Les prix de l’immobilier en forte hausse à Lyon, selon Seloger

Seloger a commenté les prix immobiliers lyonnais, qui sont en hausse de plus de 9% sur un an.

Seloger a fait un point ce mercredi sur les prix immobiliers lyonnais. À Lyon, les prix des appartements anciens s’élève ainsi, selon le site, de 4.361 € du m², contre 3.579 € en France. Les prix y progressent de plus en plus vite, avec une hausse de 9,1% en un an.

Le baromètre LPI-SeLoger fait notamment état d’une forte hausse des prix dans une très large majorité d’arrondissements. Le premier arrondissement est ainsi sur la première marche du podium avec les quartiers Croix-Paquet et Saint-Vincent qui enregistrent une poussée exceptionnelle. “De la place d’Albon à la rue Poteau, en passant par le quai André Lassagne, vous devez débourser 23,4 % de plus qu’il y a un an pour vous offrir un m². Les médailles d’argent et de bronze sont, quant à elles, décernées aux VIIe (+ 14,4 % / Gerland, Jean Macé) et VIe (+ 11,3 % / Bellecombe, Masséna) arrondissements de Lyon. Affiche également une hausse de ses prix immobiliers supérieure à 10 % le IIe lyonnais (Cordeliers, Bellecour)”, indique Seloger.

Les 2ème et 6ème arrondissements toujours très prisés

A l’inverse, le IVe arrondissement est orienté à la baisse. “En effet, du côté du plateau de la Croix-Rousse, ou encore des quartiers Serin-Gillet et du Gros Caillou, la tendance en termes de prix immobiliers est à la baisse, ce qui fait de cet arrondissement le seul (sur les neuf qui composent la capitale des Gaules !) à enregistrer un recul (- 5,8 %) des prix de ses logements anciens”, commente le site.

Parmi les arrondissements les plus prisés, on trouve bien sûr les 2ème (5.622 €) et 6ème (5.688 €), avec des prix supérieurs à 5.600 € du m². “Et au vu de la hausse annuelle que ces deux arrondissements ont enregistrée (+ 10,4 % pour le IIe et + 11,3 % pour le VIe), quelque chose nous dit qu’ils risquent de squatter les deux plus hautes marches du podium pendant un bon moment…”, parie Seloger.

Le IXe arrondissements reste quant à lui le moins cher, malgré une progression de 7,8 % en un an. “De la rue des Contrebandiers à l’avenue Rosa Parks, en passant par le boulevard de la Duchère, les prix des logements avoisinent, en moyenne, les 3.221 € du m²”, indique le site. “Pour un appartement à Lyon, la marge de négociation avoisine les 2,5 %”, précise enfin Seloger.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Prix de l’immobilier en hausse dans plusieurs départements de la Région


Dans l’ex-région Rhône-Alpes, les volumes et les prix sont, selon les notaires, en forte hausse, notamment à Lyon et dans la circonscription départementale du Rhône.


Lyon : une année 2019 très dynamique dans l’immobilier ancien

La Chambre du Rhône a dévoilé des premiers chiffres à l’occasion de la présentation vendredi par le CECIM des chiffres du logement neuf dans la Métropole de Lyon.


« La demande est bien trop importante par rapport à l’offre »

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’année 2019 en matière d’immobilier résidentiel à Lyon.


L’activité du marché immobilier à des sommets en 2019 dans le Rhône et à Lyon


Les prix des appartements ont progressé, l’an dernier, de 5,7% à Lyon et de 6,8% dans le Rhône.


La hausse des prix de l’immobilier se renforce sur Lyon, selon LPI-Seloger

La hausse des prix accélère dans de nombreuses villes périphériques des métropoles. Dans la Métropole de Lyon, le phénomène est perceptible dans certaines villes, mais aussi dans la ville centre.


La hausse des prix immobiliers à Lyon dépasse 10% selon Orpi

ORPI a fait un bilan du marché immobilier lyonnais sur l’année 2019.


Lyon : les prix des appartements approchent des 4.500€ le m²


Selon les notaires de France, les prix médians des appartements anciens ont continué d’augmenter en Auvergne-Rhône-Alpes, et notamment à Lyon.


«La clé en 2020 sera la politique bancaire au premier trimestre»


Jean-Marc Torrollion est le président de la FNAIM. Présent jeudi aux vœux de la Chambre du Rhône, nous l’avons interrogé sur la dynamique à venir du marché immobilier en 2020.


Très forte hausse des prix à Lyon sur un an au 3ème trimestre

L’INSEE a mis à jour cette semaine ses indices de prix de l’immobilier.


Forte hausse de l’investissement locatif à Lyon


EXCLUSIF –
Century 21 a publié lundi son bilan immobilier de l’année 2019 en France, marquée par une hausse de l’investissement locatif. A Lyon, cette tendance est également observée. 


Lyon parmi les villes où les prix de l’immobilier ont le plus augmenté

Lyon fait, avec Nantes et Villeurbanne, partie des villes ayant connu les plus fortes augmentations de prix en 2019, selon Meilleursagents.


Immobilier : des prix en hausse de 5,7% à Lyon en 2019, selon la FNAIM

Selon la fédération, les ventes ont augmenté de 11,4% sur un an en France, tandis que le prix du mètre carré s’établit à 2.700 €, en progression de 3,1%. A Lyon, les prix sont plus élevés.


Immobilier : la sensibilité aux prix va s’accroitre en 2020

EDITO – Les récentes évolutions en matière de politique monétaire auront un impact sur le marché immobilier. En France, et notamment à Lyon.


2019 sera une année record en termes de ventes immobilières


Les notaires de France, qui présentaient ce mardi leur premier bilan de l’année immobilière 2019, ont fait état d’un marché qui sur 12 mois, s’élève à 1,059 million de transactions.


Le cap du million de logement devrait être largement dépassé en 2019

Les notaires et l’INSEE ont fait état ce jeudi des dernières statistiques de prix dans l’ancien.