Laurent Wauquiez fustige les conclusions du rapport Duron

Le président de la Région Auvergne- Rhône-Alpes, qui était lundi en visite sur le chantier du Lyon-Turin, a déploréle retard qui pourrait s’accumuler dans la réalisation de cette ligne structurante.

Le président de la Région Auvergne- Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, était lundi en visite sur le chantier du Lyon-Turin. Celui-ci s’est clairement exprimé, au cours de ce déplacement, sur le rapport Duron mettant en cause ce projet ferroviaire entre la France et l’Italie. Selon l’élu, « c’est une entorse aux engagements de la France », affirmant en outre que « la Région ne peut pas accepter les conclusions de ce rapport ».

L’étude préconise notamment de repousser l’aménagement des voies d’accès françaises, de densifier l’axe Dijon-Modane et de temporiser l’aménagement du contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise. Des points qui dérangent le président de la Région, qui fustige l’abandon de projets majeurs pour la région, et pour le territoire national. “Le projet du Lyon-Turin est d’un intérêt majeur pour la région Auvergne-Rhône-Alpes mais également pour la France et l’Europe. Du point de vue des transports, de la qualité de l’air et de la sécurité, la réalisation des trois tronçons du Lyon-Turin répond clairement aux grands enjeux du XXIe siècle. Elle assurera le désenclavement des Alpes tout en répondant à l’urgence écologique liée à la pollution de l’air dans la vallée de l’Arve”, explique la Région dans son communiqué.

“Un terrible gâchis”

Pour Laurent Wauquiez, « l’Etat ne peut revenir sur ses engagements sans perdre sa crédibilité vis-à-vis de nos amis italiens et de nos partenaires européens ». Il faut en effet rappeler que l’Italie a accepté de mettre une part plus importante que la France dans le financement du tunnel et que l’Europe s’est également engagée financièrement en raison de la cohérence du projet.

Il déplore également le retard qui risque d’être accumulé, malgré les montants investis. « La France, l’Italie et l’Union européenne auront investi 8,3 milliards d’euros pour un tunnel qui devrait être livré en 2029. Avec le rapport Duron, il ne serait exploité côté français qu’à partir de 2038, c’est-à-dire qu’il serait sous-exploité pendant une dizaine d’années. Ce serait un terrible gâchis. Une région comme la nôtre a le droit à des infrastructures comme le Lyon-Turin », explique-t-il.

Il souligne en outre que l’alternative proposée, à savoir la modernisation de l’axe Dijon-Modane, serait inadaptée malgré un investissement conséquent , qui se monterait à 700 millions d’euros “sur une ligne structurellement inadaptée à un axe de fret massifié”. Pour Laurent Wauquiez, l’Etat doit adopter une position courageuse sur la réalisation des itinéraires d’accès au tunnel, et ne pas attendre 2030 pour densifier le fret ferroviaire alors même que le trafic routier explose.

Une “vision strictement parisienne du Gouvernement”

« Je dénonce le mauvais coup porté à la Région avec ce rapport Duron qui illustre la vision strictement parisienne du Gouvernement en matière d’aménagement du territoire et d’infrastructures de transport. Ce qui me gêne, c’est le double discours parisien qui fait mine de vouloir réformer le ferroviaire en France mais duquel ne sort aucun projet » a affirmé Laurent Wauquiez.

Il rappelle enfin le déséquilibre très important entre les investissements structurants abandonnés ou retardés en région - comme la liaison POCL, le contournement ferroviaire de Lyon ou l’A45 - et les futurs investissements liés au Grand Paris Express, un projet qu’il juge “faramineux” car chiffré à 25 milliards d’euros et comptant déjà un surcoût de 13 milliards d’euros. Or pour lui, plus qu’un projet régional comme le Grand Paris Express, « le Lyon-Turin est l’avenir du train en France et en Europe. Revenir dessus est une absurdité » conclut Laurent Wauquiez.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.


Travaux en cours pour le prolongement de la ligne de tramway T2

Dans l’optique de relier au printemps prochain Saint-Priest Bel-Air à Confluence, le SYTRAL démarre les travaux d’infrastructure.


La droite critique le cumul des mandats de Bruno Bernard


Le rassemblement de la droite et du centre à la Métropole de Lyon s’est fendu d’un communiqué critique suite à l’élection de Bruno Bernard en tant que président du Sytral.


Après la présentation du plan de relance, la FRTP veut des actes


Suite à la présentation de« France Relance », la fédération des travaux publics a salué « de réelles ambitions qui doivent se traduire en actes ».
» 6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


12ème salon du logement pour les jeunes à Lyon

Cet évènement, organisé par le CLLAJ de Lyon en partenariat avec le service logement de la mission locale de Vénissieux, se tiendra ce mercredi, dans l’atrium de l’Hôtel de Ville de Lyon.


La ministre de la Ville se rend ce vendredi à Vaulx-en-Velin

Nadia Hai se rendra se rendra dans la ville pour une visite sur le thème de la rentrée scolaire dans les quartiers prioritaires de la ville.


Une journée dédiée aux modes de déplacement actifs à Villeurbanne

Cette journée se tiendra le 19 septembre à Villeurbanne avenue Henri-Barbusse.


Immobilier : Saint-Étienne sur le podium des villes les plus rentables

La préfecture de la Loire est, avec Limoges et Perpignan en tête du Top 10 des villes les plus rentables pour investir dans l’immobilier.