crédits investit massivement dans la formation, avec près de 100.000 euros alloués au recrutement, à la formation, à l'apprentissage du métier et à la mise à jour des nouvelles normes, en particulier européennes. Après un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros pour plus de 1.200 dossiers traités cette année, Court’ea crédits espère doubler ses chiffres d'ici à fin 2018. “Plus d'un locataire sur 2 envisage de devenir propriétaire sur 2018 et l'acquisition de biens reste la première source de revenus de Court'ea Crédits. Les renégociations et rachats ne représentent que 20% de l'activité de la société”, note l’intermédiaire.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


2021 commence avec des taux de crédit immobilier en baisse

C’est ce qu’ont indiqué plusieurs courtiers, dont Empruntis, Vousfinancer et Emprunt Direct.


Soulagement des professionnels après les inflexions du HCSF

La FNAIM, la FFB, et les courtiers en crédits immobiliers ont salué les inflexions dans les recommandations adressées aux banques.


Crédit immobilier : le HCSF lâche du lest

Le Haut Conseil de stabilité financière a décidé d’assouplir une partie des recommandations qu’il avait émises il y a un an.


Front uni des acteurs de l’immobilier avant la réunion du HCSF

En amont de la réunion du Haut Conseil de stabilité financière, les principales fédération ont écrit une lette ouverte aux cabinets de Bruno Le Maire et d’Emmanuelle Wargon, de la DGT, de l’ACPR et du HCSF.


Chute de la part des primo-accédants, selon Cafpi

Le courtier en crédit immobilier a fait part des dernières tendances sur l’évolution de sa clientèle.


Assurance emprunteur : la résiliation infra-annuelle attendra


Le Conseil constitutionnel a retoqué ce qui avait été voté fin octobre.


Malgré un net rebond, les acteurs du crédit à l’habitat inquiets pour la production

La production mensuelle, corrigée des variations saisonnières, de crédits à l’habitat s’est élevée à 23,4 milliards d’euros.


Le marché immobilier lyonnais freiné par la crise et les refus de prêt


La FNAIM du Rhône a évoqué, à l’occasion d’une conférence de presse, l’activité du marché immobilier dans la Métropole de Lyon. Si il reste solide, le marché est affecté par la crise sanitaire, les conséquences du confinement et les difficultés de financement.


Taux de crédit immobilier : pas de changement en Auvergne-Rhône-Alpes

C’est ce qu’a indiqué Emprunt Direct dans son dernier baromètre régional.


Crédit immobilier : pas d’évolution des taux en Auvergne-Rhône-Alpes


C’est ce que constate l’intermédiaire en crédit immobilier Emprunt Direct.


Assurance emprunteur : pas de révolution en matière de résiliation

La résiliation à tout moment de l’assurance emprunteur, qui avait été votée par les députés, n’a finalement pas été retenue par la commission mixte paritaire.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les taux n’ont pas bougé en cette rentrée par rapport à la période estivale. Dans les prochains mois, les taux d’usure vont remonter, ce qui pourrait améliorer le financement des emprunteurs modestes.


La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a créé la Banque de la Transition Énergétique

Cette nouvelle banque est intégralement dédiée à la collecte d’épargne verte et au financement d’initiatives en faveur de la transition énergétique dans la région.


Pas d’inflexion de position pour le HCSF

Sur le front du marché immobilier résidentiel, le Haut conseil a uniquement rappelé sa recommandation de décembre relative aux évolutions en matière d’octroi de crédit.


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.